mardi 20 aot 2019 15:08:45

Patrimoine culturel à Tazoult, Madame la ministre de la Culture : «Hâter la protection»

Ouverture de la cinémathèque de Batna

PUBLIE LE : 30-07-2019 | 0:00
D.R

En visite à Batna, la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a appelé à hâter la protection du patrimoine culturel se trouvant dans la ville de Tazoult, distante de 10 km de la capitale des Aurès.

Sur le site des vestiges romains de Lambaesis, la ministre a assuré que l’objectif de son département est de protéger le patrimoine culturel matériel qui revêt une dimension national et universel, estimant que le site de Lambès (Tazoult) est «exceptionnel par sa vaste superficie» et possède des «mosaïques rares dont celle célèbre Tigresse». La ministre a annoncé, à l’occasion, un projet d’aménagement d’un jardin et d’un circuit touristique dans cette localité à financer par le budget de wilaya en tenant compte de la valeur archéologique de ce patrimoine de cette ville antique parallèlement à la réhabilitation de l’entrée du site archéologique de Timgad et son musée riche en mosaïques et vestiges rares. La ministre s’est rendue à l’annexe du Centre national de recherche en archéologie à l’entrée de la ville de Tazoult où elle a suivi un exposé sur l’état du bâtiment réalisé en 2008 et demeuré inexploité jusqu’au lancement récent d’une opération de réhabilitation.
Sur le même site, elle a reçu des explications sur le projet d’extension d’une partie de la RN-31 traversant le territoire de la commune de Tazoult et de sa zone archéologique. Les spécialistes du Centre national de recherche en archéologie ont indiqué que cette zone renferme d’importants vestiges et trois tracés alternatifs ont été proposés. 
La ministre a ensuite inspecté l’ancien musée de Tazoult dont la collection contient plusieurs mosaïques et son jardin archéologique. Dans la ville de Timgad, la ministre a visité le musée des mosaïques qui a réouvert ses portes au public en juin 2018, après 25 ans de fermeture, puis au tour des vestiges de cette cité antique. Elle présidera dans l’après-midi une rencontre avec les cadres de son département au siège de la wilaya et, dans la soirée, la cérémonie d’ouverture de la 41e édition de Timgad.
R. C.

Ouverture de la cinémathèque de Batna
La cinémathèque de la ville de Batna, fermée depuis des années pour des réserves techniques sera réouverte avant la fin du mois d’août prochain, a relevé dans la nuit de dimanche à lundi, depuis Batna la ministre de la Culture, Meriem Merdaci. "La date de réouverture de la cinémathèque a été fixée en coordination avec le chef de l’exécutif local et des films seront prochainement projetés dans cette structure", a affirmé la ministre lors d’un point de presse animé en marge de la cérémonie d’ouverture de la 41e édition du Festival international de Timgad indiquant que «les réserves techniques formulées ont été levées». Mme Merdaci a ajouté que la cinémathèque de Batna constitue «un plus pour la capitale des Aurès et le secteur de la culture».  En réponse à une question sur les importants rendez-vous culturels programmés, la ministre a précisé que le Festival arabe de Djemila à Sétif sera ouvert le 4 août prochain et le Festival d’Oran du film arabe est programmé pour le mois d’octobre de l’année en cours. Elle a ajouté que le Salon international du livre d’Alger (SILA) sera organisé entre le 29 et le 7 novembre prochains affirmant que les préparatifs pour ce salon sont en phase d’inscription des maisons d’étions devant prendre part à ce rendez-vous culturel. La ministre a également indiqué que l’actualisation des sites archéologiques nationaux classés au patrimoine mondial était «en cours». 
R. C.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions