mardi 20 aot 2019 15:06:18

CAN-2019, Sénégal 0 - Algérie 1 : Les Verts rois d’Afrique

Les Algériens clôturent ainsi en apothéose un mois de compétition, où ils ont captés tous les regards en étant les meilleurs à tous les niveaux.

PUBLIE LE : 19-07-2019 | 23:00
D.R

C’est fait. L’Algérie a accroché une deuxième étoile sur son précieux maillot. Les Verts ont disposé, hier soir au Cairo Satium, de la sélection sénégalaise. Ils ont une fois de plus dompté les Lions de la Teranga. A l’issue d’une rencontre palpitante, marquée par l’engagement physique et dominée par l’aspect tactique surtout, les protégés du coach Belmadi se sont imposé par le score de 1 à 0. L’enjeu a évidement pris le dessus sur le jeu.

Les Algériens clôturent ainsi en apothéose un mois de compétition, où ils ont captés tous les regards en étant les meilleurs à tous les niveaux. Ca ne pouvez pas mieux débuter pour les coéquipiers de Mahrez, qui ont ouvert la marque dès la première possession de balle. 2’, idéalement lancé par Bennacer sur le côté gauche, Bounedjah s’infiltre dans la défense adverse avant de tromper la vigilance du portier. Son tir à été dévié de sa trajectoire par le défenseur central Kouyaté. C’est le but le plus rapide depuis le début de la compétition. Il faut dire que le Onze national, affichant une grande détermination, est bien rentré dans le match, en répondant présent à l’impact physique et au rythme proposés par les Lions de la Teranga. Les poulains du coach Cissé, qui avaient prévu d’évoluer avec un bloc équipe bas et un schéma de base de prudence (4-2-3-1), ont ainsi vu leur plan de jeu chamboulé. En effet, les Sénégalais étaient contraints, après cette réalisation de sortir de leur cancans et à prendre un peu plus de risque et à libérer des espaces. Les coéquipiers de Mané ont eu le monopole du cuir, mais n’ont pas vraiment réussi à déstabiliser le bloc défensif algérien, assez bien regroupé. 29’, le coup franc de Guye est bien capté par M’Bolhi. 38’, le tir de Niang passe légèrement sur la transversale. La seconde période est repartie sur les mêmes bases. Les Sénégalais dominent et poussent de plus belle. Les Algériens, ont de leur côté fait dans la gestion du score. 60’, l’arbitre camerounais désigne le point de penalty pour une faute de main de Guedioura dans la surface, avant de l’annuler après consultation de la VAR. Il a estimé que la main était involontaire. Les Sénégalais ne baissent pas les bras pour autant. Ils continuent à mettre la pression sur le camp adverse. 66’, M’bolhi sort à la rencontre de Niang. Gêné, l’attaquant sénégalais ne parvient pas à cadrer. 69’, Sabaly oblige le portier algérien à la parade pour sortir le cuir en corner. Les Algériens réagissent, en opérant principalement par des contres. 74’, le tir de Belaili à failli faire mouche. Légèrement dévié par un défenseur, sa balle est passée tout près de la lucarne droite de Gomis. Le match s’emballe dans le dernier quart d’heure et le deux teams se rendent pratiquement coup pour coup. 83’, le tir, dans la surface de Saar part dans les décors. Dans les dernières minutes de la partie, le staff technique national a carrément verrouillé en renforçant sa défense. Les joueurs de l’EN parviendront à tenir bon, jusqu’au bout. L’Algérie remporte ainsi sa deuxième coupe d’Afrique des nation, vingt neuf ans après.  One, Two Tree... Viva l’Algérie.
Redha Maouche.           
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions