mardi 18 juin 2019 18:54:18

Sécurité routière : Campagne «Ramadhan sans accidents»

«L'accent doit être mis sur l'importance d'organiser une campagne de sensibilisation pour réduire le nombre des accidents de la circulation, en hausse durant le mois sacré de Ramadhan, dont le facteur humain constitue la première cause, à hauteur de 95%».

PUBLIE LE : 22-05-2019 | 0:00
Ph. : Nacéra I.
«L'accent doit être mis sur l'importance d'organiser une campagne de sensibilisation pour réduire le nombre des accidents de la circulation, en hausse durant le mois sacré de Ramadhan, dont le facteur humain constitue la première cause, à hauteur de 95%». 
 
C’est ce qui ressort des propos du Directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière, à la promenade des Sablettes d’Alger, à l’occasion du lancement, dans la soirée d’avant-hier, par le CNPSR, d’une campagne de sensibilisation et la prévention contre les accidents de la circulation sous le slogan «Ramadhan sans accidents». Ahmed Nait El Hocine a affirmé à ce propos que la campagne en question s'inscrit dans le cadre des «efforts» du CNPSR qui vise à «réduire» le nombre des sinistres durant le mois sacré qui connait malheureusement une hausse importante, ce qui induit du coup une augmentation du nombre des décès et des blessés, plus particulièrement lors de la première quinzaine. Pour cette année, l’on a déploré une hausse de 3% par rapport à la même période du Ramadhan 2018, a-t-il confié. «Pour la réussite de cette campagne, un programme riche a été tracé. Il comprend des ateliers de dessin pour les enfants scolarisés et l'ouverture d'un espace de conduite virtuelle au profit des jeunes usagers de la route afin de leur dispenser des cours pratiques sur le code de la route et les règles d'une bonne conduite et ancrer, par la même, la culture routière», a expliqué le DG du Centre national de prévention et de sécurité routière. Dans ce même sillage et à travers cette campagne, le CNPSR vise à «sensibiliser» les usagers de la route et les conducteurs aux dangers de la conduite de nuit où les indicateurs de risques se multiplient à cause des nombreux déplacements de nuit, a souligné Nait El Hocine qui a indiqué, par ailleurs, que des spots de sensibilisation sur la conduite seront diffusés durant le mois sacré sur les ondes des radios locales et les différentes chaines de télévisions, au profit des usagers de la route. 
Sami KAIDI
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions