dimanche 16 juin 2019 08:59:32

Baccalauréat : les responsables des centres en réunion aujourd’hui

Les enseignants chargés de la surveillance des examens officiels, notamment le baccalauréat, sont tenus de se présenter aux centres d’examens à 7h30 le jour J, soit une demi-heure avant l’arrivée des élèves aux centres d’examens qui ont été déjà désignés.

PUBLIE LE : 21-04-2019 | 0:00
D.R

Les enseignants chargés de la surveillance des examens officiels, notamment le baccalauréat, sont tenus  de se présenter aux centres d’examens à 7h30 le jour J, soit une demi-heure avant l’arrivée des élèves  aux centres d’examens qui ont été déjà désignés.

En effet, le ministère de l’Education national a procédé en coordination avec les directions de l’Education à travers le territoire national la remise des convocations aux enseignants chargés de la surveillance des examens de fin d’année, à savoir le Bac, le Brevet d’enseignement moyen (BEM) et l’examen de fin de cycle primaire 5e. En cas d’absence ou d’empêchement, le ministère a souligné la nécessité pour ces enseignants d’informer le responsable des centres 48 heures avant le déroulement des examens, et ce, par la présentation d’un certificat médical signé par un médecin ou un document officiel justifiant la cause de l’absence afin de pouvoir passer à la liste de réserve des enseignants pour les remplacer.
Selon l’instruction, l’absence non justifiée des enseignants désignés pour assurer la surveillance des examens le jour J, ne sera pas tolérée et des sanctions seront prononcées à leur encontre. Le ministère de l’Éducation a, également instruit les enseignants sur la nécessité de faciliter le travail des surveillants pour le contrôle du bon déroulement des examens à l’intérieur des salles d’examens. En outre, le département ministériel informe l’ensemble des élèves que les portes des centres d’examens seront fermées à 8 heures pile et à 14h30 pour la séance de l’après-midi, conformément au planning des examens. Dans le cas ou l’élève arrive en retard à la salle d’examen après les heures mentionnées dans la convocation, il ne sera pas autorisé à entrer dans le centre, sauf dans des cas exceptionnels justifiés.
En outre, le ministère de l’Éducation a obligé les responsables des centres à tenir des réunions à partir d’aujourd’hui pour expliquer aux enseignants chargés de la surveillance de l’examen du baccalauréat, les instructions contenus dans le guide de surveillance du Bac.
Sur un autre registre, le ministère de l’Education met en garde contre l’absentéisme des élèves de classes de terminale qui a atteint, à moins de deux mois de l’examen du Bac prés de 89%. Ce taux avancé par le centre d’orientation scolaire fait état du délaissement des cours prodigués au niveau des établissements pour accourir vers les cours particuliers. Ce qui perturbera le bon déroulement des cours qui ont connu certaines perturbation et un retard d’une dizaine de jours selon le ministre.
Il convient de rappeler que le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a annoncé récemment le maintien des dates des examens nationaux de fin d’année scolaire pour les trois cycles d’enseignement qui auront lieu aux dates fixées, soit du 29 mai au 20 juin prochain.
Selon le calendrier fixé par le ministère et l’Office national des examens et concours (ONEC), l’examen de fin de cycle primaire le 29 mai, soit durant le mois sacré de ramadhan, celui du Brevet d’enseignement moyen (BEM) du 9 au 11 juin et celui Baccalauréat se déroulera du 16 au 20 juin prochain.
Les résultats seront annoncés le 16 juin pour l’examen de fin de cycle primaire, le 1er juillet pour l’examen du BEM et le 20 juillet pour l’examen du Bac, a fait savoir le ministre.
Au total 674.831 candidats sont inscrits à l’examen du baccalauréat, dont 54.57 % de filles, 631.395 candidats sont inscrits à l’examen du BEM (52.26 % de filles) contre 812.655 candidats pour l’examen de fin de cycle primaire (48.60 % de filles).
Sur un total de 18.811 centres consacrés aux examens de fin de cycle, le secteur compte 18.570 centres d’examen, 47 centres de collecte, 191 centres de correction et 3 autres centres d’affichage de résultats.
Ces examens sont supervisés par 627.655 encadreurs au niveau des centres d’examens et 51.114 encadreurs dans les centres de collecte et de codage, outre 95.916 autres au niveau des centres de correction, selon les chiffres du ministère. Le nombre d’encadreurs des examens scolaires est de l’ordre de 735.058 fonctionnaires.
Kamélia Hadjib
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions