dimanche 18 aot 2019 05:59:09

Lutte contre le terrorisme en Afrique : Moscou plaide pour la création d’une coalition véritable

S'exprimant, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue ivoirien, Marcel Amon-Tanoh, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné que la Russie prônait un certain nombre d'initiatives dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, notamment la création d'une coalition véritablement mondiale contre le terrorisme, «exempte de deux poids, deux mesures», a indiqué l'agence Tass.

PUBLIE LE : 17-07-2019 | 23:00
D.R


S'exprimant, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue ivoirien, Marcel Amon-Tanoh, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné que la Russie prônait un certain nombre d'initiatives dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, notamment la création d'une coalition véritablement mondiale contre le terrorisme, «exempte de deux poids, deux mesures», a indiqué l'agence Tass. «Sur le plan pratique, notre comité national antiterroriste, qui relève du FSB de Russie, a créé une base de données permettant de suivre le mouvement de groupes terroristes étrangers.
C’est une tâche très urgente, car des terroristes se rendent en Libye et en Afghanistan, puis dans des pays d’Asie centrale et même d’Asie du Sud-Est», a souligné le chef de la diplomatie russe. M. Lavrov a ajouté que la base de données créée par la Russie concerne déjà environ 40 services de renseignement de 35 pays, ainsi qu’Interpol, le Comité contre le terrorisme du Conseil de sécurité des Nations unies et la structure antiterroriste régionale de l’Organisation de coopération de Shanghaï. «Nous invitons nos amis africains à se joindre au projet», a affirmé M. Lavrov, précisant que «le projet pourrait présenter un intérêt particulier pour les pays africains, car, bien que la menace du groupe terroriste autoproclamé «État islamique (Daech/EI)» ait été éliminée, des unités extrémistes continuent d'envoyer leurs éléments dans les pays voisins et même éloignés», ce qui constitue, a-t-il signalé, «une réelle menace pour le continent africain». Indiquant avoir focalisé les discussions sur la sécurité en Afrique avec son homologue ivoirien, le chef de la diplomatie russe a relevé, en outre, que les pratiques des groupes terroristes actifs en Afrique, tels que les Shabab, Boko Haram et Al-Qaïda au Maghreb Islamique, montrent que les activités terroristes se développent sur le continent africain et que ces organisations terroristes coordonnent leurs plans malveillants». «La lutte contre tous groupes est très importante, en particulier pour la résolution des conflits, car des menaces émanant de groupes terroristes et extrémistes apparaissent dans divers conflits, notamment en Somalie, au Mali et dans la région du Sahel», a rappelé le ministre russe.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions