samedi 21 septembre 2019 14:08:28

Emploi des jeunes : Accompagner les porteurs de projets

Tous les dispositifs d’emploi, tels l’ANSEJ et l’ANEM, sont accessibles aux jeunes et leur offrent davantage de soutien, notamment en ce qui concerne les métiers liés à l’environnement.

PUBLIE LE : 22-08-2019 | 0:00
Tous les dispositifs d’emploi, tels l’ANSEJ et l’ANEM, sont accessibles aux jeunes et leur offrent davantage de soutien, notamment en ce qui concerne les métiers liés à l’environnement. C’est ce qu’a souligné la ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables, lors d’une visite à Oran, qui l’a menée dans différentes structures de son secteur. 
Citée par la presse, Fatma-Zohra Zerouati a insisté, à cette occasion, sur le recyclage et le tri sélectif des déchets, et indiqué que ce créneau est ouvert aux jeunes. Les candidats potentiels désirant investir ce secteur connaîtront davantage de soutien de la part des agences d’emploi et de soutien à l’emploi des jeunes, comme l’ANEM et l’ANSEJ, a-t-elle assuré, ajoutant que ce domaine ne nécessite pas beaucoup de moyens financiers et matériels, et peut être investi par les jeunes, y compris ceux n’ayant pas un niveau d’instruction élevé. Dans ce sillage, la ministre a affirmé que des formations sur le recyclage et le tri des déchets seront dispensées aux jeunes intéressés, et un encadrement leur sera fourni, pour les accompagner dans le démarrage de leurs projets. Des rencontres de sensibilisation seront, à cet effet, organisées au profit des jeunes, pour les sensibiliser sur ce secteur très important qui constitue une véritable plus-value pour l’économie nationale. «C’est le moyen le plus efficace pour barrer la route à l’informel dans le secteur du recyclage des déchets», a-t-elle soutenu, affirmant dans la foulée que cela permet d’avoir une traçabilité des déchets, à savoir leur nature, leur provenance et la destination des produits finis ou semi-finis. À Arzew, et lors de son passage au Centre d’enfouissement technique, Zerouati a encouragé les responsables du site à s’investir dans le recyclage et le tri sélectif des déchets, et annoncé que ce CET recevra, dès la semaine prochaine, les équipements nécessaires à ces opérations. Tandis qu’à El-Kerma, elle a mis à profit cette opportunité, pour visiter le site où a été éradiquée une grande décharge sauvage. Ce site a été nettoyé de tous les détritus et bénéficiera, bientôt, d’une opération d’aménagement. «Notre objectif est d’aller de l’éradication des décharges sauvages vers le tri sélectif des déchets, soit passé à un autre niveau, d’autant qu’Oran s’apprête à organiser un grand événement, en l’occurrence les jeux Méditerranéens de 2021. Il faut donc qu’El-Bahia soit fin prête», a-t-elle insisté. La même responsable a soutenu que le but de l’ensemble de ces actions était aussi de faire d’Oran un modèle pour la gestion des déchets et de créer un centre de tri dans chaque commune de la wilaya.  Mme Zerouati a aussi visité la maison de l’Environnement d’Oran, dont les travaux ont été achevés et sera bientôt réceptionnée, et souligné que cette structure doit être ouverte à «tous», notamment aux élèves des écoles, aux associations et autres maisons de jeunes. «Elle doit être un véritable pôle», a-t-elle asséné.
La ministre a, d’autre part, rappelé que des mesures sévères ont été prises contre tous les contrevenants, notamment les usines dont les rejets nuisent à l’équilibre naturel des zones humides, ainsi qu’à la faune et à la flore, soulignant que plus de 70 usines sont concernées. «Des fermetures ont eu lieu et des mises en demeure ont été adressées aux établissements contrevenants qui doivent régulariser leur situation. Des stations d’épuration sont également prévues en amont», a-t-elle annoncé. 
Sami Kaidi
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions