mercredi 20 novembre 2019 19:42:25

Violences au centre du Mali : Renforcement de la présence de l’armée

L'armée malienne renforçait hier sa présence aux environs de deux villages dogons du centre du pays attaqués lundi, a-t-on indiqué de sources concordantes.

PUBLIE LE : 20-06-2019 | 0:00
D.R

L'armée malienne renforçait hier sa présence aux environs de deux villages dogons du centre du pays attaqués lundi, a-t-on indiqué de sources concordantes.

Les affrontements se multiplient dans cette région entre les Peuls, traditionnellement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, pratiquant essentiellement l'agriculture, qui ont créé leurs «groupes d'autodéfense». En outre, les villages de Gangafani et de Yoro, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été frappés lundi soir par des «attaques terroristes» qui ont fait 38 morts et de nombreux blessés, a annoncé mardi soir le gouvernement dans un «bilan provisoire officiel». «Un contingent des forces de défense et de sécurité a été dépêché sur les lieux pour sécuriser les populations et leurs biens, et traquer les auteurs de ces attaques», a ajouté le gouvernement. Selon un élu de la région, «la situation a été calme la nuit. Mais, après un événement comme ça, les populations ont évidemment peur». «Nous avons appris que l'armée allait renforcer sa présence aujourd'hui dans le secteur. C'est une bonne chose si ça se réalise», a déclaré cet élu. Lors d'un déplacement dans le village dogon de Sobane Da, proche de Bandiagara, où une attaque le 9 juin a fait 35 morts, dont 24 enfants, le président Ibrahim Boubacar Keïta a notamment annoncé l'interdiction de la circulation des motos dans plusieurs localités de la zone.
Des mesures de ce type ont déjà été imposées à plusieurs reprises dans des secteurs du centre du Mali pour prévenir des attaques.
Les violences qui affectent cette région depuis quatre ans ont culminé avec le massacre le 23 mars, attribué à des chasseurs dogons, de quelque 160 Peuls dans le village d'Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions