vendredi 23 aot 2019 12:16:18

Sétif : Optimisme

Après trois jours d’intense activité qui ont marqué dans le calme et la sérénité attendus le déroulement de l’examen du BEM, et auparavant l’examen de fin d’études du cycle primaire avec pour ces deux seules échéances plus de 62.800 candidats en lice, les uns pour accéder au cycle d’enseignement moyen, les autres au lycée, l’heure est désormais aux toutes dernières retouches de l’examen du baccalauréat, qui n’est pas sans susciter la plus haute attention des élèves, des responsables du secteur de l’éducation mais aussi de tous les intervenants qui ont à charge de consolider la bonne organisation de cet examen, le sécuriser, veiller à sa crédibilité et faire qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

PUBLIE LE : 11-06-2019 | 23:00
D.R

Après trois jours d’intense activité qui ont marqué dans le calme et la sérénité attendus le déroulement de l’examen du BEM, et auparavant l’examen de fin d’études du cycle primaire avec pour ces deux seules échéances plus de 62.800 candidats en lice, les uns pour accéder au cycle d’enseignement moyen, les autres au lycée, l’heure est désormais aux toutes dernières retouches de l’examen du baccalauréat, qui n’est pas sans susciter la plus haute attention des élèves, des responsables du secteur de l’éducation mais aussi de tous les intervenants qui ont à charge de consolider la bonne organisation de cet examen, le sécuriser, veiller à sa crédibilité et faire qu’il se déroule dans les meilleures conditions.  
Dans ce contexte, les services de police relevant de la sûreté de wilaya de Sétif, qui ont mobilisé 3.000 policiers pour les examens scolaires, et ceux de la gendarmerie nationale ne ménagent, depuis le début du tout premier examen, aucun effort pour répondre à ces impératifs, mobilisant sur les territoires relevant de leur compétence respective tous les moyens humains et matériels pour aller dans le sens de la sécurisation la meilleure qui soit de tous ces examens scolaires, notamment le baccalauréat, et ne pas faire ainsi exception à la règle qui a de tout temps prévalu dans cette wilaya.
 Visiblement satisfait du climat qui a prévalu dans l’organisation et la gestion des deux premiers examens, Abdelaziz Bezala, le directeur de wilaya de l’éducation, n’est pas sans émettre les mêmes vœux pour cette dernière échéance du baccalauréat dont la préparation depuis plusieurs mois déjà n’a négligé aucun détail. Une organisation d’autant plus consolidée par la disponibilité de plus de 6.000 fonctionnaires du secteur qui auront à encadrer cet examen ainsi que la présence constante et la vigilance de tous les partenaires impliqués dans cette organisation.
Le wali, Mohamed Belkateb, a pour sa part particulièrement insisté sur la mobilisation de tous les moyens nécessaires, par tous les services concernés par l’organisation et l’encadrement de ces examens, exhortant les différents responsables à agir en symbiose, tant et si bien que tous les autres modules de la santé, la protection civile, le transport et l’alimentation des candidats en eau potable, font également l’objet de la plus haute attention.  
L’examen du baccalauréat regroupera cette année 23.163 candidats, répartis sur 74 centres à travers le territoire de cette vaste wilaya du pays et un encadrement qui sera assuré par 6.014 fonctionnaires du secteur de l’éducation où l’optimisme est également de taille quand on sait que la wilaya de Sétif s’est hissée l’an dernier à la 2e place au niveau national avec un taux de 67,33%
F. Zoghbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions