dimanche 18 aot 2019 05:57:02

Hadj : comité de suivi et cellule d’écoute

Lancement de campagnes de sensibilisation par temps de canicule

PUBLIE LE : 17-07-2019 | 23:00
D.R

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a annoncé, hier, la création d'un comité de suivi et d'une cellule d'écoute chargés du suivi du déroulement du Hadj 2019 et de l'écoute des préoccupations des citoyens y afférentes. La cellule sera joignable sur le numéro de téléphone et de fax (023/48.44.26), ou par courrier électronique (hadj@marw.dz) ou la page Facebook (comité de suivi du Hadj 2019/1440 Hijri au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs).  Par ailleurs, la mission médicale a ajusté les derniers préparatifs pour accompagner les pèlerins, en vue de leur assurer une couverture médicale, à travers le suivi régulier programmé dans le cadre de l'agenda défini à cet effet, a indiqué, hier, à l'APS le chef de la mission médicale algérienne à Médine, Abdelkrim Benmami. A cet égard, M. Benmami a appelé «les pèlerins à ne pas dissimuler leurs maladies aux équipes médicales durant l'accomplissement des rites du hadj, afin de leur éviter toute complication pouvant entraîner une dégradation de leur état de santé». Les équipes mobilisées à Médine prennent en charge les pèlerins sur le terrain, a-t-il fait savoir, estimant qu'«être au service des hadjis est un devoir sacré qui doit être accompli sans atermoiement». A cet effet, un plan de suivi régulier des pèlerins dont la majorité sont des personnes âgées et/ou porteuses de maladies chroniques. Le chef de la mission médicale a assuré la disponibilité d'une quantité de médicaments au cas où des pèlerins omettent de prendre les leurs. Composée de 14 médecins et 11 infirmiers, la mission médicale de Médine est sise à l'hôtel «Loualouat El Makarem», qui compte des lits hospitaliers ainsi que de médecins spécialistes en infectiologie, en médecine interne, en chirurgie, en psychiatrie et en réanimation, a-t-il expliqué.

Lancement de campagnes de sensibilisation par temps de canicule
 
Pour la prévention des risques sanitaires par temps de canicule et de fortes chaleurs, M. Benmami a évoqué les opérations de sensibilisation au profit des pèlerins, lancées en Algérie dans le cadre de la caravane du hadj et qui se poursuivront dès l'accueil des hadjis. Il a incité les hadjis à boire trois litres d'eau par jour et à éviter les sorties par temps de fortes chaleurs (de midi jusqu'à la fin de l'après-midi), a-t-il ajouté, les appelant à régler les climatiseurs à 25 degrés et à respecter l'ensemble des mesures préventives à même de les protéger des risques sanitaires encourus par temps de canicule et de fortes chaleurs. La mission médicale est chargée de «veiller sur la santé des hadjis avant tout», a-t-il soutenu, soulignant que le hadj bénéficie du suivi médical à Médine et à La Mecque, ainsi que lors de l'accomplissement des rites, et ce grâce aux médecins présents à Arafat, à Mina et à l'intérieur des camps destinés aux hadjis algériens, en vue d'assurer leur retour, sains et saufs, en Algérie.

Oran et sud du pays : départ du premier groupe de pèlerins

Le premier groupe de hadjis a quitté hier en fin d'après-midi l'aéroport international «Ahmed Ben Bella» d'Oran à destination des Lieux saints de l'islam. Ce premier vol programmé à 15 heures à bord d'un avion d'Air Algérie en direction de Médine, avait à son bord 300 pèlerins des wilayas de l'ouest du pays.
Le wali d'Oran, Mouloud Chérifi, qui a présidé la cérémonie du départ de ce premier contingent, a salué les efforts fournis par tous les acteurs et intervenants pour l'accueil, l'orientation, la coordination avec les autres services. Le wali a appelé les pèlerins à faire preuve de patience durant leur accomplissement des préceptes du hadj et de représenter dignement l'Algérie en tant qu'ambassadeurs du pays. Auparavant, le chef de l'exécutif de wilaya s'est enquis des travaux d'aménagement externe de l'espace réservé à l'accueil des pèlerins à l'aéroport international d'Oran dont deux tentes. La première d'une surface de 1.000 m2 est destinée aux familles et accompagnateurs des hadjis.
La deuxième de 2.000 m2 est réservée aux pèlerins en vue d'accomplir les différentes formalités d'usage. Des stands sont réservés à l'Office national du hadj et de la Omra, à la Banque d'Algérie, au contrôle sanitaire, une salle de prière, une cafétéria et autres boutiques. Pour rappel, 28 vols sont programmés vers les Lieux saints de l'islam à partir de l'aéroport d'Oran dont 26 assurés par Air Algérie et deux autres par la compagnie saoudienne, Saudia Airways. Jusqu'au 6 août prochain, quelque 8.546 hadjis des wilayas d'Oran, Mostaganem, Tlemcen, Saïda, Tiaret, El Bayadh, Nâama, Relizane, Ain Témouchent, Sidi Bel-Abbès, Béchar, Tindouf, Adrar et Timimoun s'envoleront à partir d'Oran, rappelle-t-on.  
Le premier contingent de pèlerins issus des wilayas du Sud-Est du pays s'est envolé également hier depuis l'aéroport ''Ain El-Beida'' d'Ouargla vers les Lieux saints de l'islam (Arabie saoudite). Composé de 295 personnes, ce premier contingent de pèlerins des wilayas d'Ouargla et El-Oued a été salué à son départ par leurs proches et les autorités de la wilaya, après avoir accompli les procédures de voyage d'usage, avant d'embarquer sur un appareil de la compagnie aérienne saoudienne à destination de Médine. Dix vols au total sont programmés pour le transport de quelque 3.000 pèlerins des wilayas du Sud-Est (Ouargla, Ghardaïa, El-Oued, Illizi et Tamanrasset), à raison de 300 passagers en moyenne par vol, selon les responsables de la direction régionale d'Air-Algérie à Ouargla. Ils sont répartis équitablement entre le transporteur national (5 vols à bord d'appareils Airbus) et la compagnie aérienne saoudienne (5 vols), sur la période allant du 17 juillet au 2 août prochains, sachant que 6 vols rallieront l'aéroport de Médine et les quatre autres celui de Djeddah, a-t-on précisé. Les vols du retour auront lieu entre le 17 août et le 4 septembre prochains, a ajouté la source, rappelant que pour cette saison du Hadj (2019), outre d'Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO), deux agences de voyage privées ont été agréées au Sud pour assurer la prise en charge de pèlerins. Les directions de wilayas des Affaires religieuses et des Wakfs ont organisé, pour leur part, des campagnes de sensibilisation en direction des pèlerins sur les modes d'accomplissement des rituels du cinquième pilier de l'islam (Hadj).

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions