mardi 17 septembre 2019 01:39:38

Souk Ahras : Réhabiliter le liège

Des plans "prometteurs" de développement ont été adoptés dans la wilaya de Souk Ahras dans le but de valoriser le patrimoine liège et préserver le couvert végétal, a-t-on appris mardi auprès de la Conservation des forêts.

PUBLIE LE : 22-08-2019 | 0:00
D.R

Des plans "prometteurs" de développement ont été adoptés dans la wilaya de Souk Ahras dans le but de valoriser le patrimoine liège et préserver le couvert végétal, a-t-on appris mardi auprès de la Conservation des forêts. Plusieurs campagnes de reboisement ont été lancées pour récupérer des centaines d'hectares ravagés par les incendies dans les communes de   Machrouha, Lahnanche, Sidi Fradj, Ain Zana et Ouled Idris, où la richesse   forestière représente une source des plus importantes pour l'économie, le tourisme et l'environnement, a précisé la même source. Ces efforts ont été consolidés par la réalisation de 500 km de délimitation des espaces forestiers, aux côtés de l'ouverture de pistes sur   960 km, des travaux d'entretien d'arbustes sur une superficie de 500 hectares et la correction des cours d'eau pour un volume de 3 100 m3, ainsi que la création de 20 sources d'eau et 13 serres et la plantation de 20 hectares de figue de barbarie, a-t-on détaillé.
Le programme en cours comprend également 27 projets de proximité de développement rural, dont la plantation d'arbres fruitiers sur 380 hectares, la réalisation des haies brise-vent sur une distance de 20.000 mètres, ainsi que 32 projets dans diverses filières de développement rural.
 Ces projets visent la protection et la valorisation de la richesse forestière dans la wilaya de Souk Ahars en tant que "source économique significative'' et la création de nouveaux emplois ainsi que l'amélioration des conditions de vie des habitants. Les forêts de la wilaya de Souk Ahras sont peuplées de plusieurs espèces, entre autres le pin d'Alep, le chêne-liège et les cyprès. Les cours d'eau, ceux de Oued Charef, Ain Dalia notamment, ont contribué à la création d'un tissu forestier intégré à travers les sept plus grandes forêts de la wilaya, telles que Lahmema avec 9.402 hectares, Boumarzak (7.462 ha), Ouled Bechih (6.287 ha), a-t-on soutenu, relevant que le pin d'Alep totalise 43.625 ha dans la wilaya contre 23.431 ha de chênes-lièges.
 Le patrimoine forestier de la wilaya de Souk Ahras est riche également par ses plantes très diversifiées, à savoir l'halfa, le tilleul, le peganum et le genévrier particulièrement et contribue à la préservation de nombreuses espèces animales, notamment le lapin sauvage, la perdrix, la hyène, le cochon et le cerf barbare.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions