mardi 23 juillet 2019 02:43:55

Nouvelles de Tizi Ouzou, Jumelage entre les CHU du nord et les hôpitaux du sud : Ordonnance sans frontière

Campagne moissons-battages : Vers une production exceptionnelle

PUBLIE LE : 13-07-2019 | 0:00
D.R
Une nouvelle mission médicale du CHU Nédir-Mohammed dans la wilaya de Tamanrasset, dans le cadre du programme de jumelage entre les Centres hospitalo-universitaires du nord et les hôpitaux des Hauts Plateaux et du sud du pays, a annoncé la direction générale de ce même CHU, dans un communiqué rendu public hier. 
 
La délégation médicale qui s’est rendue dans cette wilaya du Sud du pays depuis le 22 juin dernier et y séjournera jusqu’au 28 du même mois est conduite par le Pr  Habarek, médecin chef de service chirurgie générale du CHU Nedir-Mohamed composée de praticiens de différents rangs, a indiqué la même direction tout en précisant que cette mission a été renforcée par deux auxiliaires médicaux en anesthésie réanimation. Cette délégation médicale a assuré une mission exclusivement de chirurgie digestive et urologie, a en outre fait savoir la direction générale du CHU de Tizi-Ouzou qui a également rappelé que la liste des patients à prendre en charge a été préalablement établie et programmée par les services de l’EPH de Tamanrasset. 
Par ailleurs, dans le même cadre de soutien aux hôpitaux du Sud du pays, une autre mission médicale du même CHU, englobant les spécialités de Neurologie, Rhumatologie, Oncologie et Chirurgie, est projetée du 6 au 12 juillet prochain dans la wilaya de Ghardaïa.
 
---------------------------
 
Campagne moissons-battages
Vers une production exceptionnelle
 
Une production prévisionnelle de l’ordre de plus de 176.000 quintaux de blé est attendu dans la wilaya de Tizi-Ouzou à la faveur de la campagne de moisson battage qui a été lancée officiellement mardi dernier dans la localité de Draa El Mizan, une région connue sa culture céréalière. Le lancement officiel de cette campagne moisson battage  a été donné par le secrétaire général de la wilaya, en présence du directeur local des services agricoles ainsi que des autorités locales des dairas de Draa El Mizan et Tizi Ghenif, les présidents de la CAW et  du CWIF des céréales, les directeur de la CCLS, de la CRMA, de l'ITMAS de Boukhalfa, le représentant de la BADR, la conservation des forêts, la Protection civile. Le coup d’envoi de cette campagne qui s’annonce prometteuse a eu lieu au niveau de l'exploitation appartenant au céréaliculteur M. Herda Salim sise le long de la RN 30 commune de Draa El Mizan. Selon le directeur local des services agricoles, Makhlouf Laib, la production de céréale cette année s’annonce des plus prometteuses en raison de la forte pluviométrie qu’a enregistré la wilaya cette année mais aussi à la faveur du professionnalisme dont ne cessent de faire preuve les céréaliculteurs de la wilaya où la culture céréalière est pratiquéesur superficie de quelques 7272 hectares. Selon toujours les prévisions du DSA, le rendement de cette année sera entre 25 et 35 quintaux à l’hectare. 43 moissonneuses-batteuses sont mobilisées durant cette campagne.
 
---------------------------
 
Feux de fORêt
un détachement de prévention à Maâtkas et Souk El-Tenine
 
Dans le cadre de la campagne de lutte contre les incendies de forêts et de récoltes de l’année en cours, la direction de la Protection civile vient de mobiliser un détachement de la colonne mobile composé de 2 engins d'incendies au niveau des communes de Maatkas et Souk El Tenine, sud du chef lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, a informé la même direction. 
Ces deux engins qui seront renforcés par les camions citernes et autres  moyens de ces deux communes sont  positionnés au niveau de l’école primaire bouhemdoune  de la commune de Maatkas et ce durant toute le durée de cette campagne estivale contre les incendies.
Cette mesure d'anticipation s’inscrit  dans l’objectif  de rapprocher les moyens de la protection civile des citoyens et des  massifs forestiers  sensible au risque feux de forêt, a précisé la même source. Le choix de ces deux localités pour accueillir ce détachement de la colonne mobile de lutte contre incendie n’est pas fortuit, il est motivé par la topographie fortement boisée de ces deux localités, connues surtout pour ces vastes et denses oliveraies. Durant les incendies ravageurs de l’année 2017, ces deux communes avaient enregistré plusieurs importants foyers d’incendies ayant ravagé des milliers d’arbres fruitiers, principalement des  oliviers et figuiers, et des centaines d’autres hectares de broussailles et de forêts.
La wilaya de Tizi-Ouzou a, faut-il rappeler, bénéficié au lendemain des incendies ravageurs qu’elle avait connus durant l’été de l’année 2017, d’une deuxième colonne mobile composée de plusieurs engins de lutte contre les incendies. Avec cette dotation, la wilaya de Tizi-Ouzou est la seule wilaya du pays à avoir deux colonnes mobiles de lutte contres les incendies. Par ailleurs, à l’occasion de l’ouverture de la saison estivale 2019, la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou a mis en place un important dispositif de sécurité à travers les plages autorisées à la baignade au niveau des circonscriptions relevant des compétences de la sûreté nationale, à savoir la Plage du Centre-ville et Caroubier d’Azeffoun et la Grande Plage de Tigzirt, a indiqué la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou (SWTO). 
«L’action de nos services sera doublement attendue, d’une part pour garantir les conditions de sécurité et de tranquillité aux estivants, et d’autre part, prendre toutes les mesures préventives », lit-on dans le communiqué de la SWTO.
Ce dispositif composé de personnel masculin et féminin  inclura également la régulation de la circulation routière particulièrement sur les artères principales des deux villes côtières aux heures de congestion du flux automobile.
 
---------------------------
 
Logements sociaux      
Plus de 500 FAMILLES relogées 
 
 Quelque 503 bénéficiaires de logements publics locatifs (logements sociaux) implantés dans la ville nouvelle d’Oued Fali, commune de Tizi-Ouzou, ont été relogées la semaine dernière, à l'occasion  du 57e anniversaire de l'Indépendance et de la jeunesse. Dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie de remise symbolique des clés organisée à la wilaya au profit d’une centaine de familles parmi les 503 bénéficiaires, le wali, M. Djamâa a également annoncé que 206 logements, abrités par le même site, seront attribués en août prochain après le parachèvement des travaux de viabilisation. "Il s’agit notamment de la réalisation d’un mur de soutènement dont les travaux sont en cours pour pouvoir passer à l’assainissement", a-t-il expliqué. Il a ajouté que les 206 bénéficiaires "sont passés par la commission de recours qui a tranché en leur faveur". D'autres programmes de logements publics locatifs sont en cours d’achèvement à travers le territoire de la wilaya, dont un important programme d’un millier d’unités à Draâ Ben Khedda, a souligné M. Mahmoud Djamâa. 
 Concernant ce programme, le wali a annoncé que les commissions d’enquête ont été installées courant de cette semaine et que les travaux de voirie et   réseaux divers (VRD) sont en cours de réalisation. "Nous sommes en train de suivre les travaux de VRD notamment les amenées de gaz et d’électricité dont les conduites seront cheminés d’un site éloigné. Nous avons aussi   instruit les autorités locales à accélérer les travaux pour permettre d'arrêter les listes des bénéficiaires et pouvoir attribuer ces logements d’ici la fin de l’année ou, au plus tard, le premier trimestre 2020", a-t-il dit.  Le wali de Tizi-Ouzou a tenu à rassurer les familles qui sont dans une situation précaire et qui ne cessent de s’inquiéter auprès de la daïra du devenir de ces logements de "faire confiance à la commission de daïra et, en ma qualité de président de la commission de recours, je veillerai à ce que toutes ces familles soient relogés" a-t-il dit. 
S’agissant des autres logements sociaux, en cours d’achèvement, M. Djamâa  a observé que "le dossier LPL est assez sensible et nous allons le suivre de manière régulière sur différents plan (viablistaion, enquêtes sociales, entre autres) l'objectif étant d'afficher les listes avant fin de l’année pour pouvoir reloger au moins 3 500 familles"
 
---------------------------
 
AADL-1  
Des souscripteurs réclament toujours la régularisation de leur situation
 
Les souscripteurs du programme de location-vente AADL 2001/2002 du pôle d’excellence d’Oued-Fali, dans la   commune de Tizi-Ouzou, organisent réguliérement un rassemblement devant   l’antenne locale pour réclamer la régularisation de leurs situations,  a-t-on constaté. Les souscripteurs qui ont procédé à maintes reprises  l’obstruction de l’entrée de l’antenne exigent d'une part, des pré-affectations détaillées et d'autres, pa dbloquer les procédures de versement pour pouvoir verser les dernières tranches.
 En mars dernier, la direction locale de l’AADL avait remis à 903 souscripteurs des affectations et des ordres de versement pour les   dernières tranches. Or, a expliqué M. Messaï Boukhalfa, délégué des souscripteurs, "les affectations ne portent ni le numéro des bâtisses ni ceux des appartements, alors que les virements sont bloqués au niveau de la   banque". 
Les souscripteurs contestataires exigent également, a-t-il poursuivi, "la remise des clefs de l’ensemble du projet avant le 30 septembre prochain, comme cela a été annoncé récemment à la radio par le directeur général de   l’AADL". Le programme de 2300 logements a été lancé en 2001 et implanté sur un seul site, à savoir au pôle d’excellence d'Oued Fali, au sud-ouest de la ville de Tizi-Ouzou, mais le projet n’a été inscrit qu’en 2013 et les travaux lancés en 2016. Contactées par la presse, les directions locales de l’AADL et du logement ont indiqué que "la réponse à ces doléances relève des prérogatives de la direction générale" de l’AADL.  
 
---------------------------
 
Boghni
Arrestation de 2 dealers
 
 Suite à des renseignements recueillis sur terrain, faisant état d’un groupe d’individus qui s’adonneraient à un trafic de stupéfiants dans la région de Boghni, une quarantaine de kilomètres au sud du chef lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, les forces de Police de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) relevant du service de wilaya de la police judiciaire de sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou (SWTO), ont entrepris au courant de la semaine écoulée des investigations qui ont permis d’identifier puis arrêter un premier individu, âgé de 34 ans, en possession d’une quantité de 8,68 grammes de cannabis, a indiqué la cellule de communication de la SWTO dans un communiqué rendu public hier.  
Lors de la perquisition effectuée en son domicile, une autre quantité de 317 grammes de cannabis a été saisie, a précisé la même source. Poursuivant leurs investigations, les mêmes services ont réussi aussi à arrêter un second individu, âgé de 25 ans, où il a été découvert à son domicile 214 comprimés psychotropes de différentes marques, a en outre fait savoir la même source. Présentés mercredi dernier, au parquet de Draâ El Mizan, territorialement compétent, le premier a été mis en détention préventive pour détention et acquisition de stupéfiants à des fins de commercialisation, le second a été placé sous contrôle judiciaire pour détention et acquisition de psychotropes à des fins de commercialisation. 
Un troisième individu impliqué dans la même affaire, en fuite, demeure toujours activement recherché, a par ailleurs précisé la cellule de communication de la SWTO.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions