lundi 18 novembre 2019 01:19:45

Élection présidentielle : Réunir les conditions de réussite

Lakhdar Benzahia est le premier à avoir déposé hier un dossier de candidature au niveau du Conseil constitutionnel.

PUBLIE LE : 26-05-2019 | 0:00
D.R

FLN, RND, MPA, et TAJ
Une présidentielle mais pas le 4 juillet

Si la décision des chefs de file du Front El-Moustaqbal et de l’ANR de renoncer à leur participation à la présidentielle du 4 juillet pourrait étonner certains, que dire alors de la décision des partis de la défunte alliance présidentielle au sujet de ce scrutin ?

Que ce soit le FLN, le RND, le MPA ou TAJ, chacune de ces formations n’a raté une occasion pour apporter  un soutien ouvertement exprimé en faveur de la feuille de route proposée par la chef de l’État Abdelkader  Bensalah, inscrite en vertu de la légalité constitutionnelle et devant se concrétiser par la tenue d’une élection présidentielle transparente, libre et démocratique. Ce à quoi ont applaudi en effet les partis de l’alliance, même si aucun d’eux n’a voulu adhérer pleinement au processus électoral initié en prévision d’une  présidentielle  le 4 juillet. En d’autres termes, ni le FLN, ni le RND, ni le MPA, ni TAJ n’a présenté de candidat à ladite élection, même en la cautionnant pourtant sans ambages dans leurs déclarations ou communiqués. La semaine dernière, et en réaction à l’allocution du chef d’état-major de l’ANP, qui a réitéré son attachement à la tenue d’une présidentielle, le FLN, tout en saluant une fois de plus cette  prise de position, a estimé que les solutions susceptibles de solutionner la crise existent bel et  bien dans la Constitution.
Quoique les faits sont bien là, pour dire que ce parti n’aura aucun représentant pour la compétition du 4 juillet, le FLN n’y est pas allé par quatre chemins pour vanter l’efficience de cette feuille de route, qui est, selon lui, la mieux indiquée pour transcender le contexte actuel. En la matière, ils persistent et signent à dire que les propositions conjoncturelles et autres plans de transition échafaudés ici et là et qui visent à aboutir à un vide constitutionnel «ne sont pas susceptibles de réaliser les aspirations du peuple». Des aspirations qu’ils considèrent réalisables pas «l’interprétation de certaines dispositions constitutionnelles étant capables de répondre aux revendications légitimes du peuple et de sortir de la situation actuelle dans des conditions adéquates».  Tout  en appuyant la tenue de la présidentielle à laquelle il ne participe pas lui non plus , le RND se dit convaincu de la nécessité d’organiser la présidentielle afin de sortir de la conjoncture actuelle et d’entamer des réformes radicales sérieuses. Il convient de rappeler que la même formation avait aussi soutenu les appels lancés par le vice-ministre de  la Défense nationale, chef d’état- major de l’ANP en vue d’accélérer la mise en place d’une commission d’organisation et de contrôle des élections, ainsi que la nécessité pour les citoyens de faire preuve de vigilance. La tenue de l’élection présidentielle est «la solution apaisée à la crise» avait soutenu tout récemment le MPA qui n’aura pas, lui également de candidat pour le 4 juillet. Voici pourtant la position de ce parti telle  que définie dans  son  dernier  communiqué : «L’organisation dès que possible d’une élection présidentielle, garantie par des mécanismes de gestion indépendants et transparents, serait la solution idoine et démocratique pour une sortie de crise et l’avènement d’un pouvoir politique légitime issu d’urnes transparentes». Idem pour ce qui  est du parti TAJ qui a appelé à agir dans le cadre de la Constitution, affirmant que cette approche est «la meilleure solution pour sortir de la crise» politique que traverse le pays et mettant en avant la nécessité d’un «retour urgent au processus électoral». 
     Sauf  que TAJ, comme les  autres partis de l’Alliance déchue, boude lui aussi le  scrutin du 4 juillet.
Karim Aoudia
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions