dimanche 26 mai 2019 15:21:27

Visite de la Nouvelle Aérogare d’Alger : Bientôt opérationnelle

La nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediène sera mise en service, dès lundi prochain. C’est ce qui a été, de nouveau, annoncé, hier, par le PDG de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache.

PUBLIE LE : 25-04-2019 | 0:00
D.R

La nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediène sera mise en service, dès lundi prochain. C’est ce qui a été, de nouveau, annoncé, hier, par le PDG de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache.

Cette nouvelle infrastructure, de 200.000 m2, a été construite conformément aux derniers standards internationaux avec des matériaux de «grande qualité».  La nouvelle aérogare de la capitale nommée  «Terminal Ouest» est dotée de pas moins de 120 banques d’enregistrement, 12 tapis bagages, 57 ascenseurs  37 escaliers mécaniques, 21 passerelles et 48 aubettes de police.  L’infrastructure aéroportuaire comprend, par ailleurs, 20 postes de contact pour avions, 2 postes stations pour avion gros-porteurs A380, pas moins de 34 commerces et 16 groupes électrogènes, qui se déclenchent automatiquement en cas de coupure électrique. S’exprimant à cette occasion lors d’une visite pour la presse, M. Tahar Allache a mis à profit cette opportunité pour annoncer que, «plusieurs simulations avec des étudiants ont été faites et plusieurs formations au profit des éléments de la DGSN ont été effectué pour les familiariser avec les lieux».  
Il ajoutera que dès lundi prochain les vols de la compagnie nationale Air Algérie à destination de Paris décolleront depuis le nouveau complexe puis l’ensemble des vols des   autres compagnies pour le 13 mai prochain. M. Allache a, d’autre part, indiqué que l’ancienne aérogare internationale sera dédiée pour les vols à destination des pays du golf ainsi que pour les vols domestiques. Pour ce qui est de l’actuelle aérogare domestique, celle-ci  sera réservé aux vols Hadj et Omra. M. Allache révélera que l’ancien terminal pour le pèlerinage sera, quant à lui, détruit pour laisser une assiette libre permettant une future extension en 2028. Ce qui est une excellente initiative, d’autant que cette ancienne structure n’était pas du tout adaptée à recevoir les dizaines de milliers de pèlerins annuels et surtout pas les familles venues les attendre, celles-ci étant obligées de rester à l’extérieur dans des conditions pas du tout confortables

E comme écologie, S comme sécurité

Le Pdg de la SGSIA a mis en exergue que la nouvelle aérogare est construite avec les dernières techniques écologiques et environnementales permettant, ainsi, une économie d’énergie consistante.  «En effet, les eaux de pluie sont récupérées et les espaces sont occupés par des baies vitrés assurant à l’édifice une luminosité naturelle», a-t-il expliqué non sans affirmer qu’en cas de retard, important, d’un ou plusieurs vols des salles de détente ont été prévues pour  préserver le bien-être des passagers. Le nouveau terminal de l’aéroport Houari-Boumediene dispose des dernières technologiques en matière de sécurité notamment avec les derniers scanners détecteurs d’explosifs et de radioactivité.  «Nous avons installé des scanners de dernières générations pouvant traiter pas moins de 1.800 bagages par heure», a révélé M. Tahar Allache non sans indiquer, également, que 1.500 caméras sont installées sur l’ensemble de la dite infrastructure. Enfin, ce dernier mettra en évidence qu’un terrain a été mis à été concédé par sa société pour bâtir l’hôtel de marque Hyatt Regency, permettant à la SGSIA d’obtenir, par voie de conséquence, un pourcentage sur chiffre d’affaires.
Pour rappel, cette nouvelle aérogare a été réalisé par la société chinoise China state construction engineering corporation (CSCEC). Parallèlement à sa mise en service, une ligne ferroviaire reliant l’Aéroport international Houari-Boumediene à la gare de Bab Ezzouar, sera ouverte, en même temps, aux passagers. Cette dernière s’étend sur un linéaire de 2,8 km, dont 1,6 km de tunnel réalisé sous la rocade autoroutière sud, reliant Dar el Beida à Ben Aknoun. La gare ferroviaire de l’aéroport d’Alger est construite en trois niveaux et est équipée d’ascenseurs au profit des personnes à mobilité réduite.                                                            
Sami Kaidi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions