dimanche 26 mai 2019 15:19:09

Nouvelles de Sétif, Le wali sur les grands projets de l’eau : Un constat rigoureux et des échéances

Parc industriel d’Ouled Saber (2) : Les travaux de viabilisation lancés

PUBLIE LE : 17-04-2019 | 0:00
Ph. D. Krache

Alors que le mois de Ramadhan et le début de la saison estivale sont à nos portes, appelant  — et ce en dépit des améliorations apportées depuis l’an dernier déjà pour le chef-lieu de wilaya— à une attention particulière pour d’autres grandes localités comme celles d’El-Eulma et d’Aïn Oulmène,  dans une situation difficile, l’avancement des travaux des grands projets de l’eau, engagés à travers cette wilaya, font l’objet de la plus haute  attention des pouvoirs publics.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite, du wali Nacer Maskri sur les 2 grands chantiers de la réhabilitation de la chaine d’adduction à partir de la source de Oued Bered et celle de la station de traitement du barrage de Maouane, maillon fort du système Ouest des grands transferts qui sont destinés à transférer 313 millions de m3/an à partir des barrages de Ighil Emda dans et Erraguene vers les deux barrages de Maouane et Draâ Eddiss.
Une visite qui a permis au premier responsable de cette wilaya de remettre sur le tapis les dernières échéances arrêtées, et ce en présence du ministre des ressources en eau sortant, et dresser un constat rigoureux, autant sur le premier que le deuxième chantier, à l’endroit des entreprises de réalisation mais aussi du maître de l’ouvrage pour les retards accusés et les carences dans le suivi et le contrôle des travaux pour le respect des échéances fixées. En inspectant, sur les hauteurs de Amouchas, le grand chantier montagneux de Oued Bered, le wali sera, en effet, sans concession à l’endroit des parties défaillantes qu’il instruira fermement à rattraper le retard et s’inscrire dans les délais fixés pour l’achèvement d’un tel projet à débit de 300 litres seconde, dont près de la moitié se perdait à cause des fuites qui existaient sur un réseau de près de 50 km. « Quand vous arrivez à récupérer une quantité de près de 150 litres/seconde sur ce projet, c’est quand même important pour régler les problèmes de Tizi n’Bechar, Amouchas et même une partie de Sétif», soulignera-t-il. avant de donner des instructions fermes pour achever les travaux  de ce projet dans les meilleurs délais, soit pour le mois de Ramadhan, à l’orée de la saison estivale.
L’autre projet d’envergure, celui de la nouvelle station de traitement du barrage de Maouane où  sont déjà emmagasinés  plus de 9 millions de m3, suffisants pour couvrir la ville de Sétif durant la saison estivale, ne sera pas sans faire l’objet du même constat du wali qui rappellera les échéances préalablement fixées à fin avril.
«Actuellement, nous travaillons avec la station monobloc qui, en termes de production, donne près de 50.000 m3/jour, c’est quand même non négligeable pour la ville de Sétif, mais il n’y a pas que cette ville. L’intention est de toucher un grand nombre de communes dont le renforcement est soumis à l’achèvement de la station de traitement définitive qui engrange pratiquement 135.000 m3, soit trois fois ce que nous sommes entrain de donner en l’état actuel des choses»,  indiquera-t-il, appelant les responsables concernés à redoubler d’ardeur pour rester dans le giron des délais arrêtés, d’autant que les équipements sont sur site et qu’il ne reste que la structure qui est en voie d’être terminée.
L a solution idoine, ajoutera-t-il, serait de terminer complètement la station de traitement avec ses 3 filières. Faute de quoi, il s’agira, dans une réception progressive de ces 3 compartiments, de livrer au moins la première filière dont la production additionnée à celle de la station monobloc atteindrait 100.000 m3/jour et permettrait, de ce fait, de soulager  et la ville de Sétif et d’autres grandes localités comme El Eulma et Ain Oulmène.

----------------------------

Parc industriel d’Ouled Saber (2)
Les travaux de viabilisation lancés

En lançant ces derniers jours, sur près de 700 hectares, les travaux de viabilisation du nouveau parc industriel de Ouled Saber, le wali de Sétif, Nacer Maskri, accompagné dans cette cérémonie des responsables du secteur de l’industrie, de plusieurs opérateurs économiques et chefs d’entreprises, a boosté ainsi la dynamique de l’investissement dans cette région du pays.
Un acquis d’autant plus important qu’il vient consolider les deux zones industrielles de Sétif et El Eulma et s’inscrire, de par son envergure et une enveloppe de 9 milliards de dinars consentie par l’état, dans une stratégie de création de richesse et d’emplois, déjà relevée à travers cet esprit d’initiative et d’entreprenariat qui anime les opérateurs économiques de la wilaya.
Le nouveau parc industriel compte 407 lots répartis, selon leurs spécificités, sur les différentes zones et qui est appelé à générer un portefeuille de 17.452 emplois. L’intérêt manifesté par les opérateurs économiques et la volonté d’encourager et d’accompagner l’investissement de cette région ont permis déjà d’affecter 181 lots au moment où 60 permis de construire ont été signés et 14 investisseurs ont déjà entamé les travaux.
Une nouvelle réalisation d’autant plus attractive qu’elle se situe à proximité de l’autoroute Est-Ouest, de la RN5, du chemin de wilaya 140 et de la voie ferrée, et se situe pratiquement à distance égale entre Sétif et El Eulma non sans ouverture sur l’aéroport du 8-Mai 1945 qui ne se trouve qu’à 20km et surtout de la pénétrante reliant le port Djen-Djen à El Eulma qui constitue un axe économique de première importance.
En prenant connaissance des diffèrents paramètres qui présideront à l’aménagement de cette méga zone en 6 mois par 5 entreprises, dont deux sont déjà à pied d’œuvre en attendant l’arrivée imminente des 3 autres, le wali a particulièrement insisté sur le respect des délais fixés, de même que le suivi constant et l’accompagnement qui doivent être consacrés aux investisseurs. 

------------------------

Collectivités locales
306 projets pour les communes 

Après une longue tournée à travers les daïras et les communes, consacrée essentiellement à un travail de proximité fondé sur la concertation et la mise en œuvre de la démocratie participative qui, en effet, n’est pas un vain mot dans cette wilaya, l’opération arbitrage concernant les opérations entrant dans le cadre des plans communaux de développement au titre de l’année 2019 est arrivée à son terme, marquée par d’importantes décisions. Une opération d’autant plus importante qu’elle a reposé dans le choix des priorités au niveau de chacune des 60 communes de la wilaya, sur un consentement entre les responsables de cette wilaya, les élus locaux, les directeurs de l’exécutif de wilaya et les représentants de la société civile, souvent des notables de ces communes qui ont été invités à assister à ces rencontres, écouter les propositions faites par les élus locaux et se prononcer à leurs tour à l’effet d’enrichir ces propositions ou de les amender, en fonction des spécificités de chaque contrée.  Des rencontres présidées par le wali Nacer Maskri ou le secrétaire général de la wilaya  Bouzegza Louanes et qui ont permis aussi, dans une transparence totale, de passer au crible les situations qui prévalent dans chaque commune en matière de développement local et partant, décider des crédits octroyés à chacune de ces entités au titre de ces PCD, consolider l’action des uns ou inciter ceux qui ne sont pas dans la même situation à rattraper d’abord les retards accusés.  Autant d’indicateurs qui permettront aux responsables de cette wilaya d’inscrire, au titre de ces programmes communaux, 306 opérations de développement pour l’année 2019 et une enveloppe globale de près de 271 milliards de centimes. Des opérations dont les priorités sont tournées vers l’alimentation en eau potable avec plus de 52 milliards de centimes, l’assainissement  avec 57 opérations, l’aménagement urbain sur 54 projets et la part du lion pour les aménagements de chemins et pistes avec une enveloppe de plus de 108 milliards pour la couverture de 109 opérations. 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions