Exportations Opep : 580 milliards de dollars de revenus prévus en 2019

Sur la base des estimations de l'agence américaine d'information sur l'énergie (US Energy Information Administration (EIA), les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont réalisé des recettes d'exportation nettes de pétrole d'environ 711 milliards de dollars (non ajustées tenant compte de l'inflation) durant l’année 2018.
PUBLIE LE : 22-08-2019 | 0:00

Sur la base des estimations de l'agence américaine d'information sur l'énergie (US Energy Information Administration (EIA), les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont réalisé des recettes d'exportation nettes de pétrole d'environ 711 milliards de dollars (non ajustées tenant compte de l'inflation) durant l’année 2018. Dans une fiche d’information basée sur les «Perspectives énergétiques à court terme» d'août 2019 (STEO), publiée mardi 20 Août, il est indiqué que, les recettes nettes d'exportation de pétrole en 2018 ont augmenté de 32% par rapport aux 538 milliards de dollars enregistrés en 2017, principalement en raison de la hausse des prix annuels moyens du pétrole brut au cours de l'année et d'une légère augmentation des exportations nettes de pétrole de l'OPEP. Les données de l’agence  soulignent que l’Arabie saoudite a représenté la plus grande part des recettes totales de l'OPEP, soit 237 milliards de dollars en 2018, soit le tiers des recettes pétrolières totales de l'OPEP. L'EIA prévoit que, les recettes nettes d'exportation de pétrole de l'OPEP devront chuter à environ 604 milliards de dollars, (non ajustés pour tenir compte de l'inflation) en 2019, sur la base des prévisions des prix du pétrole et des niveaux de production de l'OPEP contenues dans ses «Perspectives énergétiques à court terme» d'août 2019 (STEO).  Par habitant, les recettes nettes d'exportation de pétrole de l'OPEP devraient diminuer de 17%, passant de 1 416 dollars en 2018 à 1 180 dollars en 2019. Les perspectives d'août 2019 de l'EIA anticipe également que la production de pétrole brut de l'OPEP atteindra en moyenne 30,1 millions de barils par jour (b/j) en 2019, soit 1,8 million de b/j de moins qu'en 2018. Pour 2020, les revenus de l'OPEP devraient s'élever à 580 milliards de dollars, principalement en raison de la baisse de la production de l'OPEP, estime l’agence. Dans le même contexte, les estimations actuelles contenues dans le bulletin annuel des statistiques de l’organisation des pays exportateurs de pétrole, 79,4% des réserves mondiales prouvées de pétrole se trouvent dans les pays membres de l'organisation, le gros des réserves de pétrole de l'OPEP étant localisé au Moyen-Orient représentant 64,5% du total de ces réserves.  Les pays membres de l'OPEP ont considérablement accru leurs réserves de pétrole ces dernières années, en adoptant,  notamment «les meilleures pratiques du secteur, en effectuant des explorations intensives et en améliorant la récupération. En conséquence, les réserves de pétrole prouvées de l'OPEP s'élèvent actuellement à 1.189,80 milliards de barils», note le bulletin
D. Akila


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com