dimanche 18 aot 2019 06:02:53

Commentaire : Avancées et décantation

La tenue de l’élection présidentielle dans les délais les plus proches possibles commence à s’imposer comme une voie raisonnable et incontournable de sortie de crise.

PUBLIE LE : 15-07-2019 | 23:00
D.R

La tenue de l’élection présidentielle dans les délais les plus proches possibles commence à s’imposer comme une voie raisonnable et incontournable de sortie de crise. L’option politique en question s’impose sur la scène même si des réticences et résistances subsistent en raison de l’opposition affichée par une partie de la classe politique qui propose d’autres solutions difficiles à mettre en œuvre pour ne pas dire impraticables.
Des voix et pas des moindres parmi les personnalités nationales crédibles et respectables et certains partis de l’opposition se sont exprimées ouvertement ces derniers jours pour la tenue de la présidentielle même si leur position est, pour le moment, assortie de quelques conditions ou préalables. La reprise du processus électoral s’impose de plus en plus comme une nécessité voire une obligation pour maintenir la sortie de crise par la voie constitutionnelle. Depuis le discours prononcé par le chef de l’Etat, les choses commencent à bouger sur la scène politique bien que les citoyens continuent à manifester chaque vendredi pour revendiquer un changement profond et radical. La décantation est de plus en plus perceptible puisque des chefs de partis et personnalités ont modéré leur position en affichant une prédisposition à discuter et adhérer aux propositions émises par le chef de l’Etat. Certes beaucoup de chemin reste à parcourir pour aboutir à un consensus général sur l’inévitable retour rapide aux urnes, il n’en demeure pas moins que l’option gagne de plus en plus du terrain et suscite intérêt quand ce n’est pas de l’adhésion carrément. Plusieurs acteurs politiques et formations de l’opposition admettent aujourd’hui l’irréversibilité de la tenue de la présidentielle tout en estimant que les conditions nécessaires doivent être réunies et des garanties doivent être avancées rapidement pour assurer la transparence et la régularité du scrutin. Offrir plus de chances de réussite à cette opération électorale et constitutionnelle est un impératif admis par tout le monde. Après le report du rendez-vous du 4 juillet, mesure sagement décidée de privilégier un climat d’apaisement et ramener la sérénité, conditions nécessaires pour lancer des initiatives de dialogue et de concertation politique, une nouvelle initiative politique a été déclinée par les plus hautes autorités du pays.
Dans son allocution prononcée le 3 juillet dernier, le chef de l’Etat avait révélé les grandes lignes d’une feuille de route sous forme de propositions et de garanties institutionnelles. Celle-ci s’articule autour de l’appel à un dialogue constructif et responsable conduit par des personnalités sans attaches partisanes et qui ne nourrissent pas d’ambitions politiques et électorales ainsi que la préparation des conditions de retour aux urnes dans les plus brefs délais. Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, qui incarne actuellement et provisoirement l’institution présidentielle a accordé à cette nouvelle initiative le temps nécessaire pour permettre aux acteurs politiques et directions des partis d’examiner et d’analyser les propositions annoncées dans le discours en question. De leurs côtés, les partis et les personnalités politiques nationales ont pris le temps de décortiquer et étudier d’une manière approfondie les différentes idées celles portant notamment les garanties et assurances sur la conduite du dialogue et les conditions organisationnelles et matérielles du prochain scrutin. Un forum regroupant plusieurs chefs de partis, de personnalités nationales, de représentants de la société civile ainsi d’activistes s’est même tenu à Alger pour débattre les voies et moyens de sortie de crise dont celles énoncées dans l’allocution présidentielle. Ce qui en soi, est une importante avancée.
Depuis le 3 juillet dernier, plusieurs responsables de partis de poids ainsi que des figures politiques connues se sont exprimées favorablement tout en prenant, toutefois, le soin de reformuler certaines propositions et d’en rajouter d’autres qui versent pratiquement dans le même sens. Sans se déclarer officiellement et ouvertement, certaines personnalités laissent transparaître leur intention voire leur volonté de s’engager électoralement en se portant candidats au prochain scrutin. A présent, même si la scène s’emballe progressivement, une forme de prudence est observée par une partie de la classe politique partagée entre la temporisation et les réserves de forme et la volonté de se déterminer franchement et ouvertement pour un processus électoral qui débouchera sur l’élection d’un président de la République légitime. Le débat et la réflexion vont s’approfondir dans les semaines à venir pour aboutir à un consensus global et acceptable par la majorité des acteurs autour des priorités de l’heure. C’est sur cette base qu’il est possible de relancer le processus électoral qui dotera l’Algérie d’un nouveau chef d’Etat élu librement et démocratiquement par le peuple conformément aux principes constitutionnels en appliquant les normes et standards démocratiques et électoraux reconnus sur la scène internationale. La prochaine étape verra la discussion et le débat se concentrer essentiellement sur les mécanismes et instruments nécessaires pour garantir la régularité et la transparence de toutes les opérations électorales. L’autorité nationale qui aura la charge d’organiser le scrutin et dont l’annonce à été faite par le chef de l’Etat dans sa dernière allocution en constitue la principale garantie. D’autres aspects et volets focaliseront les débats pour adopter sereinement et d’une manière consensuelle le dispositif électoral qui régira et encadrera l’ensemble des opérations relatives au futur scrutin présidentiel.
M. Oumalek

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions