Examens nationaux de fin d’année : Le calendrier maintenu

«Les examens de fin d’année se dérouleront aux dates déjà fixées, soit durant la période allant du 29 mai au 20 juin prochains. Il n y aura aucun report», a assuré, hier, le ministre de l’Éducation nationale.
PUBLIE LE : 15-04-2019 | 0:00

- Les résultats du baccalauréat seront annoncés le 20 juillet, le BEM le 1er juillet et la 5e le 16 juin.
- Plus de 2.100.000 candidats concernés .
- Retrait des convocations à partir du 15 mai.

Présidant une conférence nationale des directeurs de l’éducation des wilayas, M. Abdelhakim Belabed a fait savoir à cette occasion que toutes les mesures ont été prises pour assurer la réussite des examens qui concerneront plus  de 2,1 millions de candidats qui passeront leurs examens dans près de 18.600 centres et relevé que ces rendez-vous revêtent un caractère «spécifique» étant donné qu’elles s’inscrivent dans un contexte «sensibl » nécessitant la «mobilisation» et la «vigilance» de tous pour en assurer le «bon» déroulement.  Il a révélé, par ailleurs, que le taux d’avancement des programmes scolaires a atteint les 70 % dans les trois paliers de l’Éducation nationale et assuré qu’aucun retard n’est enregistré dans ce sens. Mieux encore, par rapport à la même période de l’année dernière, les élèves sont plutôt en avance, s’est-il félicité en rappelant au passage que les examens du baccalauréat se dérouleront du 16 au 20 juin prochain, du Brevet d'enseignement moyen (BEM) du 9 au 11 juin et  ceux de fin de cycle primaire le 29 mai, soit durant le mois sacré du Ramadhan. Autre annonce importante faite par le premier responsable du secteur, elle concerne les dates de proclamation des résultats des trois examens de fin d’année scolaire.  On apprendra à ce propos que l’annonce des résultats du BAC est prévue le 20 juillet et que ceux du BEM seront annoncés le 1er juillet et de fin de cycle primaire 5 AP le 16 juin.

Plus de 244.800 nouvelles places pédagogiques prévues

Aussi, en prévision de ces rendez-vous importants, M. Belabed a affirmé que son département «veille à lutter» contre toutes sortes de fraudes afin de «préserver» la crédibilité de l’examen du baccalauréat et de «garantir» le principe d’égalité des chances entre les candidats. «Tous les moyens ont été mis en place pour la sécurisation des sujets du bac, et ce, pour parer à tout imprévu et empêcher la fuite», a-t-il soutenu, annonçant que le comité de sécurité se réunit aujourd’hui pour parachever les préparatifs liée à la sécurisation des épreuves. Il a souligné, dans le même contexte, que tous les processus liés aux examens nationaux ont été complétés, notamment la confirmation des informations personnelles des candidats et de leurs répartition sur les  centres d'examen, annonçant  à cet effet que les candidats seront appelés à retirer les convocations a partir de 15 mai prochain.
D'après les données fournies par le ministère, le nombre global d'élèves qui passent le baccalauréat est de  674.831 candidats dont 54,57% sont des filles, Le nombre d'élèves inscrits  au BEM est de 631.395, avec un taux 52,26% de filles, tandis que le nombre d'inscrits  à la 5e AP est de 812.655 candidats. Quelques 735.058 encadreurs seront mobilisés au niveau des 18.570 centres d'examen, de 47 regroupements, et de 191 centres  de codage et de correction pour le bon déroulement des épreuves.
Par ailleurs, dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée scolaire 2019/2020, le ministre a indiqué que celle-ci concernera  plus de 9,1 millions d’élèves,  soit une augmentation de plus de 400.000 élèves par rapport à l'année précédente. Le secteur sera renforcé par la réception de 452 nouvelles écoles primaires, 144 CEM et 99 lycées. «Ces nouveaux établissements équivalent à 244.800 places pédagogique, dont 170.880 pour le primaire, 92.720 pour le moyen et 81.200 pour le secondaire», a-t-il détaillé.     
En ce qui concerne le dossier  important des partenaires sociaux, le ministre de l'Education nationale a affirmé son engagement à «tout mettre en œuvre pour répondre aux demandes de tous les travailleurs du secteur de l'Education sans exclusion, et ce, dans le cadre de consultations  «permanentes et continues».
Dans ce contexte, il a indiqué que les portes du ministère restent ouvertes à tous dans le but de servir le secteur à faire prévaloir l'intérêt des élèves.  «Je vais veiller à respecter scrupuleusement toutes les dispositions des procès-verbaux signés avec nos  partenaires» a promis M. Belabed qui a souligné la nécessité de traiter toutes les questions en suspens, notamment celles d’ordre financier. Il a ajouté qu'au cours de l'année en cours, des examens professionnels seront organisés pour la promotion au rang de professeur principal et professeur formateur au bénéfice de 45.000 enseignants.
Sarah A. Benali Cherif
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com