mardi 23 juillet 2019 02:43:37

Le président sahraoui au Sommet de l’UA : «Une Afrique unie, harmonieuse et intégrée est un rêve possible»

Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Brahim Ghali, a affirmé, à Niamey, qu’«une Afrique unie, harmonieuse, prospère et intégrée était un rêve possible», soulignant que cela exige «le respect des principes et des exigences de l'Acte constitutif de l'Union africaine (UA)».

PUBLIE LE : 09-07-2019 | 0:00
D.R

Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Brahim Ghali, a affirmé, à Niamey, qu’«une Afrique unie,  harmonieuse, prospère et intégrée était un rêve possible», soulignant que cela exige  le respect des principes et des exigences de l'Acte constitutif de l'Union africaine (UA)». 

S’exprimant, dimanche, dans un discours devant les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA et les délégations participant au 12e Sommet extraordinaire de l'UA sur la zone de libre-échange du continent africain,   le président sahraoui a souligné qu'«une Afrique unie, harmonieuse,   prospère et intégrée est un rêve possible».  M. Ghali a ajouté, dans son discours prononcé à l'ouverture des travaux du sommet de l'UA, que la réalisation de ce rêve exige des pays africains d'agir avec «détermination afin de garantir toutes les conditions nécessaires à la paix, à la sécurité, à la stabilité et au bon voisinage entre les pays, dans le strict respect des principes et des exigences de l'Acte constitutif de l'Union africaine». Le président sahraoui a indiqué, en outre, que «la mise en œuvre de la phase pratique du marché intérieur africain est une preuve concluante de la volonté politique des dirigeants et des pays africains d'entrer dans les premières étapes de l'exécution».  «C’est un fait transcendantal pour lequel elle est fière la République sahraouie qu'elle soit parmi les membres qui ont ratifié l'accord de libre-échange.
La République sahraouie a la volonté sincère de contribuer activement à la réalisation de toutes les conditions pour le succès de cet accord, en particulier dans le contexte de la mise en œuvre de l'agenda   2063», a assuré M. Ghali. La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) a été lancée dimanche dans sa phase opérationnelle à l'occasion de la tenue du 12e sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA. Ils sont 54 pays (sur 55 membres de l'UA) qui ont signé l'accord de la ZLECAf et 27 ratifications ont été enregistrées.  Arrivé samedi à Niamey pour prendre part au 12e sommet de l'UA, le président Ghali a eu, en outre, des entretiens avec des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, la Commission de l'Union africaine et les organes de décision de l'Organisation continentale durant lesquels des discutions ont été tenues sur les progrès de la cause sahraouie au niveau régional et international.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions