dimanche 18 aot 2019 08:27:40

Rénovation du parc d’attractions de Ben Aknoun : relance prochaine

Prévus initialement pour l’année dernière, les travaux de réalisation du grand projet de rénovation du parc zoologique et des loisirs «la concorde civile» de Ben Aknoun (Alger) devraient être lancés prochainement

PUBLIE LE : 15-04-2019 | 23:00
D.R

Prévus initialement pour l’année dernière, les travaux de réalisation du grand projet de rénovation du parc zoologique et des loisirs «la concorde civile» de Ben Aknoun (Alger) devraient être lancés prochainement. En effet, la Société d’investissement hôtelière (SIH) chargée de la réalisation du projet a repris les négociations avec les responsables des sociétés propriétaires du Groupe Disneyland pour bénéficier de leur expertise en matière de gestion des parcs naturels. Elles ont été en effet couronnées par la prise de décisions portant concrétisation de ce mégaprojet en Algérie. La décision de transformation et de réhabilitation de ce parc par le gouvernement date de décembre 2015, conformément au décret exécutif qui a été adopté par le département ministériel concerné. En vertu de ce projet de décret exécutif, il est question de l’abolition du classement de trois terrains appartenant au parc «la Concorde civile» de Ben Aknoun du bien naturel forestier public au domaine public artificiel, dont la surface globale est estimée à 37,9 hectares. La société d’investissement hôtelière avait procédé auparavant à la mise en place d’une clôture avec télésurveillance sur 12,8 km pour sécuriser l’espace avant le lancement des travaux de réalisation.
Le PDG de SIH, Hamid Melzi a indiqué dans une déclaration de presse qu’un «important» programme d’investissement est prévu pour la «rénovation» et la «réhabilitation» du parc afin de lui permettre de «bien remplir» ses principales missions, à savoir «protéger» la faune et la flore en promouvant les richesses naturelles que recèle cet espace, considéré autrefois comme le poumon d’Alger. «Dès son ouverture en 1982, le parc zoologique de Ben Aknoun était considéré comme le poumon d’Alger avec ses 200 hectares de forêts, sur les 309 hectares de superficie totale», a-t-il expliqué, regrettant de ce fait l’état actuel du parc qui, selon lui, est la conséquence d’un «manque» de gestion et d’entretien.Il avait annoncé, à cette occasion, que le budget prévisionnel consacré au projet de rénovation du parc zoologique et des loisirs de Ben Aknoun s’élevait à 59 milliards de DA. Le projet visait la transformation totale du parc en apportant des réaménagements et de nouvelles installations pour le mettre aux normes internationales au bénéfice du grand public.
La société prévoit la réalisation d’un parc aquatique, un jardin botanique et un centre de loisirs et de restauration, outre la rénovation des deux hôtels du parc, à savoir l’hôtel Moncada et le Mouflon d’or. Il est également question de remplacer les équipements de la partie attraction par des machines aux normes internationales. Cet investissement permettra, selon les estimations fournis par la société réalisatrice du projet, la création pas moins de 400 nouveaux postes de travail permanent et donnera la possibilité aux personnes qui travaillent au parc actuellement d’avoir une carrière stable. L’intérêt de la rénovation de ce parc située sur les hauteurs d’Alger est de palier au manque flagrant d’espaces dédiés au loisir et d’attraction pour accueillir les familles. Après sa réception, le nouveau parc de Ben Aknoun sera une destination privilégiée pour le grand public et un pôle d’attractions et de découvertes pour les touristes.
Kamélia Hadjib

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions