dimanche 25 aot 2019 17:07:38

Laghouat : Large implication des associations

De nombreuses associations caritatives et autres juvéniles multiplient, en ce mois sacré du Ramadhan, les actions de solidarité et de bienfaisance en faveur des passagers et nécessiteux dans les différentes communes de la wilaya de Laghouat.

PUBLIE LE : 24-05-2019 | 23:00
D.R
De nombreuses associations caritatives et autres juvéniles multiplient, en ce mois sacré du Ramadhan, les actions de solidarité et de bienfaisance en faveur des passagers et nécessiteux dans les différentes communes de la wilaya de Laghouat. Ces activités, en hausse d’une année à l’autre, ont tendance à se généraliser pratiquement à différents points du réseau routier de la wilaya, notamment les axes de la RN-1, RN-23 et RN-47, eu égard à sa position stratégique au centre du pays. Des endroits ont été choisis pour dresser des tentes et aménager des espaces d’accueil des usagers des routes, leur offrant un repas chaud d’Iftar (rupture du jeûne) et même de S’hour (repas d’avant reprise du jeûne) autour d’une table bien garnie et dans une ambiance conviviale. 
La grande table d’Iftar, installée au niveau du centre de la formation   professionnelle de Gueltat Sidi Saâd (Nord de Laghouat), dès l’après-midi, grouille de jeunes. Chacun sa tache : préparer les repas,  installer les tables et servir, l’important est de mettre «la main à la pâte» procure une grande satisfaction à tous ces bénévoles d’avoir contribuer et consacrer les valeurs de solidarité et d’entraide en ce mois sacré.  Non loin de là, d’autres jeunes de la localité d’El-Hadjeb et leurs pairs de la commune de Brida, ont dressé, dès le début du mois de Ramadhan, des tentes d’Iftar pour accueillir les passagers et usagers de la route.  De pareilles actions sont aussi organisées à travers les communes de Laghouat, Aflou, Hassi-R’mel, Ain-Madhi, Ksar El-Hirane.  Bien que non autorisés, ces dizaines de «restaurants du cœur» traduisent l’élan de solidarité spontanée manifesté par les jeunes de la région, une tradition séculaire ancrée dans la région, selon des jeunes volontaires. Mohamed Yousfi (38 ans), un habitué de la préparation des repas de   Ramadhan, a affirmé que l’implication des jeunes dans les actions bénévoles durant le mois sacré ne cesse de s’accroître dans la région, se traduisant par moult actions caritatives collectives. Pour le jeune Fayçal (22 ans), la journée s’entame après l’Iftar, où les   jeunes ne ménagent aucun effort pour débarrasser et ranger les tables, nettoyer les lieux, avant de se lancer à la préparation du repas du S’hour et l’emporter à la gare routière de Laghouat. De l’avis de Harzallah Bouchoucha (anthropologue), les jeunes s’adonnent, ces dernières années, de plus en plus à des actions d’entraide sociale du   fait, estime-t-il, de la circulation facile et fiable de l’information à  travers différents supports de communication pour la vulgarisation des actions caritatives.                    
 
Mise à profit des réseaux sociaux de communication    
 
Dans l’optique de promouvoir ces actions bénévoles et orienter les passagers et usagers de la route, des jeunes ont mis à profit les réseaux sociaux pour les inviter  à se rapprocher des points de restauration  pour reposer et rompre le jeûne. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions