mardi 20 aot 2019 15:06:06

Nouvelles d’Annaba, Production de tomate industrielle : Des rendements à faire… rougir

Récolte de liège : 3.500 quintaux attendus

PUBLIE LE : 06-08-2019 | 0:00
D.R

Page animée par  BOUDJEMAÂ GUETMI

Un objectif prévisionnel de 1.540.000 quintaux de tomates a été fixé au terme  de la campagne de récolte dans la wilaya.

C’est ce qu’a indiqué le directeur de wilaya des services agricoles, M. Seghir Boukhatem, précisant que la campagne récolte-transformation de la tomate industrielle bat actuellement son plein et se déroule dans de bonnes conditions.
Le rendement moyen à l’hectare tourne autour de 648 quintaux  contre 720 quintaux durant l’exercice précédent. Cette baisse de rendement à l’hectare est due à la forte pluviométrie enregistrée dans la région à l’origine de la stagnation d’eau dans les champs. Cela a nécessité des opérations de repiquage de plants surtout dans la commune d’El Hadjar réputée pour sa production abondante. Ces précipitations qui ont donné plus de 781 mm de pluviométrie, ont été également à l’origine de maladies atteignant les plants de tomate.
Les fortes chutes de pluie ont donc freiné momentanément la campagne de semis suite aux inondations qui ont frappé la wilaya, provoquant des maladies crypto-géniques et fongiques de cette filière stratégique, a-t-il expliqué.
La campagne a réellement débuté le 25 juin dernier en raison des conditions climatiques favorables et de la vague de chaleur à l’origine du mûrissement précoce du fruit, permettant aux agriculteurs d’écouler une quantité importante de tomate fraiche sur les marchés, a indiqué M Boukhatem. Il faut rappeler qu’en prévision du démarrage de la campagne de la tomate, une rencontre de sensibilisation et d’orientation a eu lieu au siège de la DSA avec la participation des producteurs, des transformateurs et de la Chambre de l’agriculture dans le but de coordonner les efforts pour assurer un bon déroulement et d’éviter les pertes de production.
Trois unités de transformation sur les quatre que compte la wilaya ont été mobilisées pour recevoir une quantité de 2.950 tonnes/jour de tomate récoltée. Dix autres conserveries sont réparties à travers les wilayas d’El Tarf, Guelma, Skikda, Mila et Sétif pour une capacité totale de 28.540 tonnes/jour.
293 agriculteurs activant sur une superficie de 1275,39 hectares sont conventionnés avec les unités de transformation, pour une production prévisionnelle de 1 million 101.688 quintaux, a-t-on relevé.
Les quantités de tomates récoltées jusqu’à ce jour sont de l’ordre de 822.300 quintaux avec un rendement moyen de 648 quintaux à l’hectare sur une superficie de 1267,5 hectares, a fait savoir le DSA. Le même responsable a également fait savoir que 10.768 tonnes de tomates fraiches ont été transformées jusqu’à présent .Cette campagne concernera, cette année, une superficie de 2.200 hectares contre 2.061,5 hectares l’an dernier, soit une augmentation de 7,5%. S’agissant des superficies de tomates irriguées, on est passé de 1.118 hectares à 1.600 hectares grace au système du goutte-à-goutte.

Cette amélioration, qui a atteint

40% par rapport à l’an dernier, est le fruit des efforts consentis par les différents intervenants dans cette filière appelée à connaitre un véritable développement dans la perspective de parvenir à couvrir les besoins nationaux et conquérir des parts du marché international, d’autant que le pays dispose de potentialités à même d’améliorer davantage les rendements de cette spéculation  au double plan de la qualité et de la quantité, a rappelé le directeur central chargé de la régulation et du développement des productions agricoles, M. Mohamed Kharoubi, lors de sa visite de travail à Annaba, Guelma, El Tarf et Skikda.

------------------------------

Récolte de liège
3.500 quintaux attendus

La campagne de récolte du liège bat son plein dans les forêts de la wilaya où près de 500 quintaux ont été recueillis jusqu’à présent, a indiqué le conservateur des forêts de la wilaya, M. Salah Lafdhal. 
Ainsi donc, les services de la Conservation des forêts de la wilaya espèrent récolter 3500 quintaux de chêne-liège à l’issue de la campagne qui s’achèvera vers la fin du mois d’octobre. Une quantité de plus de 8000 quintaux de liège a été collectée pendant l’exercice précédent, a affirmé le conservateur des forêts, expliquant qu’une rotation de 8 à 9 ans  est nécessaire pour que la filière se régénère afin d’obtenir un rendement important, a-t-il ajouté.
La wilaya compte une superficie exploitable de 15.000 hectares de chêne-liège localisée dans les communes de Seraidi et Oued Aneb, une opération de plantation d’arbustes de caroubiers sur une superficie de 100 hectares sera effectuée dans les communes d’El Hadjar et de Seraidi à l’initiative de la compagnie Sonatrach. Par ailleurs, 8000 ruches pleines ont été distribuées à plus de 430 riverains dans le cadre du Fonds National du Développement Rural (FNDR). Tout cela pour protéger les forêts contre les différentes agressions, dont les incendies, la création de revenus et la fixation des populations sur leurs terres, a souligné ce responsable.
Les communes bénéficiaires de cette opération sont El Eulma, Cheurfa, Treat, Seraidi et Chetaibi où se trouve l’essentiel du patrimoine sylvestre de la wilaya .

------------------------------

Enfance assistée
Deux mineures égarées retrouvées
 
Deux pensionnaires mineures du centre de l’enfance assistée ont été récupérées de nuit la semaine passée par les éléments de la brigade de la Protection des mineurs relevant du groupement territorial de wilaya de la Gendarmerie nationale après s’être égarées dans les rues d’Annaba, indique un communiqué de ce corps constitué. Elles ont été acheminées à la brigade de la Protection des mineurs puis prises en charge avant qu’elles d’être renvoyées au centre de l’enfance assistée. Par ailleurs et dans le même cadre, il a été enregistré le traitement de 45 affaires judiciaires et l’exécution de 55 opérations de contrôle de jardins et garderies d’enfants dans le but d’éviter les dépassements contre cette catégorie sociale sensible et son environnement. Entre juin et juillet, la même brigade a effectué 130 patrouilles et 95 campagnes de sensibilisation et de protection de l’enfance contre les fléaux sociaux à travers l’ensemble du territoire de la wilaya. Ces activités de la Gendarmerie nationale visent à protéger l’enfance des divers fléaux, dont le crime organisé, la délinquance juvénile et le
kidnapping.

------------------------------

Rénovation du vieux bâti
Un nouveau look
 
La réhabilitation du vieux bâti se poursuit, a l’instar d’Alger, Constantine et Oran. Entamée depuis déjà trois ans, cette opération a permis jusqu’à présent l’achèvement des travaux du premier lot du vieux bâti  du quartier «La Colonne» situé en plein cœur d’Annaba. À cet effet, treize immeubles comprenant 79 logements localisés dans les rues Ben Badis et Ben Amiour ont été ciblés, retrouvant ainsi un nouveau look tout en respectant leur architecture initiale au grand bonheur de leurs occupants. Ce relookage a concerné les parties communes et la façade extérieure, y compris la terrasse, a précisé le directeur de wilaya de l’urbanisme et de la construction , M. Mohcene Adjabi. Il reste deux lots de vieux bâti à réhabiliter dont un en réalisation sur le Cours de la Révolution, la rue Ibn Khaldoun (ex-Gambetta) et la rue Emir Abdelkader (ex-Bugeaud), comprenant 9 immeubles totalisant 123 logements. L’hôtel de ville bénéficiera, quant à lui, d’une opération de réhabilitation à part entière avec une étude technique propre à cet édifice pour éviter les erreurs du passé. Ce sont 333 immeubles regroupant 475 logements qui seront ciblés par cette opération pour laquelle une enveloppe financière de 120 milliards de centimes a été retenue et dont 20 milliards de centimes proviennent du Fonds Commun des Collectivités Locales (FCCL) affecté au contrôle technique et aux études, a indiqué le même responsable. Les contraintes auxquelles se heurte l’opération de réhabilitation du vieux bâti ont trait à l’absence de compréhension et de facilitation de la part des occupants des logements qui n’adhérent pas souvent à cette opération.

------------------------------

Lutte contre  les feux de forêt

La protection des forêts contre les incendies  demeure une des  préoccupations majeures des pouvoirs publics et des riverains. C’est surtout durant l’été que ces feux refont surface car la période de chaleur et de canicule est favorable aux incendies, nonobstant les méfaits néfastes de l’homme sur l’environnement. Cet intérêt s’est traduit par la réservation de 2 milliards de centimes sur le budget de wilaya de l’année 2019 aux achats d’équipements pour l’entretien du patrimoine sylvestre. S’agissant du dispositif de lutte contre les feux de forêt, cette année, la wilaya a vu l’installation à Berrahal d’une colonne mobile  qui comprend 8 stations et 32 éléments spécialisés dans les interventions rapides. Cette colonne intervient également dans le nord constantinois en cas d’incendie. En prévision de la saison estivale où les feux de forêt sont susceptibles de se multiplier, il a été réalisé 16 km de pistes forestières venant s’ajouter aux 1500 km existantes sur une superficie globale de l’ordre de 75.000 hectares de forêt. Le dispositif de lutte contre les feux comprend également 32 points d’eau en plus de la mobilisation des riverains qui tirent leurs revenus de la forêt ( élevage apicole et exploitation de poches forestières). Le bilan des incendies qui se sont déclarés depuis le début de la saison estivale, fait ressortir la perte d’un hectare de pin maritime et 25 hectares de broussailles et de maquis .
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions