Le chef de l’État, Abdelkader Bensalah, reçoit M. El-Serradj

L’Algérie, profondément inquiète par les développements de la situation en Libye
PUBLIE LE : 24-05-2019 | 23:00

Le chef de l'État, Abdelkader Bensalah, a exprimé, jeudi dernier à Alger, au président du Conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale (GNA) libyen, Faïz El-Sarradj, «la profonde inquiétude de l'Algérie quant aux développements de la situation en Libye». 
 
Lors d'une audience accordée à  M. El Serradj, M. Bensalah a fait état de "la profonde préoccupation et inquiétude de l'Algérie concernant les développements de la situation en Libye, pays frère et voisin, en raison des affrontements qui y ont lieu et de leurs répercutions en termes de pertes humaines et matérielles, en plus du nombre conséquent de déplacés", a indiqué un communiqué de la Présidence de la République. Déplorant "la poursuite des affrontements malgré les différents appels pressants à l'arrêt des hostilités et à la reprise du dialogue en tant que solution politique incontournable à la crise libyenne", le chef de l'Etat a rappelé que "les efforts de l'Algérie, sur le plan international, n'ont de cesse de viser à parvenir rapidement à l'arrêt des hostilités et à la reprise du processus politique avec la participation de l'ensemble des forces nationales libyennes". Il a affirmé, à ce propos, que "la persistance de la situation actuelle serait susceptible d'approfondir davantage les divisions, d'aggraver les tensions politiques internes et d'alimenter, voire accroître les ingérences étrangères". Outre l'analyse et l'évaluation de la situation en Libye, "les deux parties ont évoqué les relations bilatérales et les voies et moyens de leur renforcement pour les hisser au niveau des liens de fraternité, d'entraide et de coopération unissant les deux peuples frères". M. El Serradj a effectué jeudi  dernier une visite de travail et d'amitié en Algérie dans le cadre de "la tradition de concertation et de dialogue entre les deux pays". 
 
« Pas d’alternatives à la solution politique. »
Pour sa part, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, a affirmé que l'Algérie ne voit pas d'alternatives à la solution politique pour la crise en Libye, ajoutant que la visite du président du Conseil présidentiel du Gouvernement d'union nationale (GNA) de Libye, Fayez Al-Serradj, en Algérie s'inscrit dans le cadre des consultations qui se poursuivent entre les deux pays. S'exprimant dans une déclaration à la presse en marge des entretiens bilatéraux ayant réuni le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, et son homologue libyen, Mohamed Taher Siala,  M. Benali Cherif a indiqué que la visite de M. Al-Serradj et de la délégation qui l'accompagne s'inscrivait dans le cadre des "consultations permanentes avec les frères libyens et avec l'ensemble des acteurs, au double plan international et régional, dans une tentative de dépasser la situation actuelle en Libye". 
"L'Algérie ne peut, en aucun cas, accepter que la Libye continue de vivre dans l'instabilité qui a des retombées très dangereuses non seulement sur la sécurité et la paix de la Libye, mais sur l'ensemble des pays voisins", a ajouté le porte-parole. 
Assurant que le travail, les concertations et les rencontres se poursuivent dans le but de trouver une solution politique à la crise en Libye, le porte-parole du MAE a affirmé que l'Algérie "est présente sur la scène libyenne et poursuivra les efforts en vue de parvenir à une solution, à même de garantir l'unité et la souveraineté du peuple libyen et assurer la sécurité et la stabilité dans ce pays et dans toute la région". 
R. I.
 
M. Faiz El-Sarraj a quitté jeudi  Alger, au terme d'une visite d'une journée.  Il a été salué à l'aéroport international Houari-Boumediene   par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, accompagné du ministre des   Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.  Lors de cette visite, 
M. Esserraj était accompagné par un groupe de conseillers et de responsables militaires.
 
M. Boukadoum s’entretient avec le MAE du GNA 
 
Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, s'est entretenu  avec le ministre des Affaires étrangères du Gouvernement d'union nationale (GNA) libyen, Mohamed Taher Siala. M. Siala accompagne le président du Conseil présidentiel du GNA, Faiz Esserraj. 
 
M. El-Sarraj :  « Le cessez-le-feu dépend du retrait des forces de l’agresseur »
Le Premier ministre libyen, Fayaz Al-Sarraj a indiqué mercredi dernier à Tunis que le cessez-le-feu en Libye ne pouvait se faire sans le retrait des forces de "l'agresseur". 
En marge d'une visite à Tunis, M. al-Sarraj a demandé lors d'une réunion avec des ambassadeurs des pays arabes, africains et européens d'"appeler les choses par leurs noms et de dénoncer l'agresseur", selon un communiqué de son bureau. "L'appel à un cessez-le-feu ne peut se faire qu'avec le retrait des forces de l'agresseur", a insisté M. al-Sarraj, rapporte le communiqué. "Cette agression durant laquelle nous avons perdu des centaines de nos jeunes (...) n'est pas justifiée alors que nous étions proches d'une solution pacifique à la crise", a-t-il indiqué à l'ouverture d'une autre réunion avec des ambassadeurs libyens. Selon 
M. al-Sarraj, "l'affaire est dangereuse, en relation avec l'unité de la nation et il ne faut pas laisser un aventurier (...) créer une fissure dans le tissu (social)". Depuis le début de l'assaut des forces sur Tripoli du maréchal Khalifa Haftar le 4 avril, les combats ont fait 
510 morts et 2.467 blessés, selon un bilan communiqué lundi dernier par l'Organisation mondiale de la Santé. Minée par les luttes d'influence depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est dirigée par ces deux autorités rivales. L'émissaire de l'ONU pour la Libye Ghassan Salamé a mis en garde mardi devant le Conseil de sécurité contre "le début d'une guerre longue et sanglante" qui "pourrait conduire à la division permanente du pays". 

EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com