L’ENTREFILET : La saignée

La saignée hémorragique ne s’arrête pas. Des bandes organisées ont fait des fouilles clandestines et du vol de pièces archéologiques leur spécialité.
PUBLIE LE : 21-05-2019 | 23:00

La saignée hémorragique ne s’arrête pas. Des bandes organisées ont fait des fouilles clandestines et du vol de pièces archéologiques leur spécialité. Ils sont dotés de matériel sophistiqué et souvent aiguillés par des acquéreurs étrangers qui lorgnent depuis longtemps notre trésor. Mais cette fois-ci, les éléments de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la Sûreté de wilaya d'Oum El Bouaghi ont réussi la saisie de plusieurs objets archéologiques datant de l'époque romaine, selon une dépêche. Cette opération qui s'inscrit dans le cadre de la protection du patrimoine culturel et la lutte contre toutes les formes de criminalité ciblant le patrimoine archéologique a permis, a-t-on indiqué, de récupérer une statue en ivoire de 28 cm, deux pierres en silex et 15 pièces de monnaies anciennes de différentes dimensions, ainsi que des outils d'archéologue. L'opération a également abouti à l'arrestation de quatre individus âgés entre 28 et 38 ans, a-t-on ajouté à la Sûreté de wilaya. Les mis en cause dans cette affaire ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal d'Oum El Bouaghi, pour "détention et commerce illicites de pièces archéologiques" et "fouilles clandestines en bande criminelle organisée". L’appât du gain facile pousse certains énergumènes à commettre l’irréparable, et dans ce cas, toucher à ce qui est «sacré», notre histoire.

K. M./APS

EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com