dimanche 21 juillet 2019 12:46:21

Entretien, Il a été entendu, mercredi, par la commission de discipline de la LFP, Chérif Mellal, président de la JS Kabylie : « On a confiance en nos instances »

"On avance bien pour tout mettre au point, que ce soit sur le plan du recrutement, de l’effectif de la saison prochaine, du nouvel entraineur ou de la préparation"

PUBLIE LE : 16-06-2019 | 0:00
D.R

Vous avez était entendu par la commission de discipline qui vous a convoqué dans votre affaire avec Arama…
«Oui, tout-à-fait ! J’ai répondu à la convocation qui m’a été adressée par la commission de discipline, sur la base des propos que j’ai tenu après le match à l'issue douteuse, qui a opposé le CSC à l’USMA, lors de l’ultime journée du championnat et qui a consacré l’USMA champion d’Algérie après sa victoire à Constantine même.»
 
Comment vous-êtes vous défendu ?
«Le plus normalement du monde. J’ai maintenu mes propos et j’ai redis donc la même chose à propos de ce qui s’est passé lors du match CSC-USMA. On ne parle pas pour parler. Nous avons un dossier consistant pour prouver notre position et notre bonne foi dans ce qu’on croit, avec un seul objectif: ne jamais cesser de dénoncer toutes les magouilles qui pourrissent notre football. On veut en tant que responsable d’un grand club comme la JSK contribuer à assainir notre football afin de le débarrasser des parasites qui le gangrènent depuis de longues saisons à présent.»
 
Vous avez donc présenté vos arguments à la CD ?
«Exactement. Nous avons des enregistrements sur ma conversation téléphonique avec le directeur général du CSC, Tarek Arama, qui prouve qu’il y avait anguille sous roche. Nous avons dévoilé l’un de mes entretiens avec lui avant le déroulement de la rencontre CSC-USMA. On a demandé seulement la loyauté de tout un chacun surtout que notre équipe, la JSK était elle aussi concerné par le titre à l’issue de la dernière journée du championnat. Nous avons divulgué un seul de mes entretiens téléphoniques avec Arama, qui a menti en affirmant aux médias qu’il n’a nullement parlé avec moi à ce moment-là. Les enregistrements en notre possession prouvent tout-à-fait le contraire et décrédibilisent Arama, dans les propos pour se défendre son contradictoires. Contrairement à nous à la JSK qui maintenons nos dires parce qu’on n’a dit que la vérité. Et nous continueront à défendre crânement les intérêts de notre club de toujours, contre vents et marrées.»
 
Vous attendez-vous à des sanctions à votre encontre ?
Si dire la vérité est un délit, cela est grave et cela veut dire que qu’on encourage les magouilles. J’estime qu’au contraire, il faut être du côté de ceux qui, comme moi, dénoncent toutes les irrégularités et les manœuvres honteuses qui ternissent l’image de notre football et le salissent. On doit tous participer activement à son développement et à son assainissement. Personnellement, je ne cesserai jamais de dire les vérités. Je ne craindrai rien tant que je ne dis que des vérités. Les preuves on les a bien réunies dans un dossier en bonne et due forme que nous avons remis à la commission de discipline. C’est Arama qui est a blâmer, pas moi qui ai dénoncé ses magouilles et ses mensonges. Je ne crains rien tant que je dénonce les magouilles et que je dis des vérités en mon âme et conscience. Je maintiens mes propos et tout ce que j’ai dit. Je ne dis pas une chose et son contraire le lendemain. J’assume pleinement ce que j’avance. Je l’ai bien fait savoir aux membres de la CD. On a confiance en nos instances, qui doivent-être justes et qui sont tenues de veiller au respect de la déontologie du sport.   

Qu’en est-il de la saison prochaine pour la JSK,  ses ambitions et tout ce qui s’en suit ?
«On avance bien pour tout mettre au point, que ce soit sur le plan du recrutement, de l’effectif de la saison prochaine, du nouvel entraineur ou de la préparation. On avance bien. Avec la désignation d’Hubert Velud en tant qu’entraineur à la place de Dumas, que nous remercions pour le travail accompli, nous espérons engager encore trois joueurs algériens après ceux déjà recrutés comme Addadi, Bensayah et autres. On attend cette semaine l’arrivée de trois Africains aussi. On veut renforcer qualitativement notre équipe qui jouera la Ligue des champions africaine où l’objectif sera d’atteindre la phase des poules dans un premier temps. Faute d’homologation du stade du 1er-Novembre par la commission de la CAF, on sera contraint de nous tourner tout autant que l’USMA qui jouera la LDC, le CRB et le PAC la Coupe de la CAF, vers le stade 5-Juillet, où jouera aussi le MCA la Ligue des champions arabe. J’espère que les instances concernées feront le nécessaire afin que les travaux se terminent pour le nouveau stade de Tizi-Ouzou que nous attendons déjà depuis 12 ans ainsi que les autres nouvelles enceintes footballistiques en cours de réalisation. On jouera aussi pour tenter de remporter un titre national. On fera tout pour structurer la JSK et pour que notre club soit professionnel au sens propre du terme.»
Mohamed-Amine Azzouz
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions