lundi 17 juin 2019 15:01:33

Coopération algéro-cubaine : une nouvelle dynamique

Une journée d’information sur les opportunités d’affaires à Cuba a été organisée, hier à Alger, par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie, en partenariat avec l’ambassade de Cuba en Algérie.

PUBLIE LE : 10-06-2019 | 0:00
Ph. A. Asselah

Une journée d’information sur les opportunités d’affaires à Cuba a été organisée,   hier à Alger, par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie, en partenariat avec l’ambassade de Cuba en Algérie. 

S’exprimant à cette occasion, le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tipasa et membre du Conseil de la Caci, Maamar Djellal Serandi, a insisté  sur la nécessité d’élargir la coopération en dehors des produits pétrochimiques, invitant à ce propos les entreprises cubaines à investir davantage dans les secteurs hors hydrocarbures notamment dans le domaine du tourisme et de l’agriculture. Il a souligné que «le volume des échanges commerciaux entre les deux pays est de l’ordre de 350 millions de dollars en 2018 dominés essentiellement par les explorations algériennes en hydrocarbures».
Quant à la balance commerciale, il a fait savoir qu’elle a enregistrée en janvier 2019 plus de 22 millions de dollars. Il a indiqué que plus de 900 médecins cubains exercent en Algérie dans des hôpitaux du sud du pays, à savoir Djelfa, Béchar, El Oued et Ouargla. Mettant à profit cette occasion M. Serandi a annoncé l’organisation de la première rencontre du Conseil d’affaires algéro-cubaine le 19 juin, en marge de la foire internationale d’Alger qui se tiendra à la Safex.
 À ce propos, la directrice générale de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Wahiba Bahloul, a indiqué que  «la CACI recevra la semaine prochaine une importante délégation d’hommes  d’affaires et opérateurs économiques cubains en vue de l’installation officielle du premier Conseil d’affaires mixte qui devrait se faire le 19 juin en cours», tout en précisant que l’accord sur la création de ce Conseil d’affaires a été signé en mai 2018. S’agissant des objectifs de cette rencontre, il a indiqué qu’elle constituera, sans nul doute, une opportunité idoine aux opérateurs économiques pour découvrir le potentiel du marché cubain pour tous les secteurs économiques ainsi que les perspectives de partenariat gagnant-gagnant entre les entreprises algériennes et cubaines.
De son côté l’ambassadeur de la République de Cuba en Algérie, Mme Clara M. Pulido Escandell, a exprimé sa pleine satisfaction quant à la tenue de cette rencontre qui constitue, selon elle, un signal fort de la volonté des deux pays à  renforcer davantage la coopération surtout dans le domaine économique. Elle dira dans ce sens que les relations entre l’Algérie et Cuba ont été caractérisées par une amitié sans faille, et une coopération exemplaire, avant de souligner la disponibilité des entreprises cubaines à accompagner les entreprises algériennes dans leur  développement. Pour sa part Mirta Rippes Aller, conseillère économique et commerciale à l’ambassade de Cuba à Alger, fait une brève présentation sur les opportunités d’investissements à Cuba dans les différents secteurs. En effet, la signature en mai 2007 de mémorandum d’entente sur les consultations politiques bilatérales, a permis de renforcer davantage les mécanismes de concertation et de coordination entre les deux pays à tous les niveaux.
La 22e session de la commission mixte algéro-cubaine, qui s’est tenue le 20 février dernier, a permis, pour sa part, de réaffirmer l’attachement indéfectible des deux pays à la réalisation de projets de coopération dans plusieurs secteurs.
 Aussi, il faut le rappeler, la signature de 4 accords de coopération dans le secteur de la santé en 2018 a confirmé la grande volonté des deux pays à hisser la coopération économique bilatérale au même niveau d’excellence que les relations politiques.
Il s’agit entre autres, d’un mémorandum d’entente entre l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) et l’Instituto Finlay de Vacunas (IFV) et le second, porte sur la coopération dans le domaine des vaccins combinés. Quant au 3e accord, c’est une lettre d’intention signée entre l’IPA et CENPALAB (spécialisé notamment dans l’élevage des animaux). La signature en 2018 d’un accord portant création du Conseil d’affaires algéro-cubain a constitué également un moyen important pour promouvoir et diversifier la coopération économique entre les deux pays.
Makhlouf Ait Ziane
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions