Nouvelles de Constantine, Extension du tramway : Les essais techniques lancés

Logement : Le wali sur les chantiers
PUBLIE LE : 14-04-2019 | 23:00

Les essais techniques du tramway sur le tronçon reliant la station Zouaghi-Slimane et l’entrée de la nouvelle ville Ali-Mendjeli ont été lancés, en fin de semaine passée, par la Société d’exploitation des tramways d’Algérie (SETRAM), et ce en présence des autorités locales, à leur tête le wali Abdessamie Saïdoun, et  l’inspecteur général du ministère des Travaux publics et des Transports.

En effet, en prévision de la mise en service commerciale de la première tranche dudit prolongement, prévue dans les prochaines semaines, et parallèlement aux travaux annexes qui connaissent une dynamique particulière, la rame d’essai a commencé à rouler sur les 3,6 km de rail, en passant par le viaduc surplombant l’autoroute Est-Ouest et long de 94 m, et en marquant les trois arrêts prévus, respectivement aux deux stations qui desserviront les deux extrémités du pôle estudiantin Salah-Boubnider et le terminus temporaire, lequel se trouve juste en bordure de l’accès principal d’Ali-Mendjeli.
Au cours de cette sortie, les deux responsables ont instruit les chargés de l’aménagement extérieur d’accélérer la cadence du chantier avant la mise en exploitation, de même qu’ils ont insisté sur la nécessité d’achever les travaux au niveau de la trémie située à l’entrée de la nouvelle ville. Par ailleurs, M. Saïdouna a demandé au directeur local du secteur de procéder à la création, à proximité du terminus, d’une aire de stationnement destinée aux véhicules de transport public et ce, afin de faciliter le déplacement des usagers vers les différents groupements résidentiels.
Les travaux l’extension du tramway de Constantine ont été lancés il y a plus de trois ans, avant de marquer un ralentissement dû à la situation financière dans laquelle se trouvait la principale entreprise du groupement chargé du projet, la multinationale espagnole IsoluxCorsan, laquelle avait fini par déclarer faillite, ce qui avait amené les responsables de Métro d’Alger (EMA) à confier la réalisation des 17 ouvrages d’art programmés au niveau de la cité Zouaghi- Slimane et d’Ali-Mendjeli, essentiellement des trémies et des plateformes, au groupe algérien Cosider, faisant également partie prenante du groupement avec les Français d’Alstom. L’arrivée de l’actuel wali, en juillet 2017, a impulsé un nouveau souffle au chantier, en ce sens que M. Saïdoun avait placé ce projet en tête de ses priorités. Conçue sur une distance de 10,3 km, l’extension de la ligne du tramway devra permettre de relier la commune de Constantine, à partir de la gare intermodale Zouaghi-Slimane, à l’université Abdelhamid-Mehri – Constantine 2, située à l’unité de voisinage 17 de la nouvelle-ville.
La première tranche est composée de trois tronçons : un premier, urbain, qui relie la gare au viaduc de Zouaghi, un deuxième qui s’étale sur des terrains agricoles et un troisième qui prend naissance au croisement de l’autoroute et s’étend jusqu’à l’entrée de la ville.
Celle-ci sera renforcée par 25 rames supplémentaires lesquelles viendront s’ajouter aux 20 déjà opérationnelles.
Concernant la seconde tranche, il est prévu que celle-ci, qui comprend huit stations, quatre carrefours et deux pôles d’échange, longe le boulevard principal d’Ali-Mendjeli sur une distance de 4 km. Une fois celle-ci livrée, en théorie avant la fin de l’année en cours, le tramway de Constantine comptera 22 stations pour un linéaire total de près de 18,3 km.
Il convient de rappeler que le projet d’une seconde extension vers l’aéroport international Mohamed-Boudiaf, d’une longueur de 2,7 km, est momentanément gelé, compte tenu de la situation financière du pays.

---------------------------------

Logement
Le wali sur les chantiers

Lors d’une tournée d’inspection effectuée à la commune du Khroub, plus particulièrement à la nouvelle ville Ali-Mendjeli et aux pôles urbains Massinissa et Aïn Nahas, le wali de Constantine, Abdessamie Saïdoun, a réaffirmé l’engagement des autorités locales à procéder aux opérations de relogement selon le planning établi par ses services. À ce titre, il a déclaré : « Je rassure les bénéficiaires des logements de type social se trouvant à Aïn Nahas et Massinissa, de même que ceux des 650 logements promotionnels aidés à Ali-Mendjeli, que la livraison se fera dans les tout prochains mois. Je tiens également à rappeler aux citoyens des autres communes, particulièrement celles de Constantine, Zighoud-Youcef et Didouche-Mourad, que le suivi des chantiers se poursuivra avec la même rigueur.» À la nouvelle ville, le chef de l’exécutif s’est enquis de l’état d’avancement du projet LPA confié au groupe Cosider. Dans ce contexte, il a rappelé que c’est grâce au budget conséquent alloué par les autorités centrales que l’unité de voisinage (U.V) 20 a pu être aménagée : «Après la distribution des 3.500 logements sociaux et les 700 unités LPA du promoteur Dembri, il nous reste cette dernière tranche que nous comptons livrer d’ici la fin du mois de juin », et de détailler : «Le raccordement des immeubles aux réseaux d’alimentation en eau potable et d’évacuation des eaux usées est fini à 95%, quant au branchement à ceux d’énergies électrique et gazière, il en est à 70%. Une fois ces ouvrages achevés, nous lancerons les travaux d’aménagement extérieur, en premier la réalisation de chaussée et de trottoirs, et si les conditions climatiques sont favorables, nous terminerons dans les délais, et la remise des clés des logements redonnera certainement espoir aux autres souscripteurs à ladite formule.» À Massinissa, M. Saïdoun a inspecté le chantier de l’aménagement des 1.800 unités, faisant partie des 3.500 logements sociaux dont 1.700 avaient déjà été affectés à leurs locataires, de même que les 408 logements destinés aux citoyens de la commune du Khroub. Sur place, il a insisté sur la nécessité de trouver rapidement des solutions aux difficultés inhérentes à la nature du site en question : «Nous sommes en train d’étudier, en coordination avec toutes les parties concernées, les moyens pratiques qui nous permettront de contourner les entraves causées par le relief accidenté de l’assiette accueillant le projet. Si tout se passe comme prévu, le relogement se fera début juillet au maximum. Il en est de même pour les 408 logements qui seront livrés dans 2 ou 3 mois.» Enfin, à Aïn Nahas, qui se trouve à l’entrée de la ville du Khroub, le wali a supervisé les retouches finales réalisées au niveau des 3.200 logements de type social, dont 324 sont déjà occupés par leurs bénéficiaires. Il convient de signaler que le raccordement aux réseaux d’AEP et d’évacuation, de même qu’à ceux du gaz et de l’électricité, a été finalisé, et que le taux d’avancement des travaux d’aménagement a atteint les 70%. Lesdites unités devront, selon toute probabilité, être réceptionnées à la fin du mois de mai prochain. Depuis son installation en juillet 2017, le wali de Constantine a institué un suivi quasi-hebdomadaire des projets de réalisation de logements, et ce, en multipliant les sorties sur le terrain et en opérant un contrôle régulier de la progression des différents chantiers. Au cours de cette période, près de 18.000 unités, dont presque la moitié est destinée aux catégories sociales défavorisées, ont été distribués sur l’ensemble du territoire de la wilaya.


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com