mardi 10 dcembre 2019 07:42:20

Dialogue politique : Vers une solution consensuelle

Un dialogue inclusif avec l’ensemble des partenaires politiques et sociaux, une instance indépendante approuvée par tous qu’il y a lieu de mettre en place et devant se charger de l’ensemble des aspects liés à la redynamisation du processus électoral et définir les garanties à même de réussir une présidentielle crédible et intègre.

PUBLIE LE : 18-07-2019 | 0:00

Un dialogue inclusif avec l’ensemble des partenaires politiques et sociaux, une instance indépendante approuvée par tous qu’il y a lieu  de mettre en place et devant se charger de l’ensemble des aspects liés à la redynamisation du processus électoral et définir les garanties  à même de réussir une présidentielle crédible et intègre.

Tel est le triptyque devant assurer la solution la plus à même de faire valoir, dans le respect des dispositions constitutionnelles, la volonté  populaire, pour transcender la crise politique que vit le pays depuis maintenant près de 5 mois. Étant cet objectif  auquel adhèrent aujourd’hui de nombreux partis politiques, les organisations syndicales et de la société civile, le recours au dialogue pour l’émergence d’une solution consensuelle a constitué ce leitmotiv souligné en première ligne dans les discours du chef de l’État Abdelkader Bensalah, de même  qu’à l’occasion des audiences accordées au Premier ministre traitant de l’évaluation de la situation politique.
À  ce  titre, et lors de la dernière audience, mardi dernier, le chef de l’État a mis en avant la nécessité de faire prévaloir le dialogue et l’intérêt suprême du pays, en interagissant avec les différents partenaires sociaux dans tous les domaines, et de réactiver les mécanismes d’action de proximité, pour la prise en charge des préoccupations des citoyens et des intervenants sur tout le territoire national. D’autre part, s’agissant de consensus, celui-ci existe déjà  concernant la juste et légitime revendication exprimée pratiquement par  tout le peuple et portant sur le changement du mode de gouvernance et l’avènement d’une nouvelle ère fondée sur le respect des principes démocratiques, de l’État de droit et de la justice sociale. Avec l’engagement des uns et des autres parmi les responsables des partis, les personnalités nationales et les organisations syndicales et de la société civile, et leur contribution collective à préserver l’intérêt suprême du pays, cette nouvelle ère à laquelle aspire la société dans son ensemble ne pourra que se muer en réalité palpable. L’Algérie évolue doucement, mais sûrement vers la consécration de cette mutation souhaitée par tous et ne pouvant se matérialiser qu’à travers la tenue d’une élection présidentielle dans les meilleurs délais.
C’est ce qui a été, entre autres, recommandé, lors du Forum national du dialogue. Cette manifestation, dont les travaux étaient coordonnés par le diplomate et ancien ministre Abdelaziz Rahabi, avait constitué,  rappelle-t-on, une première véritable concertation ayant regroupé une douzaine de partis politiques, des personnalités, des représentants d’organisations syndicales et de la société civile, dans l’objectif d’une solution consensuelle à la crise politique.
Les participants ont salué, à cette occasion, les engagements du chef de l’État exprimés dans son message adressé  à la nation, à l’occasion du  5 juillet, en vue de confier la conduite du   dialogue à un panel de personnalités nationales, crédibles, indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale. Ils se sont félicités aussi de la stricte neutralité que compte observer le régime vis-à-vis du dialogue, dont  les animateurs  auront la double mission de mettre en place l’instance chargée de la préparation et du contrôle de l’élection présidentielle et de l’amendement de la loi électorale.
Hier,  des noms  de  personnalités pouvant faire partie du panel en charge de mener le dialogue  ont été révélées, lors d’un forum de la société civile.
Karim  Aoudia

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions