mercredi 13 novembre 2019 14:45:28

comment concilier jeûne et santé ? (III et fin)

Le Ramadan serait donc compatible avec une vie normale ? Pas vraiment. Ou plutôt tout dépend de la santé de chacun. En fait l’islam ne prescrit pas formellement le jeûne pour tout le monde.

PUBLIE LE : 25-05-2019 | 0:00
D.R
Le Ramadan serait donc compatible avec une vie normale ? Pas vraiment. Ou plutôt tout dépend de la santé de chacun. En fait l’islam ne prescrit pas formellement le jeûne pour tout le monde.
 
L’imam Rachid Ouzani nous confirme que «dans le droit musulman, les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes ou qui allaitent ont une dispense. Car ils sont dans l’incapacité de jeûner». Une souplesse qui repose sur des décisions médicales strictes. Les explications du Dr Sérog.
«La femme enceinte peut jeûner exceptionnellement pendant une journée. Mais cela est vivement déconseillé. Le fœtus est très sensible aux variations alimentaires. Et le manque de vitamines et de minéraux sont préjudiciables à son développement».
D’un point de vue médical, le jeûne prolongé est formellement interdit aux malades. Il est dangereux car il aggrave un éventuel déséquilibre métabolique. Autrement dit tous les déchets que le corps fabrique. Ainsi, les maladies chroniques, cardio-vasculaires, rénales et hépatiques sont aggravées par le jeûne.
Le cas du diabète est particulier. C’est une pathologie difficile à équilibrer au quotidien. Toute l’année, le diabétique doit minutieusement doser son apport en glucides. Mais pendant le Ramadan, le traitement est mis de côté. Conséquences, les risques d’hypoglycémie durant la journée et d’hyperglycémie durant la nuit deviennent importants. Mais si vous décidez tout de même de jeûner voici quelques conseils.
* Tout au long de la journée, surveillez bien votre glycémie ;
* Lors des repas, évitez les pâtisseries et les sucreries ;
* Si possible alimentez-vous trois fois par jour ;
* Buvez de l’eau en évitant les boissons sucrées ;
* Et enfin, suivez les prescriptions de votre médecin !
Pour l’organisme, le jeûne représente toujours une épreuve. Mais il n’est pas dangereux pour la santé. 
Et contrairement à une vieille croyance, il ne prolonge pas la durée de la vie, mais ne la raccourcit pas non plus. Le jeûne est juste une affaire de religion. 
De pratiquement toutes les religions. Ce n’est donc pas une affaire de santé.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions