mercredi 26 juin 2019 22:12:47

Nouvelles d'Oran, Entretien et gestion des cités : Opération de réparation des ascenseurs des hautes tours

Caisse nationale du chômage : 72 projets avalisés depuis janvier

PUBLIE LE : 27-05-2019 | 0:00
D.R

Page animée par Amel Saher

Les services de la direction du logement, et en coordination avec leurs homologues de l’Office de promotion et de gestion immobilières (OPGI), lancent une opération de réparation et de maintenance des ascenseurs des très hautes tours, en panne depuis des années, notamment celles situées au centre du chef-lieu de la wilaya.

Une source responsable a précisé, à ce propos, qu’une première opération de réparation a été réalisée et livrée récemment. Elle a bénéficié aux tours de la cité Dar El Hayat qui comptent 14 étages et dont les ascenseurs sont en panne depuis 15 années. Les travaux de maintenance et de réparation ont touché six ascenseurs. La deuxième opération devrait toucher les immeubles de la cité Mouloud-Feraoune de 15 étages situés aussi dans la ville d’Oran et dont les ascenseurs sont en panne depuis 20 ans. Le financement de ces travaux sera assuré par la taxe d’habitation payée par les citoyens, a-t-on indiqué. Concernant le problème des pannes d’ascenseurs qui empoisonnent le quotidien des habitants de certaines anciennes cités, des activistes du mouvement associatif avaient proposé certaines solutions dont une forme de partenariat avec leurs fournisseurs pour remettre en marche, ensuite gérer les ascenseurs des anciennes tours de l’époque coloniale en panne et abandonnés depuis des lustres, ce qui a contraint certains de leurs habitants à ne sortir, parfois, qu’une seule fois par semaine. Pour les plus âgés d’entre eux, ce problème prend une allure dramatique. Il faut savoir que la wilaya d’Oran compte de nombreux immeubles à Oran qui sont en état de dégradation et qui nécessitent de sérieux travaux de réhabilitation, notamment les parties communes. Ainsi la wilaya d’Oran a lancé, il y a quelques années, un grand chantier de réfection des anciens immeubles dont ceux ayant une valeur architecturale. Sur un total de 48 immeubles, dont les travaux de réhabilitation ont été relancés en 2016—après un arrêt de près de 4 ans— 44 ont été livrés. Un chantier similaire sera lancé au profit de 9 autres situés au centre-ville d’Oran au courant de cette année, ont annoncé les responsables locaux.
Par ailleurs, l’opération ciblant en particulier l’ancien tissu urbain à haute valeur architecturale et historique dans la ville d’Oran a bel et bien repris. Cette opération a bénéficié d’une enveloppe financière de 200 milliards de centimes qui s’ajoute aux 350 milliards de centimes dégagés pour le programme de réhabilitation de 600 immeubles lancé en 2012 et dirigé par la direction de l’urbanisme et la construction (DUC). Le programme de rénovation du patrimoine immobilier d’Oran nécessite une refonte en profondeur du centre-ville, contribuant ainsi à changer son image, à l’embellir et à lui donner plus d’attractivité. Après un tâtonnement, voire un blocage de plus de 3 ans, dû essentiellement à des contraintes d’ordre contractuel (avenants non effectués dans les délais), les mesures engagées sur le terrain par les pouvoirs publics ont permis la relance effective du chantier. À ce propos, il faut savoir que l’ex-wali avait installé un comité de suivi et de contrôle pour la mise en œuvre des opérations de réhabilitation.
Pour ce qui est de l’opération gérée par les services de la DUC, portant réhabilitation de 600 immeubles, il y a lieu de noter que sur les 200 immeubles dont les travaux ont été lancés, 130 ont été achevés et livrés avant 2018. Au total, 550 milliards de centimes ont été dégagés pour ces deux grands chantiers depuis 2012. L’opération des 600 immeubles, lancée entre 2012-2013, a bénéficié d’une l’enveloppe globale estimée à 350 milliards de centimes. Cette inscription financière ne concerne que les opérations centralisées et auxquelles s’ajoute un montant de 200 milliards de centimes, dégagé pour le programme mené par l’OPGI. Pour les chantiers en cours, les travaux touchent, essentiellement, trois niveaux : le traitement des façades, les terrasses et les parties communes.

---------------------------

Réseau routier
Un grand lifting 

La commune d’Oran a lancé le programme de réhabilitation et réfection des routes composant le réseau urbain en prévision de la saison estivale et pour lequel une enveloppe estimée à 60.000.000,00 DA, a été prélevée du budget communal de la ville d’Oran, soutenue par une aide financière de la wilaya. A ce programme s’ajoute le projet de modernisation et de mise à niveau des réseaux de la voirie urbaine, totalisant un linéaire de 40 km, lancé officiellement par la direction des travaux publics de la wilaya d’Oran. Cette opération a bénéficié d’une enveloppe financière de 30 milliards de Cts dégagée par le ministère des travaux publics et des transports.
Outre les réseaux de la voirie relavant de la commune d’Oran, ce projet bénéficie aux localités et villes relevant du grand groupement urbain d’Oran, à savoir Bir El Djir, Es Sénia et Sidi Chahmi. Selon la directrice du secteur dans la wilaya, Mme Ben Mokdad, l’aide financière pour ce projet —assurée par la tutelle — s’inscrit dans le cadre des préparatifs des jeux méditerranéens 2021. Le projet, a-t-on indiqué, comporte des travaux de réfection et revêtement d’un réseau de 18 km de la double voie reliant le rond-point de Djamel Eddine au port d’Oran, ainsi que la route menant à la pêcherie de Sidi El Houari et celle reliant le 4e boulevard périphérique à la RN4 et la double voie menant à l’aéroport international d’Oran. Selon la même responsable, le choix des routes bénéficiaires de cette opération a été décidé suite à une étude menée par la direction des travaux publics et des transports ; à savoir qu’une opération similaire a été lancée et livrée en août dernier. Une troisième devant toucher un réseau linéaire de 30 km de la voirie urbaine et communale, mais cette fois-ci financée par le budget de wilaya, sera lancée prochainement, après son adoption par l’assemblée populaire de wilaya lors de sa prochaine session ordinaire. Il faut savoir que la wilaya d’Oran a bénéficié de 14 trémies qui ont toutes été livrées, et pas moins de 4 autres seront en cours de programmation. Dans le registre des grands ouvrages d’art, il est important de souligner que le gigantesque projet de réalisation d’une route reliant le port d’Oran à l’autoroute Est-Ouest enregistre un taux d’avancement dépassant les 80%. Il s’agit d’un projet-école, selon la tutelle, étant donné qu’il est composé des différents types des travaux publics (maritimes, des tunnels, des ouvrages d’arts et des routes). Une fois livrée, cette liaison routière permettra de désengorger le trafic routier du poids-lourd et facilitera la circulation à travers les différents axes de la ville et apportera une touche moderne et esthétique à cette dernière. La réception de ces travaux est prévue pour l’année prochaine. Le projet comprend un tracé, notamment deux tunnels et un ouvrage d’art. Le chantier, lancé en 2014, a été confié au groupement algéro-turc Makyol.

---------------------------

Caisse nationale du chômage
72 projets avalisés depuis janvier

Pas moins de 72 projets ont été avalisés et financés par la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) sur 102 dossiers déposés depuis le début de l’année en cours, a indiqué son directeur, Noureddine Sahraoui, qui a ajouté que le restant des dossiers seront étudiés suivant un calendrier préalablement mis en place au niveau de la commission de sélection, d'approbation, de financement et d'agrément à la CNAC.
Ces commissions sont composées d’un conseiller animateur de la CNAC chargé de l’accompagnement du chômeur porteur d'un projet et de représentants du wali, de la direction de l’emploi, des impôts, de l’Agence nationale de l’emploi ANEM, des banques concernés et de la chambre professionnelle.
Cette commission se charge de l’examen des projets soumis pour aval concernant la faisabilité et le financement.
Des projets financés concernent la création d’agences de publicité, d’assurances, des auto-écoles, des services de transport sanitaire, des métiers de bâtiment, de plomberie, de soudure, des bureaux d’avocat, des cabinets médicaux ou encore le recyclage des produits non ferreux, a-t-on fait savoir.
Pour encourager les jeunes vers différents modes de soutien de la CNAC, plusieurs mesures ont été prises devant contribuer à augmenter le nombre de micro-entreprises et lutter contre le chômage en relevant l’âge des bénéficiaires à 55 ans, en plus de la possibilité de faire bénéficier la communauté résidant à l’étranger et le déblocage du financement des véhicules utilitaires intégrés dans un projet précis.  En 2018, l'antenne d’Oran de la CNAC a financé 52 projets d’investissement dans les secteurs des services, de l'industrie et de
l'agriculture créant 130 emplois.
La CNAC ambitionne d'augmenter le nombre d'entreprises créées cette année grâce à son financement par rapport à l’année dernière, en tablant sur le chiffre 450 entreprises comme objectif à atteindre surtout avec les nouvelles mesures décidées. Cependant, l’affluence est encore faible à ce jour, a ajouté M. Sahraoui espérant une amélioration du nombre de projets dans les mois prochains.

---------------------------

Accidents de la circulation  
2 morts et 77 blessés depuis le début de ramadhan

Le bilan des activités de la protection civile durant la première quinzaine du mois de ramadan fait état de 1.159 interventions à travers la wilaya. Sur ce total, 741 opérations de secourisme et évacuation médicale, 106 incendies et 105 divers accidents dont 65 de circulation ayant fait deux morts (33 ans et 40 ans) et 77 blessés. La protection civile a, par ailleurs, assuré 65 couvertures au profit de manifestations économiques, culturelles et sportives.

---------------------------

Arrêtés en possession de 20 plaquettes de drogue 
Deux individus derrière les verrous

Les éléments de la brigade de lutte contre la criminalité ont réussi à mettre hors état de nuire deux individus accusés de commercialisation de drogue âgés de 35 et 45 ans.
C’est suite à des informations parvenues aux services compétents faisant état de l’activité des deux accusés, qu’une enquête a été ouverte et qui a abouti à leur arrestation en possession de 20 plaquettes de cannabis traité totalisant 2 kilogrammes. Ils ont été présentés devant la justice et placés sous mandat dépôt.

---------------------------

Fellaoucène 
Saisie de 240 comprimés psychotropes

Les éléments de la gendarmerie nationale de la brigade de sécurité routière de Bousfer ont récupéré, lors d'une patrouille effectuée à hauteur du village Felaoucène, un véhicule ayant à son bord deux cent quarante comprimés de psychotropes de marque pregabaline, abandonnés par le conducteur qui a réussi à prendre la fuite pédestrement à la vue des gendarmes. Le moyen de transport et la substance saisie ont été remis aux gendarmes de la brigade de Bousfer pour enquête, a indiqué la cellule de communication.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions