lundi 23 septembre 2019 01:51:04

CYBERCULTURE : Twitter, mieux surveillé et mieux fréquenté

Les efforts de Twitter pour concilier l'assainissement de sa plateforme et la fidélisation de ses audiences semblent avoir payé au deuxième trimestre 2019, et sont salués par les marchés.

PUBLIE LE : 29-07-2019 | 0:00
D.R

Les efforts de Twitter pour concilier l'assainissement de sa plateforme et la fidélisation de ses audiences semblent avoir payé au deuxième trimestre 2019, et sont salués par les marchés. Avec 841 millions de dollars de chiffre d'affaires, en hausse de 18% sur un an, et 139 millions d'usagers quotidiens monétisables, Twitter a agréablement surpris les analystes, qui n'en attendaient pas tant.  
Le réseau social est surveillé de près sur la croissance de son audience, après avoir dû supprimer de nombreux faux comptes pour lutter contre les contenus inappropriés et la désinformation.  Son titre prenait près de 9% à la clôture de la Bourse de New York.  
"Nous savons qui nous sommes maintenant. Nous savons ce qui nous différencie de nos concurrents et pourquoi les gens utilisent ce service", a déclaré Jack Dorsey, PDG et fondateur du groupe, lors d'une conférence pour les analystes. Il attribue la croissance du nombre d'usagers quotidiens monétisables (+14% en un an) à la fois au grand nettoyage et aux améliorations technologiques pour que le service soit plus pratique et agréable à utiliser. "Nous avons fait beaucoup de progrès sur l'identification et l'éradication des comportements malveillants. La responsabilité de signaler les tweets ne doit plus reposer sur les victimes", a dit Jack Dorsey, mettant en avant une chute de 18% des signalements de comportements suspects.   La plateforme estime qu'à ce stade un peu moins de 5% des usagers quotidiens monétisables seraient en réalité des faux comptes ou robots. "Notre réponse à tous les problèmes est désormais technologique avant tout. C'est un grand changement au sein de l'entreprise", a-t-il ajouté. Les outils d'intelligence artificielle comme l'apprentissage automatisé (machine learning) servent aussi à améliorer la mise en valeur et la hiérarchisation des contenus, pour que les utilisateurs trouvent plus facilement ce qui les intéresse au milieu des centaines de millions de tweets, images et vidéos envoyés chaque jour sur le réseau.   

- "Plaire aux annonceurs" -    

"La valeur de Twitter pour le secteur publicitaire ne tient pas à la taille de son audience mais à l'implication de ses utilisateurs", a commenté Jasmine Enberg, analyste chez eMarketer. "Cette forte croissance des usagers quotidiens monétisables montre que les utilisateurs de Twitter adhèrent à la plateforme, ce qui devrait plaire aux annonceurs". Le réseau a enregistré une croissance de ses revenus publicitaires de 21%, à 727 millions de dollars, notamment grâce aux Etats-Unis, qui représentent 455 millions de dollars de recettes, en hausse de 24% sur un an. A l'international, le chiffre d'affaires a progressé de 12%. "Les résultats du prochain trimestre montreront si Twitter peut continuer à soutenir sa croissance malgré les retours négatifs des utilisateurs sur la refonte du site intervenue en juillet", a cependant prévenu Jasmine Enberg. Pour soutenir sa croissance à court et moyen terme, Twitter table sur des outils qui facilitent les échanges entre utilisateurs et font la part belle à la vidéo.   "Nous testons des manières de suivre et de rejoindre des conversations", a expliqué Jack Dorsey. "Et notre prototype d'application, Twttr, que nous appelons ‘Petit T’ (little T) avance bien. Nous en sommes à notre quatrième itération ce trimestre et nous apprenons et l'améliorons à chaque mise à jour". Pour le troisième trimestre, la société à l'oiseau bleu prévoit un chiffre d'affaires compris entre 815 et 875 millions de dollars.   Mais Twitter a déjà les yeux tournés vers 2020, riche en événements hautement gazouillables, comme les élections américaines ou les Jeux Olympiques à Tokyo. "Pour des événements comme les JO, nous pensons que la vidéo est une tendance formidable, qui permet d'enrichir les conversations. Nous voulons faire en sorte que plus de gens puissent participer, réagir en direct, assister aux déchaînements de la foule, mais aussi trouver un récapitulatif de ce qu'ils ont manqué", a détaillé Jack Dorsey. 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions