samedi 24 aot 2019 17:08:56

Start-up : Dynamiser la croissance économique

Les start-up constituent, aujourd’hui, un moyen important dans la dynamisation de la croissance économique d’un pays et ouvrent de nouveaux horizons.

PUBLIE LE : 15-05-2019 | 23:00
D.R

Les start-up constituent, aujourd’hui, un moyen important dans la dynamisation de la croissance économique d’un pays et ouvrent de nouveaux horizons.

On constate, ces dernières années que les pouvoirs publics commercent à prendre conscience de la nécessité de développer davantage ce domaine porteur pour l’économie nationale. Malgré les difficultés qui caractérisent l'environnement économique dans notre pays, certaines startups s’illustrent et démontrent qu’il est totalement possible de relever le défi et de réussir. Ces startups offrent de l’espoir et permettent de croire encore au potentiel de l’Algérie. La preuve étant, la startup algérienne AQUINETIC, a été sélectionnée, parmi les 163 startups du monde entier, pour sa réponse au challenge lancé par Sanofi «comment accélérer l'identification des patients atteints d'une maladie rare et leur orientation vers des centres d'expertise». En effet, Aquinetic est invité à présenter sa solution devant un jury d’experts et faire la démonstration de ses solutions devant le public de VivaTech (Salon international des startups) à partir d’aujourd’hui à Paris : « En Algérie il y a beaucoup de startups porteuses de projets et d’idées innovantes mais le souci qui constitue un obstacle c’est comment arriver à faire réussir ces startups», avait indiqué dans une déclaration à El Moudjahid le Dr Riad Hartani. Il a insisté sur la nécessité de mobiliser tous les moyens nécessaires pour aider ces startups qui sont une partie importante dans le développement d’une économie. Il y a lieu de noter qu’AQUINETIC est une startup DSAAS (Data Science As a Services) qui développe des solutions digitales intelligentes et spécialisée dans la numérisation des processus métiers.
Le projet soumis consiste à une solution nommée «A-EYE» permettant la visualisation des données de maladies rares, l’objectif de cette solution est d’accélérer le diagnostic des maladies rares et l’aiguillage. Par ailleurs, les autres 10 startups africaines sélectionnées par Sanofi dans le cadre des trois challenges spécifiques au continent africain, 222 startups ont répondu à l’un des challenges lancés par Sanofi. Cinq critères ont permis de sélectionner 10 startups : une preuve concrète de résultats positifs dans au moins un pays en Afrique, la maturité du projet, la pertinence de la solution, le potentiel du marché et du business model, les compétences, l’expertise et l’expérience de l’équipe et enfin les preuves scientifiques si applicable.
Depuis plus de 50 ans, Sanofi s’est engagé à mettre son expertise, ses connaissances et son expérience au service des populations africaines et recherche constamment des approches innovantes et adaptées pour améliorer l’accès aux médicaments et aux soins. Qu’il s’agisse de prévenir ou de traiter la maladie, Sanofi, intègre les dernières technologies disponibles pour rendre nos innovations et nos services accessibles à tous sur le continent africain.
    M. A. Z.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions