lundi 19 octobre 2020 15:50:51

Message de M. Gaid Salah : Franc et direct

Une fois encore, et pour le quatorzième vendredi du genre, un public nombreux s’est donné rendez-vous sur son espace traditionnel entre le parc Mall et le siège de la wilaya, pour faire état de ses mêmes revendications qui vont dans le sens du changement et de la mise en œuvre de réformes profondes en vue de l’instauration d’une nouvelle république.

PUBLIE LE : 24-05-2019 | 23:00
D.R
Une fois encore, et pour le quatorzième vendredi du genre, un public nombreux s’est donné rendez-vous sur son espace traditionnel entre le parc Mall et le siège de la wilaya, pour faire état de ses mêmes revendications qui vont dans le sens du changement et de la mise en œuvre de réformes profondes en vue de l’instauration d’une nouvelle république.
 
C’est une fois de plus de nombreux jeunes drapés de l’emblème national ou le soulevant à son plus haut niveau pour exprimer leur amour pour la patrie et faire état d’un hommage profond à l’endroit de l’Armée nationale populaire, digne héritière de la glorieuse ALN, qui ont été les premiers à investir cet espace scandant notamment «Djeich-Chaab Khaoua-Khaoua» avant que de nombreux autres citoyens ne les rejoignent après la prière du vendredi pour donner plus de temps à ce «Hirak». Dans le climat pacifique qui prévalait comme depuis d’ailleurs 14 vendredi, beaucoup, des jeunes notamment, appelaient au changement au moment où bien d’autres tenaient à affirmer leur attachement aux valeurs et aux principes de la glorieuse Révolution de Novembre, rejetant unanimement toute forme d’ingérences directe ou indirecte en pointant du doigt tous ceux qui ne savent «évoluer» que dans les eaux troubles et tenter par leurs manœuvres malsaines à détourner ce mouvement de son authenticité et tenter de mener le pays vers le dérapage. Sur ce point précis Brahim, qui a participé à ce «Hirak» depuis son début et qui n’en est pas moins sans exercer sa fierté dans un pays qui par ses jeunes, a su donner au monde une leçon de civisme, de nationalisme et d’unité consolidée, estime que : «Nous n’avons de leçon à recevoir de personne et encore moins ceux qui se prétendent être les détenteurs de la démocratie. Nous n’avons pas oublié le prix fort payé par notre peuple durant la décennie noire et nous sommes capables de régler nos problèmes entre nous. Nous sommes d’ailleurs en train de le faire et nous réussirons…». 
     Beaucoup dans ce «Hirak» semblent avoir été marqués par le dernier discours de Gaïd Salah qu’ils ne manquent pas de soutenir dans cet hommage rendu à l’ALN et son lien indéfectible avec le peuple : «C’est un message franc et direct à travers lequel le chef de l’armée a rappelé le respect des principes constitutionnels qui sont une ligne rouge pour tous ceux qui voudraient s’en écarter pour nous amener vers des situations hasardeuses. Notre armée veille à notre sécurité et notre tranquillité en étant présente de jour comme de nuit à nos frontières. Elle veille aussi à protéger et à accompagner ce «hirak» et partant à sauver l’Algérie de toutes les convoitises», poursuit Miloud accompagné de ses trois enfants.          
F. Zoghbi
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions