mardi 04 aot 2020 03:29:12

Partenariat entre la formation professionnelle et l’habitat : 30.000 postes d’apprentissage attendus

Une convention de partenariat pour le développement des filières de formation du bâtiment et de l'urbanisme a été signée jeudi à Alger, entre le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels et le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme.

PUBLIE LE : 01-07-2011 | 17:45

Une convention de partenariat pour le développement  des filières de formation du bâtiment et de l'urbanisme a été signée jeudi à Alger, entre le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels et le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme.  

La convention, signée par les deux ministres respectivement M. El Hadi  Khaldi et M. Nouredine Moussa, vise la création de 30.000 postes d'apprentissage annuellement pour le secteur du bâtiment et le lancement de nouveaux métiers  à travers des comités techniques mixtes, entre les deux ministères.     
La convention s'intéresse également au contenu de la formation et prévoit l'ouverture et le développement d'un centre de formation ainsi que la création d'un pôle d'excellence dans les métiers du bâtiment.    
Il s'agit aussi, dans le cadre de cette convention, de développer la formation par apprentissage, les entreprises du secteur étant considérées comme des lieux de formation permettant de renforcer et de mobiliser le potentiel existant mais non suffisamment exploité, a-t-on expliqué.    
Dans son intervention, M. Khaldi a indiqué que le gouvernement prônait  une politique basée sur l'offre, ce qui permet de créer 30.000 emplois pour  le secteur du bâtiment en faveur des stagiaires du secteur de Formation et de  l'Enseignement professionnels.     
Selon le ministre, les stagiaires bénéficient désormais d'un contrat d'emploi à l'avance, ce qui n'était pas le cas quand ils étaient contraints de chercher un emploi.     
De son côté, M. Moussa a affirmé que le secteur de l'habitat et de l'urbanisme était un "partenaire" du département de l'enseignement et de la formation professionnels,  soulignant que durant la période 2005-2009, quelque 70.000 emplois avaient été  créés à cet effet et qu'il s'attendait à ce que ce chiffre soit doublé, pour  passer à 150.000 durant l'actuel quinquennat (2010-2014).      
    Il a précisé que son secteur était un "utilisateur direct" des diplômés  de la formation professionnelle, et a ainsi appelé à "moderniser" la formation par l'introduction de nouvelles spécialités, notamment celle en rapport avec l'entretien et la réhabilitation du vieux bâti.   

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions