vendredi 13 dcembre 2019 15:49:52

Rentrée scolaire : 3.000 DA aux élèves nécessiteux

La prime de scolarité de 3.000 DA, octroyée aux élèves issus des familles nécessiteuses, sera distribuée aux bénéficiaires, durant la première semaine de la rentrée.

PUBLIE LE : 21-08-2019 | 1:00
D.R

La prime de scolarité de 3.000 DA, octroyée aux élèves issus des familles nécessiteuses, sera distribuée aux bénéficiaires, durant la première semaine de la rentrée. C’est ce qu’a affirmé M. Messaoud Amraoui, membre de la commission éducation de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans une déclaration à la presse.

M. Amraoui a indiqué que toutes les mesures ont été prises pour remettre cette prime aux élèves issus de familles démunies et ce, dans les délais impartis, précisant que la situation économique et politique que travers le pays n’a pas eu d’impact sur la politique de solidarité adoptée par l'État en faveur des couches vulnérables de la société. «Les listes des bénéficiaires ont été déjà arrêtées pour procéder au lancement de l’opération juste après la rentrée scoliare», a précisé le membre de l’APN. Et d’ajouter que les listes ont été établies par le ministère de l’Education nationale en coordination avec le ministère de la Solidarité nationale, à travers les directions de l’action sociale, ainsi que les collectivités locales.
Il a assuré que les préparatifs de distribution de la prime de scolarité remise chaque année aux élèves des familles nécessiteuses, ont été entamés avant la fin de l’année scolaire écoulée. D’ailleurs, il a été demandé aux concernés de présenter les documents attestant de leur situation sociale.
M. Amraoui a souligné dans le sillage l’engagement de l’Etat à multiplier les mécanismes visant à aider les catégories vulnérables de la société en consacrant le principe de l’égalité des chances et ce, en dépit de la situation que traverse le pays actuellement. « La prime de scolarité est une aide permettant aux élèves dont les parents sont dans le besoin de continuer leur cursus scolaire au même titre que les autres élèves », a-t-il noté, ajoutant que but assigné à travers l’action sociale dans le secteur de l’Education nationale est de lutter contre le phénomène de la déperdition scolaire qui résulte dans la plupart des cas de la situation financière qui pousse les élèves à déserter précocement les bancs de l’école pour aider leurs familles. Selon le député, des sommes importantes sont consacrées par l’Etat pour assurer la prime de scolarité et la gratuité des livres scolaires au profit des élèves vivant dans des conditions financières difficiles.
Il convient de rappeler que pour assurer le bon déroulement de la rentrée scolaire fixée cette année pour le 4 septembre prochain, toutes les mesures ont été prises par le secteur de l’éducation nationale et d’autres secteurs concernés, comme c’est le cas de celui de la Solidarité nationale, à titre d’exemple.
Il faut savoir dans ce cadre que le ministère de la Solidarité national reste fidèle à l’action engagée à chaque début d’année scolaire pour superviser l’opération de distribution d’un important nombre de fournitures scolaires aux élèves dans le besoins.
Des actions qui confirment davantage l’engagement de l’Etat à assurer l’accompagnement et le soutien nécessaire pour les catégories vulnérables de la société.
En outre, des efforts considérables sont consentis en vue de garantir aux enfants aux besoins spécifiques le droit à la scolarité au même titre que les autres enfants.  Par ailleurs, le ministère de l’Education nationale s’est attelé à réunir les meilleures conditions pour cette rentrée scolaire, en garantissant, notamment la disponibilité du manuel scolaire, d’autant plus que son acquisition constitue un souci majeur pour l’élève.

Réunir les meilleures conditions  pour la rentrée scolaire

A cet effet, l'Office national des publications scolaires (ONPS) a procédé, cette année, tôt à l’impression de plusieurs millions de livres destinées aux trois paliers scolaires, a révélé le responsable de la cellule de communication au niveau de l’ONPS.
Une opération qui s’est achevée avant la fin du mois de mai et les livres imprimés ont été distribués sur les différents établissements scolaires. De ce fait, chaque établissement solaire a bénéficié de son quota et devront procéder à leur distribution dès la première semaine de la rentrée scolaire, conformément aux instructions de la tutelle.
Une mesure qui vise à éviter le rush pour l’acquisition des livres scolaires enregistrés traditionnellement, à l’occasion de chaque rentrée.
Il faut savoir que l’opération d’impression des nouveaux manuels de la 2e génération pour la 5e année primaire et la 4e année du cycle moyen, s’est déroulée au niveau de l’ONPS qui a multiplié par trois ses capacités d’impression par rapport à l’année précédente, grâce à l’acquisition de nouvelles machines.
Kamélia Hadjib

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions