mardi 15 octobre 2019 15:05:22

‘Amrû Ibn âmir (I)

'Amru quitte Ma'rib, à la tête d'une vaste alliance tribale qui se dirige vers le Nord. Ses différents clans livrent des combats victorieux contre les Arabes des principales villes du Centre et du Nord. Ils les chassent et s'y installent à leur place. Les Khuzâ'a s'établissent à La Mecque.

PUBLIE LE : 03-06-2019 | 23:00
D.R

'Amru quitte Ma'rib, à la tête d'une vaste alliance tribale qui se dirige vers le Nord. Ses différents clans livrent des combats victorieux contre les Arabes des principales villes du Centre et du Nord. Ils les chassent et s'y installent à leur place. Les Khuzâ'a s'établissent à La Mecque.

Alors 'Amrû prit la décision de garder le silence, de vendre tout ce qu'il possédait et de quitter la terre de Ma'rib avec les siens. Mais, craignant que son départ n'indignât les gens, ou que ceux-ci n'en profitassent pour lui acheter à vil prix, il conçut une ruse.
Il appela le plus jeune de ses fils et lui dit :
— J'inviterai les gens à manger et tu t'assoiras à mes côtés. Tu me chercheras querelle, tu contesteras mes paroles et tu agiras vis-à-vis de moi comme j'agirai vis-à-vis de toi...
Puis 'Amrû fit préparer de la nourriture et, comme à son habitude, fit savoir aux gens de Ma'rib : «En ce jour de gloire et de souvenir, 'Amrû a fait préparer de la nourriture. Venez la partager avec lui.» Les gens affluèrent.
Lorsqu'ils s'assirent pour manger, le fils de 'Amrû vint se mettre à côté de son père et commença à répliquer avec impertinence à tout ce que ce dernier lui demandait. Il contesta chacun de ses dires et réfuta chacun de ses arguments, comme ils en étaient convenus. Soudain 'Amrû insulta son fils, qui lui rendit l'insulte. Puis 'Amrû leva la main et gifla son fils, qui lui rendit la gifle. Alors 'Amrû s'exclama :
—Quelle humiliation! En ce jour de gloire pour 'Amrû, voici qu'un de ses fils le gifle...
Il se jeta sur son fils en jurant qu'il le tuerait. Mais les gens s'interposèrent et les séparèrent. 'Amrû déclara :
—Par Dieu, je ne puis demeurer plus longtemps en ces lieux où j'ai subi une telle humiliation... Je m'en vais vendre mes biens, afin que cet enfant ne puisse en hériter après moi.
A ces mots, les gens se dirent :
—Profitons de la colère de 'Amrû. Achetons-lui ses biens avant qu'il ne revienne à de meilleurs sentiments...
Et ils lui achetèrent tous les biens qu'il possédait sur la terre de Ma'rib.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions