mardi 20 aot 2019 15:13:43

Pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes : Tout est rentré dans l’ordre

Le pétrolier «MESDAR» appartenant à Sonatrach, a été contraint vendredi dernier de mettre le cap vers les eaux territoriales iraniennes, par les garde-côtes de la marine iranienne, au moment où il traversait le détroit d’Ormuz, a annoncé hier la compagnie nationale des hydrocarbures.

PUBLIE LE : 20-07-2019 | 23:00
D.R


Le pétrolier «MESDAR» appartenant à Sonatrach, a été contraint vendredi dernier de mettre le cap vers les eaux territoriales iraniennes, par les garde-côtes de la marine iranienne, au moment où il traversait le détroit d’Ormuz, a annoncé hier la compagnie nationale des hydrocarbures. «Le vendredi 19 juillet 2019, à 19h30 heure algérienne, le pétrolier MESDAR, de 2.000.000 de barils de capacité, propriété de Sonatrach, a été contraint de mettre le cap vers les eaux territoriales des côtes iraniennes, par les garde-côtes de la marine iranienne, au moment où il traversait le détroit d'Ormuz», a expliqué la même source dans un communiqué. «Le navire se dirigeait, en fait, vers Tanura pour charger du pétrole brut pour le compte de la compagnie chinoise UNIPEC», a-t-on ajouté. A cet effet, une cellule de suivi a été immédiatement mise en place entre les départements ministériels de l'Energie et des Affaires étrangères, jusqu'au dénouement de cette affaire à 20h45, a fait savoir Sonatrach, précisant qu'«aucun incident humain ou matériel n'a été enregistré».

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions