dimanche 26 mai 2019 15:22:09

61e Anniversaire de la création de l’équipe du FLN : Une glorieuse épopée

Des idéaux partagés entre la génération de Novembre 1954 et celle de février 2019

PUBLIE LE : 18-04-2019 | 0:00
Ph : Wafa

Après la promulgation des décisions du Congrès de la Soummam, le Front de libération nationale jugea nécessaire de mettre en place une organisation sportive qui porte son nom et qui sera son ambassadeur dans les instances internationales, en raison de la popularité au niveau international du sport, en général, et du football, en particulier.

La décision fut donc prise de créer une équipe de football constituée de joueurs algériens évoluant dans le championnat français, et un appel fut lancé à ces joueurs pour rejoindre les rangs de la Révolution.
Le Forum de la mémoire, organisé conjointement avec le journal El Moudjahid et l’association Machaâl Echahid, a rendu hommage hier à cette équipe du Front de libération nationale algérien, avec ceux-là même qui ont été à l’origine de sa création, à l’exemple de Mohamed Maouche et d’Abdelhamid Zouba.
Figures emblématiques du football algérien, les invités de notre forum nous ont retracé les conditions et les objectifs qui ont mené à la création de cette équipe, surnommée aussi «le 11 de l’indépendance».
C’est sous la direction de Mohamed Boumezrag, l’initiateur du projet, et du responsable politique, Mohamed Alam, que cette équipe prit naissance en avril 1958. La France s’était réveillée un jour de ce mois, pour apprendre qu’un nombre important de joueurs algériens évoluant sur son sol avait disparu dans la nature. «Composée de jeunes professionnels qui évoluaient en France, cette équipe de football  fut l’un des moyens de populariser la révolution algérienne dans le monde durant la guerre de Libération. La tâche de sélectionner les joueurs fut attribuée à Mohamed Boumezrag, qui était directeur de la sous-division régionale algérienne de la Fédération française de football», nous dit M. Maouche, qui explique que «l'équipe a été fondée le 13 avril 1958 ; son  rôle était avant tout politique, pour montrer aux Français que même des footballeurs professionnels s'impliquaient dans cette cause, quitte à renoncer à leur statut.
Les autorités françaises ont déclaré la non-reconnaissance de cette équipe par la FIFA. Malgré cette interdiction de jouer, l'équipe du FLN réalise une tournée mondiale d'environ quatre-vingts rencontres, notamment en Europe, en Asie et en Afrique. Ces matchs font connaître à travers le monde la cause algérienne et sa guerre d'indépendance».
Évoquant les conditions ayant mené à l'émergence de cette équipe, Abdelhamid Zouba a affirmé que «cette équipe a été créée pour soutenir le FLN à travers un message aux autorités françaises dénonçant l'occupation et propageant l'idée de la révolution». L’intervenant a appelé les jeunes Algériens à prendre exemple sur l'équipe de football du Front de libération nationale (FLN), qui était l'exemple suprême de la paix et de l'amour de la patrie. «Nous faisons de notre mieux, pour inculquer, aux jeunes qui se rapprochent de nous et aux sportifs que nous formons au niveau de nos écoles, le sens du sacrifice,  les références de paix et du patriotisme. Ces qualités seront certainement concrétisées, car nous croyons au génie de nos jeunes et à la fidélité de ceux soucieux du sport dans notre cher pays», dit M. Zouba. Le journaliste, Mourad Boutadjine, dit, dans son intervention, que «dans le monde, on ne connaît pas d’exemple similaire, de sportifs qui ont milité, à leur manière, pour revendiquer le droit d’avoir un pays libre et indépendant». Notre confrère retracera le parcours de tous ces noms qui ont fait la fierté de cette équipe, et il reviendra également sur leur parcours après l’indépendance et les victoires qu’ils ont réalisées. «C’étaient nos plus belles années !», témoigne M. Mohamed Maouche. Le Forum de la mémoire a également rendu hommage au moudjahid et sportif, Souidani Boudjemaâ, à travers la conférence présentée par l’historien Mohamed Zeghidi. «Le chahid Souidani Boudjemaâ était un modèle pour les jeunes, à travers ses qualités d’héroïsme et de patriotisme», dit le conférencier.
Farida Larbi 

---------------------------------

Des idéaux partagés entre la génération de Novembre 1954 et celle de février 2019

L’universitaire et le chercheur en histoire, Mohamed Lahcen Zeghidi, a mis en exergue, hier, lors du Forum de la mémoire, la relation étroite qu’entretiennent, avec plusieurs décennies d’écart, la génération de Novembre 1954, et celle de Février 2019. Une relation qui se traduit dans l’amour et la défense de la patrie, ayant pour seule ambition d’instaurer un nouveau projet de société national, qui réponde aux aspirations de tout le peuple algérien. Après avoir mis en lumière «la prise de conscience» de la génération de Novembre 1954, avec la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’évolution des mouvements de libération, surtout en Afrique, le chercheur universitaire a souligné que «c’est le même cas de figure pour la génération de 2019, qui est lucide devant l’émergence de défis régionaux et internationaux, en refusant catégoriquement toute forme d’ingérence, quelle qu’elle soit, de l’étranger dans les affaires algériennes». Aussi, comme il le dit, l’ancienne génération est très fière de ce qu’ont pu accomplir les jeunes d’aujourd’hui. «Notre espoir est grand en la capacité des Algériens à enregistrer toujours succès sur succès, à garder la tête haute dans le concert des nations. N’oublions pas que c’est l’Algérie qui a donné le meilleur des exemples dans la résistance et le sacrifice pour la liberté et l'indépendance», a-t-il dit. Dans le même contexte, Dr Zeghidi a apprécié le civisme des manifestants algériens dans les différentes marches populaires pacifiques organisées depuis le 22 février, notamment dans cette démarche hautement symbolique de mettre l’emblème national sur les épaules et de le hisser bien haut, comme symbole de l’unité et du patriotisme, qui «ont toujours caractérisé ce grand peuple», lors des marches.
Hamza Hichem

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions