mardi 20 aot 2019 15:15:51

Tizi-Ouzou : Dans la ferveur

C’est dans une atmosphère de joie et de piété que les citoyens de Tizi-Ouzou ont célébré, dimanche et lundi derniers, la fête de Aïd El-Adha.

PUBLIE LE : 13-08-2019 | 0:00
D.R

C’est dans une atmosphère de joie et de piété que les citoyens de Tizi-Ouzou ont célébré, dimanche et lundi derniers, la fête de Aïd El-Adha. Tôt dans la matinée de dimanche, les fidèles se sont rendus massivement dans les différentes mosquées de la wilaya pour accomplir la prière de l’Aïd El-Adha, suivie des échanges de vœux de bonheur, de santé et de paix. La prière de l’Aid s’est déroulée dans une parfaite ferveur à travers toutes les mosquées de la wilaya, où les services de sécurité ont veillé comme d’habitude sur la sécurité des fidèles qui étaient très nombreux à accomplir cette prière. A l’instar de la ville des Genêts, une ambiance toute particulière s’est installée dans les villages et quartiers de la wilaya où ont eu lieu les cérémonies du sacrifice du mouton de l’Aid. L’immolation des moutons et des veaux a eu lieu dans une parfaite ambiance de solidarité et d’entraide entre voisins et cousins. Hier, deuxième journée de cette fête religieuse, des visites aux malades hospitalisés au niveau de différents hôpitaux de la wilaya ainsi qu’à la cité de la Solidarité de Boukhalfa où sont accueillies des personnes âgées ont été également effectuées par des représentants de la sûreté de wilaya, le Croissant Rouge algérien (CRA) ainsi que du mouvement associatif. Des visites similaires ont été également effectuées aux malades hospitalisés au niveau des différents établissements de santé de la wilaya où des cadeaux ont été distribués aux enfants. Cette fête du pardon et de la solidarité est connue pour être également celle des enfants qui, vêtus de leurs habits neufs, accompagnaient leurs parents en visites aux voisins et autres parents pour les habituels échanges de vœux, mais aussi de pardon (mghafra). La célébration de l’Aïd El-Adha a été par ailleurs une occasion pour les citoyens de constater de visu les sacrifices que ne cessent de consentir tous les corps de sécurité en ces journées de fête pour assurer leur sécurité et veiller sur celle de notre pays. Un plan d’action est mis en place par la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou pour garantir le bon déroulement de la fête de l’Aid El-Adha. Pour ce faire, des dispositions sont prises pour renforcer le plan de sécurité mis en place pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Ce plan a consisté en la mobilisation durant ces deux journées de fête de patrouilles motorisées et pédestres pour garantir la fluidité du trafic routier et sécuriser les lieux publics, à l’instar des gares routières  et stations de fourgons de transport de voyageurs ainsi que les alentours des mosquées et cimetières qui accueillent des foules en pareilles occasions. Comme lors des précédentes fêtes de l’Aid, plusieurs villages de la wilaya ont sacrifié, la veille de la célébration de cette fête, des bœufs dans le cadre de la traditionnelle Timechrit, un rituel consistant en la distribution de viande à parts égales à tous les habitants du village. Ce rite ancestral est toujours pratiqué à ce jour dans plusieurs villages et régions de la Kabylie avec le même engouement, au bonheur des familles qui profitent de ce moment de partage, de pardon et de retrouvailles. En plus de cette action de solidarité ancestrale, d’autres actions de soutien aux familles nécessiteuses ont été menées pour la même occasion par les associations et autres bienfaiteurs, notamment la distribution des moutons de l’Aid. C’est ce qu’a entrepris la fondation Forem, en collaboration avec l’Assemblée populaire communale At bu yousef, en procédant à la distribution de 50 moutons aux familles démunies et orphelins de la commune At bu yousef, et ce, à travers tous les villages de la commune. Le président de l’APC, Oudjoudi Ouadda Hamid, qui a supervisé cette opération avec l’exécutif communal, a tenu à remercier vivement la fondation FOREM à sa tête le professeur Khiati, et Zoulim Mohand Larbi, son représentant dans la daira de Ain El Hammam, ainsi que tous les bienfaiteurs qui ont participé à cette action caritative, faut-il le signaler.
Bel. Adrar
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions