mardi 15 octobre 2019 20:18:46

Algérie - Côte d’ivoire à 17h : tous avec les verts !

La sélection nationale poursuit son aventure africaine. L'EN, sur un nuage depuis l'entame de la CAN-2019, disputera son quart de finale, cet après-midi à Suez.

PUBLIE LE : 10-07-2019 | 23:00
D.R

La sélection nationale poursuit son aventure africaine. L'EN, sur un nuage depuis l'entame de la  CAN-2019, disputera son quart de finale, cet après-midi à Suez. Les Verts, qui disposent des meilleures lignes offensive et défensive du tournoi continental, avec 9 réalisations pour zéro but encaissé, seront confrontés aux Éléphants ivoiriens, pour ce tour.

Un adversaire de taille, que les camarades de Mahrez, malgré leur force et les ambitions affichées, devront prendre très au sérieux. Bien que les coéquipiers de Zaha, auteur de l'unique réalisation face au Mali, n'ont pas vraiment montré grand chose depuis le début de la compétition, il n'en demeure pas moins que la Cote d'Ivoire reste un sérieux prétendant pour le sacre finale. Les poulains du coach Ibrahima Kamara gèrent les rencontres les unes après les autres et s'adaptent à chaque fois à l'adversaire et au jeu qu'il propose depuis le début de la compétition. Evoluant dans les plus grands clubs européens, les joueurs ivoiriens savent très bien gérer la pression des grands rendez-vous et comment se comporter dans ce genre de rencontres. Dans ce choc des quarts de finale, les Algériens doivent faire preuve de beaucoup de concentration et maitriser leurs nerfs. Ils doivent surtout se montrer présents dans les duels, face à un adversaire qui tentera sans nul doute des les emmener sur le terrain de l'engagement physique pour les déstabiliser et leur faire perdre leur jeu.
 Le coach national, qui a supervisé lui même la rencontre des Eléphants face aux Aigles du Mali, sait très bien à quoi s'attendre. Il a pu déceler les forces et faiblesses de son futur adversaire, qui depuis le début de cette coupe d'Afrique des nations propose un jeu stéréotypé. En effet, la Côte d'Ivoire évolue en bloc équipe relativement bas, pour palier à la lourdeur de sa défense, et propose en phase offensive un jeu plutôt direct et des contre-attaques rapides en s'appuyant sur les qualités techniques de ses redoutables attaquants. Les Verts restent concentrés et se disent prêts pour cette rencontre. "On va profiter du bon état d'esprit dans lequel se trouve l'équipe pour aborder ce match comme les précédentes rencontres ; c'est à dire avec la même abnégation et la même détermination. Je pense que dans ce genre de compétition, il faut avoir une base défensive très solide. Pour notre part, nous n'avons pas encore encaissé de but dans ce tournoi. Pourvue que ça dure. On nous parle à chaque fois des précédentes confrontations avec la Côte d'Ivoire. Pour ma part, je n'aime pas parler de revanche. On va prendre ce match très au sérieux et essayer de poursuivre notre petit bonhomme de chemin jusqu'au bout. Nous avons réalisé un parcours sans fautes depuis l'entame de la compétition. Cela nous donne beaucoup de confiance. Nous avons l'ambition de remporter ce trophée", a déclaré le défenseur de l'EN et du Stade Rennais Rami Bensebaini à l'issue de l'avant dernière séance d'entraînement. De leur coté, les Ivoiriens, qui auront une journée de repos en moins et seront privés du latéral droit de Tottenham, Hotspur Serges Aurier, se montrent prudents. «À la base, ma mission était de préparer la sélection pour la CAN-2021 et la qualification au Mondial-2022.
À présent nous sommes qualifiés pour les quarts de finale, alors que beaucoup de favoris ont déjà quitté la compétition. Pour notre part, nous ne voulons pas nous mettre de pression inutile. On sait qu'il reste encore trois match à disputer pour remporter le trophée. Nous allons continuer à gérer les matchs les uns après les autres, en fonction de l'adversaire, comme cela à été le cas depuis le début du tournoi. Cet fois, nous allons affronté l'Algérie qui réalise un parcours sans faute et fait beaucoup parler d'elle.
C'est une équipe qui n'a pas encore encaissé de buts et qui en marque beaucoup. Elle dispose de joueurs de niveau mondial à l'image de son capitaine. Cela dit, Mahrez n'est pas la seule force de l'équipe. D'autre joueurs peuvent faire la différence. C'est surtout le jeu collectif de cette équipe qui est impressionnant. Nous devons bien récupérer, avant cette rencontre difficile», a déclaré l’entraîneur des Elephants, Ibrahima Kamara, au lendemain de la qualification de son équipe face au Mali.
Rédha M.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions