mardi 23 juillet 2019 02:47:55

Nouvelles de Sétif, Raccordement au gaz : le bonheur pour 1.500 foyers ruraux

Campagne moissons-battages : Des prévisions de récolte record

PUBLIE LE : 24-06-2019 | 0:00
Photos. : Dj. Krache

Page animée par Farouk Zoghbi

«Si le gaz naturel a atteint aujourd’hui une dimension sociale plus qu’appréciable, il doit dès lors contribuer à fixer les populations et à impulser une dynamique économique à même de promouvoir et d’ancrer les effets du progrès dans les zones montagneuses», devait souligner le wali Mohamed Belkateb, à l’issue d’une tournée qui lui a permis de lancer les travaux et mettre en service le gaz dans plusieurs localités.

«Si le gaz naturel a atteint aujourd’hui une dimension sociale plus qu’appréciable à travers la wilaya, il doit dès lors contribuer à fixer les populations et contribuer à l’impulsion d’une dynamique économique à même de promouvoir et ancrer les effets du progrès  dans toutes ces zones montagneuses», devait souligner en substance Mohamed Belkateb, le wali de Sétif, à l’issue de cette tournée qui lui a permis de lancer les travaux et mettre en service le gaz naturel dans plusieurs localités.
Une visite à l’issue de laquelle le  wali, accompagné du président de l’APW, à pu mesurer et mettre en exergue les efforts consentis par l’état dans cette vaste wilaya du pays où le taux de couverture en gaz naturel, qui n’excédait pas les 27% en 1999, a connu une formidable ascension pour atteindre aujourd’hui la barre des 96%, tant et si bien que les 60 communes sont reliées à cette source d’énergie et que l’heure est à la densification et le raccordement de nombreuses agglomérations secondaires.   Des explications ont été fournies à cette occasion par le directeur de l’énergie, accompagné de ceux de la Sonelgaz. 43.416 foyers ont été raccordés durant la période 2010-2014 grâce au seul programme sectoriel pour lequel 1.200 milliards de centimes ont été consentis portant aujourd’hui le taux de réalisation à 98% sur les 104 km du réseau de transport et 2.975 autres de la distribution, au moment où le budget de wilaya avait dégagé plus de 200 milliards de centimes pour la consolidation de ce programme, indépendamment des contributions de quelques communes pour la mise en service de 5.500 foyers. C’est là autant de programmes, toutes proportions faites, qui ont permis à cette wilaya d’atteindre un tel niveau et au wali de Sétif de lancer encore et de mettre en service d’autres projets qui s’inscrivent de plain pied dans la densification.
Au cours de cette visite, Mohamed Belkateb, qui procédera au lancement des travaux de raccordement de 200 foyers et la mise en service de 1.500 foyers dans les communes de Amouchas, Ouricia, Belaâ et Guelta Zerga, se rendra d’abord sur les hauteurs de la localité de Tala Touzina pour lancer les travaux de raccordement en gaz de 100 foyers sur le budget de wilaya. Une opportunité qu’il ne manquera pas de mettre à profit pour s’entretenir longuement avec des notables et des jeunes, consacrant autant de temps à l’écoute, qu’à la décision et laissant sa juste place à la réglementation.
A Ouled Merghem et dans un climat de joie intense des habitants de cette agglomération, il mettra en service le raccordement de 300 foyers. Une dynamique qui se poursuivra dans la localité d’El Ouricia où les habitants de Grina fêteront l’arrivée de la flamme bleue dans 100 foyers avant le lancement des travaux dans le village d’ Ouled Arb. La commune Belaâ ne sera pas en reste de cette fête populaire avec la mise en service de 500 foyers à Boudjenada et la cerise sur le pour la gâteau, 600 autres foyers à Ain Timguin, dans la commune de Guelta Zerga.
Partout où il passera, dans ces localités secondaires populeuses, le wali insistera particulièrement sur la nécessité de réduire les délais pour les projets lancés ou de mettre en œuvre les actions de rattrapage pour les foyers éparses et techniquement réalisables.

----------------------------

Campagne moissons-battages
Des prévisions de récolte record

Il fait chaud sur les hautes plaines sétifiennes où le mercure affiche déjà les 35 degrés à l’ombre, annonçant, comme par la tradition, le début de la campagne moissons-battages qui se présente cette année sous de bons auspices.
Dans une wilaya qui a su préserver depuis de très longues années déjà cette formidable vocation et faire fructifier cette terre généreuse, devenue le symbole de ces hautes plaines, l’agriculture, dans une prédominance céréalière, continue ainsi d’occuper une place d’autant plus consolidée par toutes ces générations qui s’y sont succédé et qui, de père en fils, ont su préserver cette relation ancestrale avec la terre. Ainsi, après une campagne labours semailles qui s’est déroulée dans de bonnes conditions, aidée en cela par la générosité du ciel et des mesures incitatives de l’état, impactant positivement sur la volonté de nombreux producteurs, en attendant la mise en œuvre de ce grand projet structurant des grands transferts, la campagne moissons battages 2018-1019 est dores et déjà considérée  comme celle d’une très bonne année agricole.
Une année que l’on qualifie déjà comme étant celle de l’orge et qui s’inscrit ainsi de plein pied dans les orientations du ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, destinées notamment à mettre un terme aux importations et orienter la production locale vers le cheptel comme aliment de fourrage. 
Autant les ambitions auront donc été fortes pour une campagne labours semailles qui a permis d’emblaver cette année 198 000 hectares, toutes spéculations confondues, et dans cet élan, de réduire de la jachère sur près de 1.000 hectares, autant  pour cette campagne moissons battages, les rendements moyens prévisionnels sont établis à plus de 18 quintaux à l’hectare avec des pics de 40 quintaux sur certaines superficies. De ce fait, les prévisions de production globale cette année  sont établies à près de 3.600.000 quintaux.
Pour ce faire, d’importantes dispositions ont été prises, entre autres des capacités de stockage de 1 million 500 000 quintaux prévus par la CCLS, sachant que l’an dernier déjà et pour la première fois, 1. 435.000 quintaux ont été collectés dans une wilaya de 8 500 agriculteurs livreurs.
Par ailleurs, 52 moissonneuses batteuses appartenant à ce même organisme et 700 autres relevant du privé seront à l’œuvre sur le terrain à l’effet de mener cette campagne dans les meilleures conditions sur les 15 points de collecte ouverts cette année et qui fonctionneront sans interruption de 5 heures du matin jusqu’à la dernière remorque dans la chaîne.

----------------------------

Le wali honore l’épouse du fondateur de l’entente
Un geste symboliquement fort

Au lendemain  de sa rencontre avec un groupe de supporters de l’entente de Sétif, venus à leur demande lui faire part de leur inquiétude quand à l’avenir incertain de ce grand club et lui demander d’apporter aide et assistance, Mohamed Belkateb a certainement choisi un symbole fort pour exprimer l’interet qu’il manifeste à ce grand club de l’ESS et toutes les formations sportives de cette wilaya.
Pour ce faire et à l’occasion de la cérémonie qu’il a consacré jeudi en soirée pour honorer les 400 lauréats sportifs toutes disciplines confondues de l’année 2018 -2019, le wali à convié, l’épouse du fondateur de l’entente sportive de Setif  Benaouda Ali dit «  Layass » qu’il a honorée à cette occasion.
Un geste fort qui n’a pas été sans aller droit au cœur de cette dame de 95 ans qui a côtoyé et aidé dans le silence son illustre époux dans la réalisation d’une aussi belle œuvre en 1958 et la formation de tant de générations qui ont donné naissance à des étoiles de la balle ronde et permis à l’aigle noir d’aller à la conquête de biens des horizons glorieux. Au cours de cette cérémonie marquée par la présence des autorités civiles et militaires et de joueurs de l’entente et du stade Africain Setifien à l’instar de Mattem Abdalah , Messaoudi Laid ,Necerdine adjissa,Rahmani Rezouk, Khalfi Boualem et  Messaoud Koussa ,l’épouse de Ali Layass, El hadja Fatim Zohra qui garde encore intacts des pans de mémoire de l’œuvre de son mari rappelé à dieu le 2 Mai 1996, n’a pas manqué à son tour de remercier le premier responsable de la wilaya et lui témoigner sa gratitude pour ce geste de reconnaissance.

----------------------------

Sûreté de wilaya
Le danger des deux-roues

En cette saison chaude, les adeptes de motos de tous gabarits refont leur apparition et se font distinguer par les nuisances de tous genres causés quotidiennement aux citoyens. un danger qui n’est pas sans se traduire souvent par des accidents graves de la circulation, dans bien des cas mortels, comme l’attestent les statistiques en la matière. les services de police relevant de la sureté de la wilaya de Sétif ont mis en œuvre une imposante campagne tendant à contenir ce fléaux, réduire le nombre des accidents et partant, déboucher sur moins de victimes.
Cette campagne à caractère dissuasif et répressif tend, dans ses objectifs premiers, à réduire ces accidents de la circulation et partant, le  nombre de victimes qui se trouvent hélas être souvent des motocyclistes enfreignant et les règles du code de la route et les dispositions qui y sont prévues à travers des comportements intolérables qui entrainent souvent de graves accidents de la route.
Pour ce faire, les éléments du service de wilaya de la sécurité publique de la sureté de wilaya n’ont pas tardé à «ratisser» le terrain, et à la grande satisfaction d’une population fatiguée de ce genre de comportements irresponsables, mettre en œuvre des mesures nécessaires pour mettre le «hola» à de telles «prestations» dangereuses, souvent à l’origine d’accidents graves qui sont causés par des «engins» souvent utilisés par les délinquants à des fins délictuelles, parfois même criminelles.
C’est ainsi que pour le seul mois de mai, indique la cellule de communication de la sureté de wilaya, 401 infractions au code de la route  commises par des motocyclistes ont été relevées entrainant la mise en fourrière de 380 motocyclettes pour divers délits et infractions liées notamment au port de casque, défaut de permis de conduire et autres infractions dues au certificat d’assurance. Une campagne à l’issue de laquelle les services de police ont également intensifié leur action de sensibilisation, appelant les utilisateurs de ce genre d’engins à faire preuve de prudence et de se mettre en conformité avec les règles édictées par le code de la route.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions