mardi 20 aot 2019 15:06:14

Exportations : L’Algérie prendra part à quatre expositions spécifiques en Afrique

L’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX) a invité via son site-web les opérateurs économiques nationaux activant dans différents secteurs à prendre part aux quatre expositions spécifiques en Afrique (Mali, Éthiopie, Niger et Nigeria).

PUBLIE LE : 14-08-2019 | 0:00
D.R

L’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX) a invité via son site-web les opérateurs économiques nationaux activant dans différents secteurs à prendre part aux quatre expositions spécifiques en Afrique (Mali, Éthiopie, Niger et Nigeria). Organisés par le ministère du Commerce, ces événements, il faut le préciser,  constitueront,  sans nul doute, une opportunité idoine aux participants pour placer leurs produits sur ces marchés prometteurs et   promouvoir leurs produits et services en vue de  développer de nouveaux réseaux d'affaires et de partenariat avec leurs homologues africains. On constate que depuis la chute drastique des prix du pétrole, les pouvoirs publics commencent  à s’orienter davantage vers le domaine de l’export hors-hydrocarbures. D’ailleurs, plusieurs programmes ont été mis en place afin d’encourager les entreprises à aller vers les marchés à l’international. On cite à titre d’exemple la mise en place d’une prime à l’export au profit des produits qui seront exportés, l’installation d’un Conseil national consultatif pour la promotion des exportations hors-hydrocarbures. Ce dernier, qui a pour feuille de route la Stratégie nationale d'exportation (SNE), est chargé de prendre l'ensemble des décisions visant le développement des exportations hors-hydrocarbures et l'accompagnement des exportateurs. S’agissant  de  sa composante et de ses prérogatives, ces dernières ont été définies par le décret exécutif n° 173-04 du 12 juin 2004. Il y est stipulé que le Conseil vise l'encouragement, la diversification et l'augmentation en genre et en nombre des exportations hors-hydrocarbures. En plus de cela,  l’Algérie prépare son accession à la Zone de libre-échange continentale africaine ((ZLECAf)  dont l’entrée en vigueur est prévue en juillet 2020. Il y a lieu de rappeler que  la ZLECAf est entrée en vigueur récemment, dans l'objectif de constituer un marché unique pour les biens et services au niveau du continent, basé sur la libre circulation des activités et des investissements. Très attendu, cet espace constitue un marché de 1,2 milliard de personnes et un produit intérieur brut combiné de 2,5 milliards de dollars, et créera un marché de 3.000 milliards de dollars, sans aucun droit de douane ni restriction à la frontière, selon les données fournies par ses concepteurs. Le commerce intra-africain représente actuellement environ 16% du commerce total du continent, soit 2% du commerce mondial, alors que les flux commerciaux intra-européens sont à hauteur de 67%. Donc,  la  participation à ces événements, dont l’exposition spécifique à Addis-Abeba (Éthiopie)  est prévue du 25 au 30 octobre 2019, celle de Bamako (Mali) du 10 au 15 novembre 2019, Niamey (Niger) du 25 au 30 novembre 2019, ainsi que celle du Nigeria prévue du 07 au 12 décembre 2019, constitue une occasion à saisir, surtout, il faut le souligner,  pour les rencontres d’affaires B to B qui seront programmées par la CACI, ainsi qu’une session du Conseil d’hommes d’affaires sur chaque destination.
M. A. Z.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions