lundi 09 dcembre 2019 18:12:00

Distribution de plus de 66.000 logements à travers 43 wilayas

À l’occasion du double anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse

PUBLIE LE : 26-06-2019 | 0:00
D.R
«Dans le cadre des festivités du double anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse, nous allons procéder, à partir
 de la semaine prochaine, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, à la distribution de pas moins de 66.000 logements, toutes formules confondues.»  
 
C’est ce qu’a révélé le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, lors d’une intervention à la presse en marge de la réunion qu’il a tenue, hier, à Alger, avec les directeurs de l’urbanisme et de l’habitat de 29 wilayas des Hauts-plateaux et du Sud du pays.
Devant s’étaler jusqu’à la fin du mois de juillet, cette grande opération, l’une des plus importantes qu’a connues notre pays, concerne 43 wilayas.
Plus explicite, Karim Beldjoud a affirmé à cette occasion que près de la moitié de ces logements, soit 31.798 unités, sont de type public-locatif (LPL), appelés communément logement social, et avancé le chiffre de 10.800 logements de type location-vente (AADL). Le reste est partagé entre le LSP et le LPA, avec 5.429 unités, le LPP (860) et l’habitat rural (7.124) quand 9.179 lotissements à caractère social seront également distribués. « Plus de 70 millions de centimes d’aide personnelle destinée à la promotion de l’habitat rural ont été accordés au profit des habitants du Sud et des Hauts-plateaux, tandis que l'Etat a consacré une première enveloppe de 92,9 milliards DA pour les travaux de voirie et réseaux divers (VRD), qui avancent à une cadence appréciable », a précisé le ministre qui ajoute que l'Etat a alloué, au titre des deux prochains exercices (2020 et 2021), un montant de 98 milliards DA pour couvrir le reste des travaux ainsi que les besoins supplémentaires des travaux VRD. 
Pour les wilayas qui ne sont pas concernées par cette opération d’envergure, le ministre de l’Habitat a annoncé qu’un total de 362.414 parcelles de terrain, soit 23.000 hectares, ont été retenues pour la réalisation de logements sociaux au profit des habitants du Sud et des Hauts-plateaux. Kamel Beldjoud a précisé dans ce contexte que l'affectation de ces lotissements sociaux s'inscrit dans le cadre de l'application des décisions prises lors du conseil interministériel tenu le 18 juin dernier, et expliqué que les citoyens bénéficieront d'aides financières s'élevant à un million de DA pour les habitants du Sud et 700.000 DA pour les wilayas des Hauts-plateaux. Ces décisions, poursuit Beldjoud, s'inscrivent dans le cadre de la politique de l'Etat pour la satisfaction des revendications des citoyens bénéficiaires de lotissements sociaux, notamment les habitants des Hauts-plateaux et du Sud.  Interrogé, sur un autre registre, sur la formule AADL, Beldjoud a confirmé que les programmes de 2001 et 2002 (AADL 1) seront entièrement livrés avant le 30 septembre prochain et indiqué que les espaces commerciaux prévus en bas de ces logements seront distribués en priorité aux jeunes et ce, par le biais des commissions wilayales qui vont étudier « minutieusement » les dossiers des demandes. 
 
Pas de révision des prix du LPP !
 
Quant au LPP, le logement promotionnel public, le ministre de l’Habitat a écarté toute éventualité de révision des prix, motivant cette décision par le fait que ceci peut engendrer l’arrêt complet des chantiers par les sociétés chargées de la réalisation de ce programme. « Ça pourrait nous mener vers une impasse et des blocages dont les souscripteurs seront perdants, car il faut savoir qu’on ne peut pas remettre en cause les accords signés avec ces entreprises », a-t-il argué, affirmant que sur un programme de 43.000 logements, 10.000 ont été déjà distribués, 1.000 d’entre eux seront livrés cette semaine et 4.600 sont en cours de réalisation et seront livrés progressivement.
Pour la formule du logement public aidé (LPA), le ministre a indiqué que les assiettes foncières ont été identifiées et affectées pour la réalisation de 5.000 unités, rien qu’à Alger, et précisé que cette nouvelle formule va bénéficier aux classes moyennes, soit ceux qui touchent un salaire allant de 0 à 6 fois le SNMG, ainsi qu’aux citoyens n’ayant pas pu s’inscrire dans les autres formules proposées par l’Etat. 
Sami Kaidi
 
Alger 
4.000 familles relogées
 
Bonne nouvelle pour des milliers de familles dans la capitale qui verront leur rêve d’avoir un propre chez-soi se concrétiser.  Très attendue, la 25e opération de relogement dans la wilaya d’Alger a été entamée hier.
En effet, une soixantaine de familles qui occupaient des habitations précaires à Souidania ont bénéficié de nouveaux appartements sis à Ouled Fayet. 
Devant se poursuivre jusqu’au  4 juillet prochain, il est prévu la distribution de 4.042 unités, dont 1.000 logements la veille de la fête de l’Indépendence de l’Algérie. 
Il s’agit de 2.600 logements de type LPL (logement public locatif), appelé communément logement social, et 1.400 logements sociaux participatifs (LSP).
Ce relogement touchera les familles résidant dans des habitations vétustes, des bidonvilles, des caves et terrasses, des chalets ou encore celles vivant dans l’exiguïté dans plusieurs communes, notamment, la Casbah, Baraki, Gué de Constantine, Réghaia et Chéraga avec la possibilité de démolir les immeubles qui menacent ruine.
Il y a lieu de noter que cette nouvelle opération de relogement se déroulera en quatre phases, chacune comprenant plus de 700 logements publics locatifs.  
Le premier quota a été donc distribué hier, et qui a vu 62 familles habitant l’un des plus anciens bidonvilles de la  circonscription de Zeralda, en l’occurrence "Bouderbala" à Souidania, prendre la route vers la nouvelle cité   1200 logts de ‘‘Semrouni’’, à Ouled Fayet, où de nouvelles habitations dotées de toutes les commodités les attendaient.  Cette opération intervient en application du programme de relogement   urgent supervisé par le  ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales et la wilaya d'Alger. « Le relogement de ces familles qui vivaient  depuis plusieurs années au niveau des bidonvilles s'est déroulé dans le calme » , a indiqué à cette occasion le wali délégué de la circonscription administrative de Zeralda, présent sur les lieux. 
Dans une déclaration à l’APS, Ali Bensaad Amar a fait savoir que sa circonscription administrative compte environ 105 sites d'habitats précaires qui seront  programmés progressivement dans   le cadre de la 25e opération de relogement, et précisé que 51 d’entre eux ont été pris en charge, soit 6670 logements précaires, ce qui représente plus de 40% des cas pris en charge.
Il a fera savoir que depuis le début des opérations de relogement, pas moins de 2.068 familles issues des communes de  Zeralda ont bénéficié de nouveaux logements. « Ce qui a permis la récupération d'une assiette foncière de 2 hectares », a noté Ali Bensaad Amar, ajoutant que les superficies récupérées ont été utilisées pour parachever le programme de réalisation de 506 unités de logement LPP (logement promotionnel public). Quant aux sites devant accueillir les familles relogées, situées dans les communes de Souidania, Ouled Fayet, Draria et Bordj El Kiffan, ceux-ci sont dotés de toutes les commodités (établissements scolaires, transport, centres de soins, commerces, annexes APC, unités de sûreté nationale,…) et ce conformément à la politique du gouvernement. 
Il convient de noter que plus de 90.000 familles ont été relogées depuis 2014, toutes formules confondues, permettant la récupération d’une assiette foncière de plus de 530 hectares  qui ont été affectés à la réalisation de projets d’utilité publique (logements, espaces verts,…).
Kamélia Hadjib

Annaba
520 foyers bénéficient du gaz naturel
 
520 foyers dans la  commune de Chetaïbi, wilaya de Annaba, ont été raccordés récemment au réseau du gaz de ville à l’occasion de l’ouverture de la saison estivale 2019 et ce, au chef- lieu de commune, Zgaa, El Azla, Zaouïa et Bahloul. La joie était immense chez les habitants qui attendaient depuis de longues années l’arrivée du gaz naturel dans les foyers. C’est le wali, Toufik Mezhoud, qui a  procédé à la mise en  service de l’alimentation en gaz naturel. Le gaz naturel dans les communes va contribuer à donner un plus au développement en général et à la promotion de l’activité touristique en particulier. S’inscrivant dans le cadre de la deuxième tranche du programme quinquennal  2010/2014, cette opération est destinée aux quartiers et aux lotissements en individuel et collectif du chef-lieu ainsi qu’aux localités enclavées de la commune de Chetaïbi. Avec l’inauguration de ces réseaux, Annaba totalise un taux de raccordement 83 %. 40 km de réseau distribution ont été réalisés avec une enveloppe financière estimée à 413,42 millions de dinars. Les travaux de réalisation de ce projet confié à l’entreprise Kanagaz, une filiale de Sonelgaz, ont débuté en avril 2018 atteignant jusqu'à présent un taux d’avancement global de 80%.         B. Guetmi
 

Site d’Aïn-Djerda (Médéa)
La totalité du projet livrée d’ici trois mois 
Le site immobilier de «Ain-Djerda», commune de Draa-Smar (4 km à l’ouest de Médéa) sera livré «dans sa totalité», d’ici la fin septembre prochain, a indiqué hier le wali en marge d’une visite d’inspection de ce projet. Dans une déclaration à l’APS, le chef de l’exécutif, Abass Badaoui, a affirmé que «l’intégralité du projet, qui englobe pas moins de 3.600 logements, ainsi que les diverses infrastructures projetées au niveau de ce site immobilier, est programmée pour livraison à la prochaine rentrée sociale». Il a précisé que toutes les dispositions ont été prises afin d’achever les travaux d’aménagement extérieur du site et la réalisation des réseaux divers pour réunir les conditions d’accueil des futurs résidents de cette importante cité». Les différentes entreprises de réalisation engagées sur ce chantier immobilier ont été instruites, lors de cette visite, pour accélérer les travaux qui leur sont confiés, avant la fin de l’été, en prévision de l’entame de l’opération de distribution des logements, estimés à 2.332 unités, alors que le reste des logements, soit un quota de 1.300 logements, en phase d’achèvement, sera livré à leurs bénéficiaires au début du 4e trimestre. Plusieurs structures éducatives, incluses dans le cadre du plan d’aménagement de cette cité intégrée, sont en cours de réalisation au niveau de ce site et devraient être «fonctionnelles dès la rentrée scolaire 2019/2020», selon les prévisions de réception fournies par le directeur de l’Office de promotion et de gestion immobilières (Opgi), maître d’œuvre de ces projets. Sept groupes scolaires et un lycée de 1.000 places pédagogiques, qui enregistrent un taux d’avancement oscillant entre 15 et 85%, seront «progressivement livrés au secteur de l’éducation, à partir de septembre prochain», a assuré le directeur local de l’Opgi, Salem Yahiaoui, précisant que quatre CEM, prévus également sur site, «seront lancés en réalisation, dans les toutes prochaines semaines». 
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions