mardi 20 aot 2019 15:05:37

Nouvelles de Sétif, Le développement à Bougaâ : à flanc de montagne

Baccalauréat : Serdj el Ghoul et Dar El Hadj se distinguent

PUBLIE LE : 31-07-2019 | 0:00
Ph : Dj Krach

Ceux qui ont vécu Lafayette et Bougaâ savent que la comparaison est impensable et que le chemin parcouru pour effacer les séquelles  du colonialisme et promouvoir toutes ces contrées est long. La dynamique de  développement imprégnée au fil des ans et des programmes à cette région montagneuse, fait de Bougaâ aujourd’hui un pôle important de toute la zone nord de la wilaya.

La croissance relevée dans tous les domaines n’a pas été sans impacter positivement le quotidien du citoyen élisant domicile dans les grands centres urbains, mais aussi toutes ces agglomérations secondaires où le progrès se conjugue au présent. Le savoir que voici ancré jusque dans ces coins les plus reculés est accompagné de bien d’autres commodités tant et si bien que le gaz, pour ne citer que ce progrès, s’en est allé aussi à la conquête de tous ces monts et montagnes pour alléger les soufffrances des populations.
Bougaâ, aujourd’hui chef-lieu d’une daira de deux communes avec celle de Ain Roua, s’est beaucoup développé, et les ambitions des populations de ces zones rurales notamment ne cessent de gagner du terrain pour un quotidien encore meilleur.
C’est sans doute dans ce même esprit et cette même volonté d’aller vers ces populations rurales, les écouter et prendre les décisions qui s’imposent que le wali Mohamed Belkateb s’est rendu dans quelques agglomérations rurales et centres urbains de cette daïra. Au terme d’une route sinueuse qui mène vers le village de Benzerig, aux confins de la daira de Kherrata dans la wilaya de Bejaia, le wali accompagné du président de l’APW et de quelques directeurs de l’exécutif de wilaya, procédera à la mise en service du gaz dans 200 foyers réalisée sur le budget de wilaya. Dans un climat de joie intense qui prévalait dans cette contrée éloignée, le wali s’est enquis des conditions de vie de quelques familles et pris immédiatement des décisions pour alléger un temps soit peu les charges de ces familles et rapprocher certains foyers épars. La joie est à son paroxysme au foyer de Benada Cherif où la flamme bleue jaillit sous les youyous : «C’est un grand jour, quand je pense aux calvaires de l’hiver au moment
d’aller chercher la bouteille de gaz à 12 km de là et à quel prix, je ne peux que me réjouir du plus profond de moi-même »
À Trouna, les travaux de raccordement, également imputé sur le budget de wilaya au profit de 400 foyers, seront achevés avant le mois de novembre et porteront ainsi le taux de couverture en gaz de Bougaâ à 97 %. Mohamed Belkateb s’entretiendra longuement avec la population et donnera également son accord pour la réalisation d’un forage pour renforcer l’alimentation en eau potable, le renforcement de l’électrification rurale pour 100 foyers et la réalisation d’un stade de proximité si l’espace est disponible.
À Bougaâ, la visite d’une piscine couverte et pratiquement achevée laissera également place à une rencontre ouverte, amicale et spontanée des jeunes avec le wali. Déplorant le retard accusé, ce dernier ordonnera le remplissage de cette infrastructure dans les 10 jours qui suivent sa visite ainsi que son ouverture. Des instructions matérialisées au grand bonheur des jeunes de cette zone montagneuse en ces journées caniculaires. Le wali ordonnera aussi l’aménagement du stade communal et la pose d’une pelouse en gazon synthétique. Sur le POS 29 qui s’étale sur 29 hectares avec la réalisation de 440 logements, dont 200 déjà attribués, le wali constate là aussi un grand. Il sera sans concession pour ce qui est de l’ouverture à la rentrée du nouveau lycée de 800 places, dont 200 en demi-pension. Une belle réalisation dont les travaux sont achevés ne reste que les VRD.

---------------------------

AADL
1.500 logements à la rentrée

Parmi les grands préoccupations qui caractérisent ses sorties sur le terrain depuis sa nomination et le programme de proximité mis en œuvre pour être sans cesse au contact des populations, le logement constitue indéniablement le cheval de bataille de Mohamed Belkateb, nouveau wali de Sétif. Dans la lutte implacable qu’il livre aux retards accusés dans un segment aussi sensible, notamment les retards des VRD qui constituent souvent le maillon faible de nombreux logements souvent achevés et qui ne peuvent être remis, le chef de l’exécutif, fort des moyens financiers mis en œuvre par le gouvernement pour lever ces contraintes, a mis en place une feuille de route pour en finir le plus tôt avec ces retards.
À chacune de ses visites sur
chantier, le wali qui s’entretiendra longuement avec les acquéreurs et   tous les citoyens présents consacrera une large partie de sa visite à l’écoute et prendra des décisions allant dans le sens des préoccupations relevées. «Nous devons agir rapidement pour remettre les logements aux bénéficiaires», dira-t-il, appelant à plus de coordination et surtout à un suivi aussi rigoureux et constant des constructions .  Sa récente visite sur le chantier des 1.500 logements location-vente AADL de Bir Nsa qui doivent être livrés avant la rentrée scolaire s’inscrit de plain pied dans cette dynamique qui doit également se traduire par la remise de 1.500 autres logements du même type à Tiner au début du mois de novembre pour ne citer que ceux là, qui font partie d’un programme en cours de 64.500
logements tous segments confondus. Un potentiel consolidé à la demande du wali par une enveloppe de 1,3 milliards de dinars pour les VRD, 1000 logements LPA et 500 ruraux lors de la récente visite à Sétif du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.
Au niveau de ce grand chantier, Mohamed Belkateb insistera sur le strict respect des échéances et appellera les entreprises à mettre à profit les conditions climatiques et renforcer les chantiers.
Après cette visite, à l’issue le wali s’est rendu dans les zones rurales Echouarbia  et Ouled Lahli dans la commune de Guedjel pour y rencontrer les habitants de ces agglomérations secondaires qui avaient émis le vœu de recevoir le premier responsable de la wilaya.  

---------------------------

110 retraités des daïras et du siège de la wilaya honorés

110 agents et fonctionnaires retraités des daïras et du siège de la wilaya de Sétif ont été honorés hier par le wali à l’issue d’une cérémonie qui s’est tenue dans les salons de la wilaya en présence du président de l’APW, du secrétaire général par intérim, du DRAG, de l’inspecteur général et les responsables des œuvres sociales.
Une  rencontre organisée par les œuvres sociales de la wilaya sous le parrainage du wali qui a suscité un profond sentiment de satisfaction parmi tous ces retraités, hommes et femmes, qui ont consacré leur vie au service de l’Etat et qui recevront chacun une enveloppe de 40.000 dinars et une attestation de reconnaissance pour les efforts déployés. A toutes ces fonctionnaires, le wali ne manquera pas d’exprimer ses félicitations au nom du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales et de souligner que ce genre de rencontres constitue, dans sa pérennité, le maillon fort des liens qui unissent la famille des collectivités locales.
Une cérémonie à l’issue de laquelle une minute de recueillement a été observée à la mémoire des victimes de l’accident de la route qui s’est produit dimanche dernier dans la commune d’Ouled Saber et qui a coûté la vie à 11 personnes, faisant 13 autres blessés.
Le wali réitérera ses condoléances aux familles endeuillées et ses vœux de prompt rétablissement à tous ceux auxquels il a rendu visite à l’hôpital immédiatement après ce drame.                                                                                                      

---------------------------

Baccalauréat
Serdj el Ghoul  et Dar El Hadj  se distinguent

Pour ne pas faire exception à la règle et rester toujours dans le peloton de tête, la wilaya de Sétif qui, pour reprendre une expression du wali, «relève d’un continent de par son étendue», ses spécificités mais aussi un potentiel scolarisé sur les trois paliers de plus de 410 000 élèves, avec autant d’établissements, tous cycles confondus, qui la placent en pôle position au niveau national, vient de réaliser d’excellents résultats aux examens scolaires. Des réalisations qui n’ont pas été sans se traduire par un profond sentiment de satisfaction de la communauté éducative, des parents mais aussi des candidats eux-mêmes au vu des résultats obtenus au sein de nombreux établissements y compris  des lycées en zone rurale qui ont mis en exergue les efforts déployés par les enseignants et les élèves. Dans ce contexte, l’exemple des lycées de Serdj El Ghoul, une zone montagneuse de la commune des Babors qui décroche la 5e place avec un taux de réussite de 81,58% et le lycée Arezki Kehal de Dar el Hadj sur les hauteurs de Guenzet qui avec 79,31% se classe à la 8e place sur les 10 premiers, est plus que révélateur de cette dynamique qui gagne ces zones montagneuses qui disposent désormais de lycées et relèvent les défis du savoir et de la connaissance. Des résultats d’autant plus méritoires quand on sait les affres du terrorisme qu’ont connu ces régions durant la décennie noire mais n’ont jamais oublié le chemin de l’école. Les voici donc donner l’exemple !
Du côté des grands centres urbains y compris le chef-lieu de wilaya, c’est pratiquement les mêmes qui se distinguent, à l’instar du lycée  Kateb Yacine qui décroche la première place avec un taux de réussite de 85,90%,le lycée Benalioui qui reste dans la tradition et occupe la deuxième place sur 10 avec une moyenne 83,65% ainsi que les lycées Haraigue  et Malika Gaid  qui suivent aux troisième et quatrième place.
Au plan individuel et sur les dix premiers dont la moyenne varie entre 18 et 18,58, la palme est revenue à la brillante Embarek Mansouri Yousra du lycée Malika Gaid avec une moyenne de 18,58 alors qu’une autre élève du lycée  Fatima Zohra  réalise 18,57 et Slimani Ines du lycée  Malek Ben Anes d’El Eulma se place en 3e position. Ainsi, sur 15.378 candidats inscrits au seul baccalauréat et 15. 269 présents, la wilaya de Sétif réalise un taux de réussite de 65,64% dépassant de 10 points le taux national qui est de 54,56%. 

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions