mardi 21 mai 2019 00:46:31

Oran  : Préparer la saison estivale

Alors que l’arrêté du wali définissant le nombre des plages qui seront ouvertes à la baignade, cette année, n’a pas encore été établi, selon une source sûre, les services de la Protection civile ont déjà mis en place de dispositif de sécurité et de surveillance qui sera en vigueur la saison estivale. Ainsi l’on apprendra de M. Bellala responsable à la direction de wilaya de la protection civile, que le nombre des surveillants saisonniers qui sera mobilisé à travers l’ensemble des plages durant le mois de juin est de l’ordre de 260 et en juillet 510 éléments. Pour le mois de septembre, le dispositif de juin sera reconduit à savoir 260.

PUBLIE LE : 16-05-2019 | 0:00
D.R

Alors que l’arrêté du wali définissant le nombre des plages qui seront ouvertes à la baignade, cette année, n’a pas encore été établi, selon une source sûre, les services de la Protection civile ont déjà mis en place de dispositif de sécurité et de surveillance qui sera en vigueur la saison estivale.

Ainsi l’on apprendra de M. Bellala responsable à la direction de wilaya de la protection civile, que le nombre des surveillants saisonniers qui sera mobilisé à travers l’ensemble des plages durant le mois de juin est de l’ordre de 260 et en juillet 510 éléments. Pour le mois de septembre, le dispositif de juin sera reconduit à savoir 260.
Les plages seront, par ailleurs encadrées par 33 chefs de postes, assistés par deux adjoints chacun. Comme chaque année, la direction de la protection civile renforcera le dispositif de surveillance grâce au recrutement de saisonniers. «Avant chaque recrutement on procède à une sélection de candidats au niveau de l’unité de la protection marine. Ceux qui seront sélectionnés vont bénéficier d’une formation de 15 jours au niveau de la même unité assurée par des médecins et des professionnels. Cela concerne essentiellement les premiers soins et les actions d’urgences à entreprendre face à des situations de danger.
Des maître-nageurs et plongeurs de haut niveau très qualifiés vont sillonnent tout le littoral avec des équipes en place en permanence et qui vont couvrir tout le littoral (est et ouest). Ces derniers vont intervenir que dans les grandes opérations » a-t-on indiqué.  Les préparatifs de la saison estivale ont été entamées dès la clôture de celle de l’année dernière. Comme chaque année, une réunion regroupant l’ensemble des cadres de la protection civile et les acteurs principaux qui opèrent au niveau des plages a été tenue. Lors de celle réunion des lacunes et problèmes survenus la saison écoulée ont été abordés, des mesures pour y remédier et améliorer le dispositif ont été proposées, a-t-il souligné. La commission chargée par la préparation de la saison estivale installée par le wali, a mené de nombreuses opérations d’inspection des plages avant d’arrêter la liste finale de celles qui seront ouvertes à la baignade. Par ailleurs et concernant le volet aménagement et environnement, la wilaya d’Oran avait alloué, l’année dernière, une aide financière totalisant 34 millions de DA aux 16 communes côtières de la wilaya.
Cette subvention a été destinée à l’aménagement des plages ouvertes à la baignade, notamment pour l’acquisition de 180 cabines sanitaires, des douches, de l’éclairage public, l’eau potable, etc. Dans ce même registre et dans l’espoir de parvenir à une bonne exploitation de nos plages dans les meilleures conditions possibles, les élus de l’APW ont proposé la création d’une EPIC chargée de la gestion des plages.
Parmi les missions qui devraient être confiées à cet organisme, l’organisation et la gestion des parkings de véhicules et l’exploitation des solariums, des tables et chaises, le nettoiement des plages, l’unification des services, la maintenance des équipements, l’aménagement et l’entretien des espaces verts mitoyens aux plages, la création et l’exploitation des camps de vacances notamment au profit des familles aux revenus modérés. Les membres de la commission de l’hydraulique, de l’agriculture, des forêts, de la pêche et du tourisme ont ainsi relevé un nombre de problèmes, d’insuffisances et de points noirs qui, selon eux, entravent le bon déroulement de la saison.
Dans cette optique et à l’issue de plusieurs sorties effectuées dans l’ensemble des zones touristiques notamment côtières à travers la wilaya, les membres de cette commission ont soulevé le problème lié à la prolifération des constructions illicites et les habitations anarchiques dans la commune chef-lieu d’Aïn El Turck. Ils ont souligné en outre l’absence d’aménagement des accès aux plages ouvertes à la baignade et des postes de garde-contrôle et de la protection civile. Les élus ont, par ailleurs, recommandé la généralisation de l’éclairage public à travers l’ensemble des plages et l’extension des parkings de stationnement de véhicules eu égard au nombre croissant de touristes qui visitent Oran chaque été.
Amel Saher

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions