vendredi 06 dcembre 2019 13:13:58

Pénétrante autoroutière : Skikda - autoroute est-ouest à quand la reprise des travaux ?

Le groupement Tenase a adressé un droit de réponse à la deuxième mise en demeure de l’Algérienne des autoroutes.

PUBLIE LE : 14-08-2019 | 1:00
D.R

Le groupement de construction Tenase a adressé à l’attention de l’Algérienne des autoroutes (ADA) un droit de réponse portant sur la deuxième mise en demeure reçue avant la résiliation du projet de la pénétrante autoroutière reliant le port de Skikda  à l’autoroute Est-Ouest, sur une distance de 31 km en 2x3 voies.

Cette mise en demeure le 7 juillet dernier a prescrit au groupe Tenase, un délai de 30 jours pour la reprise des études d’exécution des ouvrages d’art concernés par la non-approbation, la relance des travaux avec une cadence consistante pour rattraper le retard enregistré dans la réalisation du projet, la mise en place des moyens humains et matériels pour renforcer la cadence des travaux et l’approvisionnement du chantier en matériaux de construction.
Tenase a tenu à exposer et expliquer que «les études d’exécution des ouvrages d’art ont déjà été transmises à l’Algérienne des autoroutes qui a demandé à notre groupement de réaliser de nouvelles études d’exécution non prévues».
«À ce sujet, des multiples ouvrages d’art, demandées par l’ADA, constituent des travaux complémentaires au marché. Et conformément aux dispositions contractuelles et légales, un nouveau prix doit être convenu entre les parties pour leur réalisation», a fait savoir le mandataire du même groupement non sans ajouter que Tenase a bien transmis à l’ADA, pour analyse et approbation, son offre technico-financière pour la réalisation de ces nouvelles études et ce, en date du 8 novembre 2018.
Et de réfuter, par conséquent, toute responsabilité : «Nous vous rappelons que la reprise des études d’exécution relatives au tronçon nº 1 du projet dépend de l’envoi par l’ADA d’un nouvel APD, conformément à ce qui a été convenu lors de la réunion tenue le 22 mai 2018 au niveau de la Direction générale», est-il précisé avant d’affirmer que l’indéfinition de cet APD conditionne la réalisation des travaux sur une distance de 11 km et sur un total de 31 km du projet, ce qui représente environ 35% du projet, rendant, ainsi, impossible une réelle planification pour la réalisation de ce tronçon nº 1.
Le mandataire a, par ailleurs, indiqué que, depuis le commencement des travaux, de nombreuses et importantes modifications de conception ont été apportées au projet par le maître d’ouvrage, ajoutant que Tenase a aussi rencontré plusieurs contraintes, dont la responsabilité lui est absolument étrangère, ce qui perturbe la réussite des objectifs de matérialisation du projet. C’est le cas notamment pour les modifications apportées aux études d’exécution, les intempéries, les problèmes liés à la libération de gîtes d’emprunt survenus et leur tardive résolution ont généré un retard dans l’exécution des travaux de terrassement, les interventions des forces de l’ordre qui ont eu lieu au niveau des carrières, le manque de décision de l’ADA concernant le tronçon nº 1 et les retards constatés dans le mandatement des situations de travaux.
«À ce sujet, nous vous rappelons que les dernières situations de travaux encaissées sont celles correspondantes au mois de janvier 2019, partie dinars et au mois d’août 2018, partie euros», a souligné le même responsable.
Il ajoute que les situations de travaux relatives aux mois de septembre 2018 à mai 2019 n’ont toujours pas été mandatées et que le montant cumulé s’élève à plus de 677.303.794,18 DA/TTC et 2.875.191,18 Euros.  Toutefois, le mandataire du groupement a tenu à rassurer que «malgré cela, notre entreprise fait un effort considérable pour essayer d’honorer ses engagements vis-à-vis des salaires de ses collaborateurs et de ses fournisseurs et prestataires».   Et d’assurer avoir, sur le terrain, les moyens humains et matériels nécessaires. Ainsi, Tenase s’engage, dans le cas de la régularisation de ces situations et la levée de ces contraintes, l’augmentation du rendement de ces moyens et l’augmentation de la cadence des travaux.
«Dans le strict respect des dispositions du marché, notre Groupement a toujours mis en œuvre tous ses efforts et tout son empressement pour assurer l’approvisionnement sur chantier des matériaux en temps utile et continuera à le faire, avec le sens de responsabilité et de productivité», a souligné le mandataire.
Il annonce que, dans l’attente que toutes les situations mentionnées soient résolues, Tenase entreprendra tous les efforts pour renforcer davantage les moyens humains et matériels présents sur chantier.
Enfin, le même responsable a soutenu que  cette mise en demeure n’est pas fondée, soit par la nature injustifiée des motivations que par les arguments avancés par l’ADA.»
«Comme nous l’avons exposé à maintes reprises à l’Algérienne des autoroutes, par courriers et lors des diverses réunions tenues à cet égard, Tenase maintient pour la réalisation de ce projet et pour sa parfaite exécution.
Sami Kaïdi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions