jeudi 12 dcembre 2019 08:23:24

Jumelage entre hôpitaux : Un acquis pour une meilleure prise en charge des malades

Les interventions chirurgicales et consultations médicales spécialisées, menées au titre des conventions de jumelage avec les structures hospitalières du nord du pays au profit des malades de différentes wilayas du sud et de l’intérieur du pays, notamment ceux des zones enclavées, font partie des acquis enregistrés en matière d’amélioration de la prise en charge médicale spécialisée.

PUBLIE LE : 15-06-2019 | 0:00
D.R
Les interventions chirurgicales et consultations médicales spécialisées, menées au titre des conventions de jumelage avec les structures hospitalières du nord du pays au profit des malades de différentes wilayas du sud et de l’intérieur du pays, notamment ceux des zones enclavées, font partie des acquis enregistrés en matière d’amélioration de la prise en charge médicale spécialisée.
 
Ces opérations visent en premier lieu à combler le déficit accusé en prestations médicales spécialisées au niveau des structures de santé des wilayas du Sud et à rapprocher les services spécialisés des malades dans les zones reculées, notamment ceux issus de couches sociales défavorisées. Les spécialistes de la santé estiment que ces opérations spécialisées profitent souvent aussi bien aux nantis qu’aux personnes démunies, leur épargnant les fréquents et longs déplacements, contraints de lourdes maladies, vers les établissements hospitalières des régions du nord du pays.
Les partenariats fondés sur le jumelage peuvent être l’agent du changement, en première ligne, dans le cadre de l’action plus générale visant à mettre en place une couverture de santé de qualité.
 
25 patients bénéficient de prothèses de la hanche et du genou à Ghardaia
 
Dans ce même cadre, une équipe médicale spécialisée, composée d'une quinzaine de praticiens   (chirurgiens orthopédistes, anesthésistes) et personnel paramédical de  l'établissement hospitalier spécialisé (EHS-Douéra - Alger), dirigée par le Pr Abdeltif Saighi Bouaouina avec l'appui de praticiens et paramédicaux de l'hôpital Brahim-Trichine de Ghardaïa, a effectué durant trois jours des interventions sur des patients souffrant de sérieuses complications de   santé ayant entraîné une altération de leur mobilité et provoqué une   déformation au niveau des membres inférieurs, a indiqué le directeur de la santé.  Vingt-cinq patients issus des différentes localités de la wilaya de Ghardaïa ont bénéficié récemment   d'une intervention chirurgicale de pose d'une prothèse totale de la hanche à double mobilité ou du genou.
Il s’agit de trois enfants ayant une malformation de pied (pied bot) qui ont subi dans ce cadre une intervention chirurgicale visant à libérer les muscles du pied rétractés afin de leur donner une normalité et les aider dans leur vie quotidienne, a fait savoir Ameur Benaissa.  Ces actes médicaux spécialisés, lourds et très «coûteux» ont été dispensés à titre «gracieux» dans le cadre du jumelage inter-hôpitaux entre l'hôpital Brahim-Tirichine de Ghardaïa et l’EHS de Douéra et permettront aux patients de retrouver après la mise en place de prothèse et une période de rééducation, d'une mobilité totale, a-t-il expliqué à l’Aps.  
Le déplacement de ce staff médical a permis, outre de réduire   considérablement le coût de la prise en charge des patients souffrant d'immobilisme, de limiter les coûts des évacuations sanitaires en la matière, de renforcer la capacité des praticiens locaux dans la chirurgie de la prothèse de la hanche et du genou, a indiqué ce responsable. En marge de ces journées opératoires, une session de formation animées par le Pr Abdeltif Saighi Bouaouina a été également initiée au profit des praticiens et paramédicaux locaux afin de renforcer leurs compétences et d'améliorer leur savoir-faire en matière de prise en charge des patients pâtissant d'handicapes fonctionnels suite à des maladies ou accidents.   
 
Plus de 150 interventions 
chirurgicales à Tissemsilt
 
Par ailleurs, plus de 150 interventions chirurgicales ont été effectuées dans la wilaya de Tissemsilt par un staff médical du CHU Bachir-Mentouri de Kouba (Alger) dans le cadre de jumelage entre les établissements hospitaliers, a-t-on appris dimanche du directeur de la santé et de la population. Abdelkrim Benbia a indiqué, en marge d’’une journée de formation couronnant le travail de ce staff médical chirurgical (30 spécialistes), que ces interventions ont été effectuées tout au long de la semaine au niveau des établissements hospitaliers de Tissemsilt, Theniet El Had et Bordj Bounaâma en spécialités de chirurgie générale, gynécologie obstétrique et médecine interne. Cette équipe de spécialistes a prodigué aussi plus de 370 consultations médicales au niveau des hôpitaux dans plusieurs spécialités, notamment les maladies épidémiologiques et pédiatrie.  Parallèlement à cette opération, une journée de formation a été organisée, mardi dernier, en médecine préventive, pédiatrie, gynécologie obstétrique, ORL, médecine interne et chirurgie générale au profit des staffs médicaux et paramédicaux des deux établissements : EPH de Tissemsilt et de Bordj   Bounaâma. La journée de formation s’est déroulée dimanche en présence de plus de 100 éléments des staffs médicaux et paramédicaux exerçant aux trois   établissements hospitaliers de la wilaya.                                   
R. S.
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions