Alger : La mobilisation ne faiblit pas

Comme chaque mardi, nombreux étaient les étudiants à avoir manifesté, hier à Alger, pour demander un changement radical du système de gouvernance et pour réaffirmer leur implication totale dans le mouvement populaire (Hirak).
PUBLIE LE : 15-05-2019 | 0:00

Comme chaque mardi, nombreux étaient les étudiants à avoir manifesté, hier à Alger, pour demander un changement radical du système de gouvernance et pour réaffirmer leur implication totale dans le mouvement populaire (Hirak). La nouveauté c’est que les étudiants ont changé d’itinéraire, en marchant de la Grande-Poste au tribunal de la rue Abane Ramdane (Sidi M’hamed). Ils ont cependant observé des haltes devant le siège de l’Assemblée populaire nationale et celui de la wilaya.
Les jeunes manifestants, qui étaient drapés de l’emblème national, portaient des banderoles soulignant nombre de slogans scandés lors des mardis précédents. Ils ont insisté notamment sur «le départ de tous les symboles et représentants du système», et sur «l’avènement d’une 2e République».
Cette marche des étudiants — la deuxième du genre en ce mois de ramadhan — a été marquée, il faut le souligner, par un caractère pacifique hors pair. En effet, la manifestation des étudiants s’est déroulée dans le calme et sans incident aucun, en présence d’un dispositif de sécurité, a-t-on constaté sur place. Cela étant dit, les centaines d’étudiants présents sur les lieux ont mis l’accent sur la nécessité — disent-il haut et fort — de la satisfaction de l’ensemble des revendications du Hirak pour un «changement radical du système politique» auquel devra substituer une nouvelle gouvernance transparente, juste et équitable, permettant ainsi d’atteindre une démocratie réelle, voire optimale.
Hier encore, et malgré les aléas du jeûne, la mobilisation des manifestants ne s’est pas essoufflée en ce deuxième mardi du mois de Ramadhan qui a coïncidé avec le 9e jour du mois sacré. Les jeunes âgés de 20 ans à peine — pour la plupart — n’ont pas manqué de souligner leur amour et leur attachement à la patrie. Certains avaient même brandi des portraits des martyrs de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954. Les jeunes ont aussi relevé toute l’importance de la préservation de l’unité nationale, notant, en même temps, que «la souveraineté appartient exclusivement au peuple».
Toutefois, force est de constater que les slogans et revendications évoluent. Ils sont à chaque fois adaptés à l’actualité de la semaine. Ainsi, après «Vous avez pillé le pays, voleurs !», «Algérie libre et démocratique», «Système dégage !», «Ce pays est le nôtre et on fera ce qu’on voudra», la foule ajoute cette fois-ci «Il n’y aura pas d’élections le 4 juillet».
Il convient de signaler, que les manifestants se sont vite dispersés en début d’après-midi. Avant cela, et comme lors des précédents mardis, les groupes des jeunes étudiants s’étaient donné rendez-vous devant la Grande Poste et la place Maurice-Audin, lieux privilégiés du Hirak, depuis les premières marches de février dernier. Ils se sont scindés ensuite en deux groupes (le premier a arpenté la rue Asselah Hocine et le second le boulevard Zighoud Youcef, sur le front de mer) et se sont dirigés vers le tribunal de Sidi M’hamed. Un grand nombre d’étudiants se sont dispersés vers 12h45 au moment où d’autres ont regagné la Grande Poste pour se rassembler sur le parvis, qui, toutefois, était déjà occupé par le service d’ordre.
Reste que ces étudiants se sont donnés le mot pour se retrouver la semaine prochaine, même jour, même heure pour poursuivre leur mouvement de protestation, comptant s’inscrire durablement par là, dans la dynamique du Hirak. «Nous comptons également devenir partie prenante dans l’avenir et le devenir de notre pays», ont affirmé certains devant les chaînes de télévision, soulignant qu’ils vont continuer leurs marches durant tout le ramadhan, et bien au-delà.
Soraya Guemmouri


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com