dimanche 25 aot 2019 17:11:57

Libye : Haftar accuse l’émissaire de l’ONU de partialité

L'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, est devenu «un médiateur partial» dans le conflit, a accusé le maréchal libyen Khalifa Haftar, homme fort de l'Est du pays, dans une interview publiée en France par le Journal du dimanche (JDD).

PUBLIE LE : 26-05-2019 | 23:00
D.R

L'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, est devenu «un médiateur partial» dans le conflit, a accusé le maréchal libyen Khalifa Haftar, homme fort de l'Est du pays, dans une interview publiée en France par le Journal du dimanche (JDD). Le 21 mai, M. Salamé avait affirmé devant le Conseil de sécurité que la Libye était «sur le point de tomber dans une guerre civile». Le diplomate libanais avait averti que les combats opposant près de Tripoli Khalifa Haftar et son autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL) au Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale pourraient «conduire à la division permanente du pays». «La partition de la Libye, c'est peut-être ce que nos adversaires veulent. C'est peut-être ce que Ghassan Salamé souhaite aussi», a déclaré M. Haftar au JDD. «Mais tant que je serai vivant, jamais cela ne se produira». «M. Salamé multiplie les déclarations irresponsables. Il n'était pas comme ça avant, il a changé. D'un médiateur honnête et impartial, il est devenu un médiateur partial.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions