mardi 20 aot 2019 15:08:53

Sétif : Les valeurs du partage

C’est dans un climat de joie et de sérénité, que la population de la wilaya de Sétif a célébré la fête de l’Aïd-el-Adha, marquée de surcroît par une forte dimension de solidarité qui a permis aux habitants de la cité d’Aïn El-Fouara et celles des autres agglomérations, d’aller vers les couches démunies à l’effet de leur permettre elles aussi de passer cette fête dans la fraternité et la solidarité.

PUBLIE LE : 13-08-2019 | 0:00
Ph.:A-Asselah

C’est dans un climat de joie et de sérénité, que la population de la wilaya de Sétif a célébré la fête de l’Aïd-el-Adha, marquée de surcroît par une forte dimension de solidarité qui a permis aux habitants de la cité d’Aïn El-Fouara et celles des autres agglomérations, d’aller vers les couches démunies à l’effet de leur permettre elles aussi de passer cette fête dans la fraternité et la solidarité.

En effet ce geste fort venant de la part de nombreux citoyens qui n’ont pas manqué de tendre la main à ceux qui étaient dans le besoin au moment où le mouvement associatif agissant notamment dans un cadre humanitaire abondaient dans ce sens pour s’en aller récupérer autant de moutons qu’ils le pouvaient pour les remettre à des familles nécessiteuses qui n’en demandaient pas tant pour rendre le sourire à leurs enfants et fêter comme tous les Algériens, l’Aïd el Adha dans la joie.
Autant de valeurs que l’Algérien sait entretenir, consolider et mettre en place quand le défi du cœur l’impose dans l’unité et la solidarité qui ont toujours prévalues au cœur d’une société qui a constamment su mettre en exergue et préserver ces valeurs du partage et du pardon.
C’est cette même ambiance de fête qui a prévalue dans les cités de l’enfance, Dar Errahma et les centres de vieillards, toutes ces composantes de la société qui n’ont jamais été laissées sur le bord de la route, ni par l’état encore moins par le citoyen et ont célébré eux aussi cette fête dans les sublimes senteurs d’un couscous accompagné d’une viande de mouton partagé avec les responsables et les travailleurs de ces centres d’accueil. Tôt le matin, de nombreux fidèles ont occupés les mosquées de la ville, pour y accomplir la prière de l’Aïd et vivre des moments chaleureux lors de l’échange de vœux tel à la mosquée Abou Bakr Seddik où se trouvait le secrétaire général de la wilaya représentant du wali, accompagné du président de l’APW et des autorités civiles et militaires de la wilaya. Place ensuite au sacrifice du mouton dans la même ambiance à l’intérieur des logis dotés d’espace ou à l’extérieur, au bas de nombreux bâtiments dont les occupants se retrouvèrent comme d’habitude pour partager cette tâche dans la convivialité.
Au fur et à mesure que les heures s’écoulent, la rue s’anime de plus en plus, des enfants vêtus d’habits neufs allant aux aguets du premier parent ou amis pour présenter leurs voeux. La chaleur monte aussi au fur et mesure et d’un domicile à l’autre les parents accompagnés de leurs enfants, s’attèlent au circuit traditionnel pour souhaiter la bonne fête à la famille, alors que de nombreuses autres accaparent les espaces de jeux au niveau de l’immense parc d’attractions ou du parc Mall qui font déjà «Full» à la grande joie des enfants.
La seconde journée de l’Aïd est consacrée au recueillement devant la tombe d’un proche et ensuite ce sont les retrouvailles de toute la famille autour généralement d’un couscous bien assaisonné avec de gros morceaux de viande, que l’on accompagne de petit lait et d’olives piquantes.
Entre temps, il ne sera jamais de trop de souligner les efforts intenses déployés par les éboueurs et autres agents du nettoyage pour débarrasser la ville de monticules de sachets, parfois débordants.
F. Zoghbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions