samedi 21 septembre 2019 20:20:12

Université : S’adapter aux changements dans la société

Le développement et l’élévation du niveau de l’enseignement au sein de l’université algérienne reste le cheval de bataille du gouvernement qui ne lésine point sur les moyens humains et pédagogiques pour atteindre l’objectif tracé.

PUBLIE LE : 22-08-2019 | 0:00
D.R
 Le développement et l’élévation du niveau de l’enseignement au sein de l’université algérienne reste le cheval de bataille du gouvernement qui ne lésine point sur les moyens humains et pédagogiques pour atteindre l’objectif tracé. Un objectif bien défini par les pouvoirs publics qui œuvrent continuellement pour que l’université algérienne soit reconnue mondialement. Pour cela, elle doit bien s’adapter aux changements intervenus dans la société. L’université algérienne doit, par ailleurs, chercher les méthodes scientifiques adéquates pour lui permettre de connaître le développement tant recherché afin de mettre à la disposition du pays des universitaires qui peuvent apporter un plus dans tous les domaines. Pour cela, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, a souligné l’importance de renforcer la coordination entre les universités nationales du sud et du nord du pays afin d’être au diapason de la modernité et le développement et préparer les universités du Sud à accueillir des étudiants de différentes wilayas. Une façon aussi d’offrir aux universitaires du sud du pays la possibilité d’étudier dans les établissements universitaires près de chez eux sans pour autant trop s’éloigner de leur région. M. Bouzid a également appelé ses cadres de l’enseignement supérieur qui l’ont accompagné à l’occasion de la visite du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, dans la wilaya d’Illizi, «à s’adapter à la corporation universitaire, qui est appelée à réaliser des études prospectives sur les spécialités scientifiques universitaires en vue de s’adapter aux changements de la société à l’horizon 2020».
Saisissant l’occasion de sa présence dans cette wilaya du Sud, le premier responsable du secteur de l’enseignement supérieur a souligné l’importance de la multiplication de l’utilisation des langues étrangères, notamment l’anglais. L’anglais se classe troisième, après le chinois (mandarin) et l’espagnol. Considérée par beaucoup comme étant la langue internationale prédominante, elle est la langue la plus souvent enseignée en tant que langue étrangère à travers le monde», a-t-il tenu à spécifier. 
Par ailleurs, le ministre l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a insisté auprès des autorités locales pour l’affectation d’une assiette foncière pour promouvoir le Centre universitaire de la wilaya d’Illizi en université. Il a également précédé à l’inauguration d’une cité universitaire d’une capacité de 500 lits. De son côté, le ministre de l’Intérieur a procédé, en compagnie de la délégation ministérielle, à l’inauguration de la piscine de proximité de la commune de Bordj Omar Driss, promue au rang de daïra en décembre 2018. Il a promis, à cette occasion, la réalisation d’autres services et l’installation du chef de daïra dans les prochains jours. 
En outre, M. Dahmoune a inspecté les travaux de réalisation d’un hôpital de 60 lits, mettant l’accent sur l’impératif de respecter les délais de réalisation. Au terme de sa visite, le ministre de l’Intérieur a déclaré à la presse que l’évaluation des résultats des programmes de développements au niveau de la circonscription administrative de Djanet était «négatif» en dépit, a-t-il ajouté «des moyens considérables mobilisés par l’Etat en faveur de cette localité», affirmant que «des mesures seront prises pour remédier à cette situation». 
Mohamed Mendaci
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions